Plan du site  
français  English
pixel
pixel

Un stage en Or à Microsoft


Un stage en Or

Je m’appelle Etienne BAUDOUX, j’ai 23 ans, et je rentre en 5ème année à SUPINFO. Je suis responsable du Laboratoire Microsoft à Paris depuis ma 1ère année, et sur toute la France depuis l’an dernier. Je viens de terminer mon second stage consécutif à Microsoft aux États-Unis.


Pour INSIDE Magazine nous avons rencontré Etienne BAUDOUX, étudiant à l'École Supérieure d'Informatique de SUPINFO International University, pour nous faire part de son expérience comme stagiaire chez Microsoft à Redmond aux États-Unis.

SUPINFO Inside : Quel a été ton parcours pour arriver à décrocher un stage chez Microsoft aux US ?

Etienne BAUDOUX : J’ai redoublé deux fois au collège et ai eu mon Bac Scientifique au rattrapage, donc je n’ai pas toujours été dans les têtes de classes contrairement à ce que certains pensent. Comme beaucoup de personnes en informatique, j’ai commencé tôt, dès l’âge de 12 ans. À cette époque, j’apprenais à faire des sites internet avec les langages HTML/CSS, mais sans vraiment apprendre le JavaScript, ça me semblait compliqué. J’avais fait un petit site personnel, avec plein de fautes d’orthographe et de grammaire d’ailleurs. Je me souviens encore coder avec le Bloc-Notes sous Windows Millenium sur un vieux PC Compact ayant appartenu à mon père précédemment avec 3Go d’espace disque et 256Mo de RAM. Je me souviens également tester mes pages HTML sur le seul navigateur internet fonctionnel de l’époque sous Windows, Internet Explorer, quelque temps avant que je ne découvre les débuts de Mozilla Firefox.

Rapidement après, en 2005, j’ai eu l’envie de créer des logiciels « sans coder », j’imaginais un outil similaire à RPG Maker, mais pour le développement de logiciel, et bien sûr, ça n’existait pas. Je me suis donc tout de même décidé à apprendre un langage de programmation par moi-même : Dark Basic, spécialisé dans les jeux vidéo, puis Visual Basic.Net et C# avec Microsoft Visual Studio 2005 Express. C’est avec Visual Studio que je suis tombé amoureux du développement et de Microsoft.

Après quelques créations sans prétentions en 2007, je voulais faire quelque chose qui me permettrait de percer un petit peu dans le milieu, malgré mon jeune âge. Je me suis donc dit que la meilleure solution était d’innover, afin de ne pas avoir à faire face à la concurrence. Rapidement, RPG Maker m’est revenu en tête, et je me suis souvenu avoir cherché un moment un outil permettant de créer des logiciels sans coder. Je me suis donc lancé dans le projet de réaliser un IDE permettant de développer des applications Windows entièrement avec la souris. Deux ans plus tard, après de multiples abandons du projet à cause de mes compétences techniques insuffisantes, la première version est sortie. Beaucoup de personnes auraient sûrement définitivement abandonné le projet, mais ce projet me tenait vraiment à coeur, et j’aime bien les défis, alors je voulais impérativement le terminer. Ce projet a vu le jour sous le nom de SoftwareZator. La 4ème version est sortie en 2014.

En 2010, alors que je travaillais sur la seconde version de cette application, j’ai reçu dans mes emails une newsletter de Microsoft France, dans laquelle figurait l’adresse email du directeur marketing de DX (Developer Experience, appelé DPE à l’époque). Ce jour-là, je me suis dit « Aller, qui ne tente rien n’a rien, contactons cette personne ». J’ai donc envoyé un email de manière non-professionnelle, comparé à ce que je sais faire aujourd’hui, en me présentant et en présentant mon principal projet, SoftwareZator. Trois jours après, je reçois une réponse disant que mon projet et mon site internet semblait intéressant et qu’ils souhaiteraient me rencontrer pour faire une démonstration. Vous ne pouvez pas imaginer l’effet que ça fait. D’abord on ressent une immense joie de savoir qu’une grosse multinationale américaine s’intéresse à votre profil à l’âge de 16 ans, puis une immense peur de devoir faire une démonstration car je n’en n’avais jamais fait avant. Mon père, qui était autrefois technicocommercial chez Philips, m’a alors aidé à faire le sommaire de mon PowerPoint et à me préparer à l’oral. La suite est assez simple : je me suis présenté au campus de Microsoft France à Issy-les-Moulineaux, ai fait ma démonstration, et ils ont été « bluffés », dixit leurs propres mots. Ils m’ont alors offert un compte MSDN gratuitement. J’ai demandé à l’époque quelle école d’informatique ils pourraient me recommander, et c’est SUPINFO qui a été cité.

Un an plus tard, lors d’une seconde occasion de les rencontrer, ils m’ont alors présenté le programme MSP, Microsoft Student Partners, qui regroupe une communauté d’étudiants passionnés par les technologies Microsoft et ayant le goût du partage, et m’ont suggéré de postuler pour y rentrer, ce que j’ai fait. Je suis donc MSP depuis 2011, lors de ma rentrée en Terminale au lycée.

Deux ans plus tard, me voici à la fin de ma 1ère année à SUPINFO. Depuis le début de mes études post-Bac, je dois malheureusement me rendre à l’évidence que je n’ai plus assez de temps pour continuer SoftwareZator, qui devient trop gros (environ 2 millions de lignes de code) pour être maintenu à moi seul. Je rencontre donc l’un de mes contacts et amis à Microsoft France. Nous discutons de comment revendre ce projet car je ne souhaitais pas créer d’entreprise à cette époque, et nous venons à la conclusion qu’il serait intéressant d’en parler à Microsoft Corp, aux Etats-Unis, pour voir leur point de vue. Je rédige alors un PowerPoint de 80 slides me présentant et présentant mes projets. Mon ami l’a envoyé directement au directeur de la division développeur à Corp, qui travaille entre autre sur le développement de Visual Studio, le projet se rapprochant le plus de SoftwareZator au niveau de la conception.

Plus de trois semaines après l’envoi de mon PowerPoint, mon contact reçoit finalement une réponse. Aucun mot au sujet de mon projet, mais ils m’ont demandé de leur envoyer mon CV en anglais, ce que je fais alors. Un à deux jours après, je reçois un email d’une RH de Microsoft qui m’a invité à venir les rencontrer directement au siège social, à Redmond près de Seattle aux États-Unis. Ce fut mon tout premier voyage aux États-Unis et la première fois que je devais parler seul en anglais, exercice pas facile, je dois le reconnaitre. J’ai rencontré 5 développeurs de la division développeur en une journée, soit 5 entretiens techniques différents dans lesquels on me demandait de résoudre un problème par algorithmique sur tableau blanc, épreuve encore moins facile. Le lendemain des entretiens, juste avant d’embarquer dans l’avion de retour, j’ai reçu un email de la RH me disant que j’étais accepté pour un stage d’été. Et voilà.


Continuez de lire l'article complet sur l'expérience d'Etienne à Microsoft
grâce à l'App INSIDE Magazine disponible sur App Store et Google Play
et vivez une expérience multimédia plus riche avec liens, photos et vidéos.

Apple Store Android

A propos de SUPINFO | Contacts & adresses | Enseigner à SUPINFO | Presse | Conditions d'utilisation & Copyright | Respect de la vie privée | Investir
Logo de la société Cisco, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société IBM, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Sun-Oracle, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Apple, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Sybase, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Novell, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Intel, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Accenture, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société SAP, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Prometric, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Toeic, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo du IT Academy Program par Microsoft, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management

SUPINFO International University
Ecole d'Informatique - IT School
École Supérieure d'Informatique de Paris, leader en France
La Grande Ecole de l'informatique, du numérique et du management
Fondée en 1965, reconnue par l'État. Titre Bac+5 certifié au niveau I.
SUPINFO International University is globally operated by EDUCINVEST Belgium - Avenue Louise, 534 - 1050 Brussels