Plan du site  
pixel
pixel

Articles - Étudiants SUPINFO

Haute Disponibilité SQL Server (Partie 1)

Par Bryan DANJOU Publié le 04/11/2019 à 10:41:23 Noter cet article:
(0 votes)
En attente de relecture par le comité de lecture

Introduction

Solution d'une Infrasctruture à Haute Disponibilité pour SQL Server et d’un plan de reprise (Partie 1)

Prérequis : - 4 Serveurs sous Windows Server 2016/2019, dont un serveur qui fera office de SAN (stockage réseau)

Les serveurs devront être dans un domaine.

Il vous faut un ISO de SQL Server 2017 Entreprise.

L’outil permettant de gérer votre BBD « SQL Server Management Studio » n’est plus présent dans l’installation de SQL Server, il faudra l’installer vous-même.

Cette documentation, vous servirez à mettre en place une architecture à haute disponibilité pour SQL Server.

Les deux premiers serveurs serviront pour l’environnement de production utilisé par l'instance de cluster de basculement SQL Server, les deux serveurs utiliseront le même espace de stockage. Si un serveur tombe, le deuxième prend automatiquement le relai.

Le troisième serveur exécutera une instance autonome en jouant le rôle de réplica secondaire avec son propre espace de stockage. Ce nœud est un plan de reprise au cas de crash total des deux premiers nœuds.

Pour mettre en place cette architecture, un espace de stockage partagé permettant que les nœuds accèdent aux mêmes données (pour cet exemple, un serveur sous Windows Server 2016 fera office de SAN) et trois autres serveurs qui serviront pour notre solution HA de SQL Server.

Serveur 1 « PAP-SQL1 » : Nœud 1du cluster

Serveur 2 « PAP-SQL2 » : Nœud 2 du cluster

Serveur 3 « PAP-SQL3 » : Nœud 3 du cluster (instance autonome, rôle de réplica secondaire)

Serveur 4 « PAP-SAN » : Un SAN ISCSI avec 2 disques, un de 100 Go et un second de 1Go. Vous pouvez plusieurs disques qui seront configurés en RAID.

Afin de faire fonctionner notre solution, vous devez installer le rôle Failover Cluster Manager. Vous allez créer un cluster et ajouter les trois serveurs. Les serveurs « PAP-SQL1 » et « PAP-SQL2 » auront la solution « Always On Failower Cluster Instance » avec une instance SQL Server commune, en cas de crash de votre serveur Primaire, le deuxième prendra le relai. Ensuite, le serveur « PAP-SQL3 » aura la solution de Always On Availability Groups avec une instance autonome, cette solution est un plan de reprise, il n’y aura pas de bascule automatique en cas de crash des serveurs : « PAP-SQL1 » et « PAP-SQL2 ».

Dans cette première partie, vous allez effectuer la configuration d'un partage en iSCSI et la configuration d'un cluster de basculement avec 3 Noeuds.

Configuration d'un partage en iSCSI

Activiation du service iSCSI

Avant de commencer la configuration du partage iSCSI, vous devez activer le service iSCSI Initiator sur les nœuds du cluster : « PAP-SQL1», « PAP-SQL2 » et « PAP-SQL3 ».

Sur chaque serveur, rendez-vous dans le Server Manager, puis cliquez sur « Tools » et sur « iSCSI Initiator ».

Vous avez un popup qui apparait, afin d’activer le service iSCSI. Cliquez sur « Yes ».

Une fois le service iSCSI activé sur les deux nœuds, vous pouvez créer votre SAN depuis le serveur « PAP-SAN ».

Installation du rôle « iSCSI Target Server ».

Création des disques virtuels et de la target iSCSI

Une fois le rôle installé, il faut le configurer. A la première installation, la création d’un disque virtuel et d’une cible iSCSI se fait en même temps. Ensuite, vous pourrez créer un disque virtuel sans avoir à recréer une cible iSCSI.

Depuis le server manager, cliquez sur « File and Storage Services ».

Ensuite cliquez sur « iSCSI ».

A droite, cliquez sur « Tasks » puis sur « New iSCSI Virtual Disk… ».

Un assistant s’ouvre, vous devez choisir votre volume afin de créer votre disque virtuel, puis cliquez sur « Next ». Ce disque virtuel servira aux données de SQL Server.

Ensuite vous donnez un nom à votre disque virtuel. Puis cliquez sur « Next ».

Vous renseignez la taille de votre disque virtuel en fonction de vos besoins (il stockera les données de SQL Server). Pour le type de disque virtuel, vous choisissez « Dynamically ». Puis cliquez sur « Next ».

Maintenant, vous allez créer la cible iSCSI étant donné que c’est votre première création. Vous cliquez sur « Next ».

Vous devez renseigner un nom pour la cible, puis cliquez sur « Next ».

Il faut renseigner les serveurs qui auront à accès à cette cible. Cliquez sur « Add ».

Etant donnés que vous avez activé le service iSCSI sur les nœuds, vous sélectionnez « Select from the initiator cache on the target server », puis vous sélectionnez vos nœuds et vous cliquez sur « OK ».

Vos serveurs auront accès à la cible, cliquez sur « Next ».

Sur la fenêtre suivante, vous pouvez activer le protocole CHAP ou reverse CHAP (en fonction de vos besoins). Cliquez sur « Next ».

Pour valider votre configuration, cliquez sur « Create ».

La configuration est terminée, cliquez sur « Close ».

Pour le cluster, il faut un deuxième disque virtuel qui fera office de quorum. Pour créer ce disque virtuel, faite les mêmes manipulations que le premier disque virtuel, (un stockage de 1,1Go pour le quorum est suffisant).

Lorsque vous arriverez à l’étape de la configuration du Target, étant donné que vous avez déjà créé un Target, utilisez ce même target.

Connexion à la target

Il faut maintenant finaliser la configuration des initiators sur les serveurs « PAP-SQL1 » et « PAP-SQL2 » et « PAP-SQL3 ». Lors de l’activation du service iSCSI sur les deux serveurs, une fenêtre s’est ouverte et cliquez sur « Refresh ». Le target que vous avez créé, va apparaitre avec un statut Inactif.

Sélectionnez le target et cliquez sur « Connect ».

Cliquez sur « OK » pour valider la connexion.

La target passera à un statut Connecté.

Création des volumes simples sur les disques virtuels

Depuis un des trois serveurs : « PAP-SQL1 », « PAP-SQL2 » ou « PAP-SQL3 », il faut mettre en ligne et initialiser les disques virtuels. Ensuite, il faut créer de nouveaux volumes simples sur les disques.

Il faut accéder à l’outil « Disk Management », fait un clic droit sur l’icône « Windows » ou « CTRL + X » et cliquez sur « Disk Management ».

L’outil Disk Management s’ouvre, dans la liste des disques, vous avez 2 disques qui sont en Offline.

Faites un clic-droit sur le 1er disque et cliquez sur « Online ».

Le disque passe en Not Initializad, faites de nouveau un clic-droit puis cliquez sur « Initialise Disk ».

Une fenêtre s’ouvre, cliquez sur « OK » pour valider l’initialisation du disque.

Le disque est maintenant en Online, faites un clic-droit sur le volume de votre disque, puis cliquez sur « New Simple Volume… ».

L’assistant afin de créer un nouveau volume s’ouvre. Cliquez sur « Next ».

Ensuite cliquez sur « Next ». Par défaut, l’outil utilisera la totalité du disque.

Assignez une lettre de votre choix au disque puis cliquez sur « Next ».

Assignez un nom à votre volume puis cliquez sur « Next ».

Cliquez sur « Finish » pour terminer la configuration de votre volume.

Effectuez les mêmes étapes pour le second disque.

Une fois les deux disques opérationnels, rendez-vous sur le second serveur afin d’activer les disques.

Sur le second serveur, ouvrez l’outil « Disk Management » puis cliquez sur le bouton « Refresh ». Les volumes ont déjà été créer depuis le premier serveur, il n’y a pas besoin de recommencer ces opérations. Les volumes seront automatiquement détectés. Si les disques durs ne passent pas en Online, faite un clic droit puis « Online » sur les disques.

Failover Clustering

Installation des fonctionnalités

Installation des fonctionnalités sur les trois serveurs : « PAP-SQL1 », « PAP-SQL2 » ou « PAP-SQL3 » : NET Framework 3.5 Features et Failover Clustering.

Configuration de la fonctionnalité: Failover Clustering

Lancement de l’outil « Failover Cluster Manager » depuis un serveur. Via le System Center.

Clic droit sur « Failover Cluster Manager » puis sur « Create Cluster ».

Cliquez sur « Next ».

Ajoutez les serveurs puis cliquez sur « Next » (le serveur PAP-SQL3 est un plan de reprise en cas de crash des deux autres serveurs. Pour le fonctionnement du système, il doit être ajouter au cluster).

Ensuite de nouveau « Next » afin exécuter tous les tests (étape obligatoire pour SQL Server).

Encore « Next ».

Ensuite sur la page de Confirmation, cliquez sur « Next » afin de valider la configuration.

Une fois les tests terminés, il faut vérifier qu’il n’y a pas d’erreurs. Puis cliquez sur « Finish ».

Nous passons à la configuration du cluster, saisissez un nom pour votre cluster puis sa future adresse IP. Ensuite cliquez sur « Next ».

Sur la page suivante, décochez la case « Add All Eligible storage to the cluster ». Puis cliquez sur « Next » afin de lancer la création du Cluster.

La création du cluster est maintenant terminée, cliquez-sur « Finish ».

Une fois le cluster créé, vous pouvez ajouter votre stockage au cluster. Faites un clic-droit sur votre cluster, ensuite sélectionner « Storage », faites un clic-droit sur « Disk » et cliquez sur « Add Disk ».

Sélectionnez vos disques et cliquez sur « OK ».

Vous pouvez renommer les disques pour une meilleure compréhension.

Une fois les disques ajoutés, il faut configurer le Quorum d’assurer la continuité de fonctionnement du cluster et stocker la configuration du cluster. Faites un clic droit sur votre cluster, puis « More Actions » et ensuite « Configure Cluster Quorum Settings… ».

Sur la nouvelle fenêtre qui vient de s’ouvrir, cliquez-sur « Next ».

Sélectionnez « Advanced Quorum Configuration » puis cliquez sur « Next ».

Sélectionnez les serveurs « PAP-SQL1 » et « PAP-SQL2 ». Le troisième serveur étant un plan de reprise, il n’y a pas besoin d’avoir un système de vote. Puis cliquez sur « Next ».

Sélectionnez « Configure a disk witness » puis cliquez sur « Next ».

Sélectionnez le disque qui fera office de Quorum puis cliquez sur « Next ».

La configuration du quorum est terminée sans erreur, cliquez sur « Finish ».

Conclusion

Dans cette première partie de cette article, vous avez pu effectuer la création des disques vituels avec la création d'une target iSCSI. Ensuite vous avez pu mettre en place et en fonctionnement un cluster avec 3 noeud

Vous pouvez suivre la 2ème partie via ce lien:

A propos de SUPINFO | Contacts & adresses | Enseigner à SUPINFO | Presse | Conditions d'utilisation & Copyright | Respect de la vie privée | Investir
Logo de la société Cisco, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société IBM, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Sun-Oracle, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Apple, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Sybase, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Novell, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Intel, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Accenture, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société SAP, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Prometric, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Toeic, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo du IT Academy Program par Microsoft, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management

SUPINFO International University
Ecole d'Informatique - IT School
École Supérieure d'Informatique de Paris, leader en France
La Grande Ecole de l'informatique, du numérique et du management
Fondée en 1965, reconnue par l'État. Titre Bac+5 certifié au niveau I.
SUPINFO International University is globally operated by EDUCINVEST Belgium - Avenue Louise, 534 - 1050 Brussels