Plan du site  
pixel
pixel

Articles - Étudiants SUPINFO

Débuter avec GNU/Linux – Partie 1

Par Antoine VETILLARD Publié le 29/10/2016 à 14:25:06 Noter cet article:
(0 votes)
Avis favorable du comité de lecture

Introduction

Depuis l’arrivée des ordinateurs personnels dans nos foyers, le système d’exploitation est devenu un outil utilisé au quotidien. Ce dernier doit satisfaire les nombreuses exigences de chacun, tel que le design, l’intuitivité, la fluidité et la consommation. Cependant, durant les derniers mois, les médias ont remis au goût du jour des critères parfois oubliés : la sécurité et la confidentialité. En effet, avec la sortie de la déclaration de confidentialité de Windows 10, de nombreux internautes se sont empressés de mettre au point des tutoriels pour contrer la surveillance de Microsoft. Pour suivre ce mouvement, d’autres utilisateurs se sont tournés vers d’autres systèmes d’exploitations tel que Linux dont il va être question dans tout cet article. Mais comment s’y prendre ? Tout ceci est soigneusement expliqué dans cette série de trois articles, étapes par étapes.

Les avantages de Linux

Tux, mascotte emblématique de GNU/Linux.

Tout d’abord, qu’est-ce que Linux ? Pour faire très court et très simple, Linux est un système d’exploitation, ou plus exactement, le noyau de ce système. Il se décline en de nombreuses versions appelées distributions autour de ce noyau commun.

Plusieurs avantages peuvent vous donner envie de changer votre système d’exploitation.

Le premier avantage de passer sous Linux est la garantie de l’absence de logiciels indésirables. En effet, contrairement à la dernière version de l’OS signé Microsoft, vous ne trouverez pas de « Candy Crush Saga », « Obtenir Skype » ou de « 3D Builder » préinstallés sur votre machine. De même, seuls vos logiciels entraineront une consommation des ressources matérielles, et non de processus de programmes non voulus. Ainsi, une bonne partie de vos mémoire vive, mémoire morte, bande passante et processeurs sera allégée. Cela vous permettra une plus grande optimisation de votre système. En effet, une gestion plus organisée, des ressources matérielles entraîne une plus grande durée d’utilisation de la batterie, s’il s’agit d’un ordinateur portable, ainsi qu’une plus grande durée de vie des composants de votre machine. Un ordinateur que vous considérerez donc comme obsolète peut reprendre du service pendant quelques années.

Le deuxième avantage est la personnalisation complète de votre système. Ceci ne demande pas forcément des connaissances importantes en informatique. Certaines distributions sont pourvues de logiciels d’assistance à la personnalisation, bien faits et assez faciles d’utilisation.

Par ailleurs, Linux respecte la confidentialité de vos données. Il ne fera que ce que vous lui demanderez et ne partagera pas vos informations personnelles avec des serveurs tierces.

Enfin, Linux appartient à la philosophie du logiciel libre. Ceci implique une gratuité totale de ses fonctionnalités et services.

Quelles distributions pour quel public ?

Vous trouverez assurément ce qui vous convient dans le vaste monde des distributions !

Vous êtes débutant ou ne souhaitez pas « gaspiller » votre précieux temps à mettre en place votre système d’exploitation ? Je vous conseille les distributions telles qu’Ubuntu, Linux Mint, Solus, Elementary OS ou encore Apricity OS. Ces dernières sont vouées à la simplicité et l’élégance. De plus, l’installation ne vous prendra qu’une vingtaine de minutes. Bien entendu, après cette vingtaine de minutes, la distribution est prête à l’emploi et il ne vous reste qu’à installer les logiciels de votre choix ne figurant pas déjà sur votre machine.

Vous aimez vous amusez avec votre système d’exploitation mais préférez tout de même un OS rapide à mettre en place ? Je vous conseille Debian ou Fedora. Bien entendu, vous pouvez utiliser une des distributions présentées dans le paragraphe ci-dessus, mais si vous souhaitez aller plus loin, Debian est un bon compromis. Fedora convient à tous les niveaux, mais je pense que la placer dans cette catégorie est plus approprié.

Vous préférez tout configurer vous-même et installer uniquement ce qui vous est nécessaire ? Arch Linux ou Slackware répondront parfaitement à vos exigences. Ces distributions n’ont pas d’interface graphique par défaut, ce qui vous laisse un contrôle total sur le contenu du système d’exploitation.

Si vous ambitionnez d’aller encore plus loin et donc de réaliser votre propre distribution linux, il existe un livre nommé Linux From Scrach. Cet ouvrage vous détaillera de A à Z la création et la maintenance d’une distribution.

Vous ne savez que choisir et aimeriez simplement découvrir linux ? Ubuntu est conçu pour entrer dans ce monde aussi vaste que complet.

Note : Après avoir changé maintes fois de système d’exploitation, je vous suggère avant tout d’essayer les distributions de votre choix en machine virtuelle. Ceci vous évitera d’enchainer installation sur installation.

Mes préférences

Parmi tous les choix possibles de distributions, j’aimerais vous présenter les trois distributions qui ont particulièrement retenu mon attention.

Linux Mint

Logo de Linux Mint.

Linux Mint est assurément la meilleure option, avec Ubuntu, pour s’introduire dans le monde de linux. Cette distribution, la plus recherchée sur distrowatch.com, est un des systèmes d’exploitation les plus utilisés depuis maintenant quelques années. Les qualités de cet OS, qui font son excellente réputation, sont l’intuitivité et la simplicité d’utilisation. En effet, de nombreux utilisateurs venteront sa facilité d’accès. Sa stabilité et sa sécurité sont aussi des points non négligeables de nos jours où les bugs ou virus informatiques nous font perdre des heures en dépannage.

Utilisateurs de Windows 7, si Microsoft ne vous impose que la possibilité de passer sous Windows 10, sachez que Linux Mint Cinnamon est une autre possibilité à prendre en compte.

Développeurs et curieux, la version LMDE (Linux Mint Debian Edition) est faite pour vous. Celle-ci est plus légère, plus rapide et dispose de fonctionnalités propres à Debian.

Slackware

Logo de Slackware.

Slackware, quant à elle, est une distribution pourvue de nombreuses particularités.

Tout d’abord, Slackware a pour réputation d’être une distribution conservatrice. Cette réputation est en accord avec sa situation vis-à-vis des autres versions de linux, puisqu’elle a la particularité d’être une distribution base. Elle est également pionnière dans le monde de linux puisque sa première version a vu le jour en 1993.

Ensuite, cette dernière a la réputation de suivre au mieux la philosophie « Unix-like », comme il est mentionné sur son site officiel. Pour cela, Slackware suit au maximum les standards linux mis en place.

Troisièmement, Slackware n’est mise à jour que très rarement. En effet, son développeur s’attarde sur la pureté du code pour ne laisser aucune faille ni bug dans sa mise à jour. C’est ce développement minutieux qui fait la stabilité mythique de cette distribution.

Pour terminer, une caractéristique de cet OS est sa non-gestion des dépendances. En effet, si vous souhaitez installer un programme il vous faudra installer vous-même les paquets nécessaires au fonctionnement de ce logiciel. Ceci pourra être perçu comme un inconvénient pour certains mais comme un atout pour d’autres.

Utilisateurs lassés des mises à jour persistantes, ce système d’exploitation est pour vous.

Arch Linux

Logo d'Arch Linux.

Cette distribution est essentiellement réputée pour sa légèreté et son installation la plus manuelle possible. Il existe de multiples avantages à utiliser un tel système d’exploitation.

Premièrement, la personnalisation la plus totale. Une fois Arch Linux installée, libre à vous de choisir un environnement de bureau.

Deuxièmement, l’accès aux dépôts. En plus du dépôt officiel d’Arch Linux, vous disposez du Arch User Repository (AUR). Celui-ci est un dépôt de la communauté, ce qui ajoute des programmes supplémentaires à cette distribution.

Troisièmement, les mises à jour constantes. Cette distribution est une des rares à être mise à jour rapidement, presque instantanément. En effet, le dernier kernel est installé sur Arch Linux dans les 24 heures après sa sortie. Ceci est un avantage pour les développeurs ou passionnés d’informatique qui souhaitent utiliser les nouvelles fonctionnalités dès leur disponibilité.

Pour terminer, le wiki est très complet et suggère souvent des manipulations techniques très utiles auxquelles nous ne penserions pas nécessairement.

L’environnement de bureau

Comme le décrit si bien ubuntu-fr.org : « Un Environnement de bureau est un outil vous permettant d'exploiter les caractéristiques graphiques de votre ordinateur ». Celui-ci fait le lien entre vous et le système d’exploitation. Ainsi, tandis que le système d’exploitation s’occupe de gérer les ressources matérielles, l’environnement de bureau va gérer la partie graphique à savoir le fond d’écran, les icônes, les fenêtres grâce au Window Manager, votre session, etc.

Il existe de multiples environnements de bureau. Parmi les plus connus figurent GNOME, Mate, KDE, XFCE ou encore Unity.

Tout comme les distributions, je vous conseille avant tout de choisir un environnement de bureau en fonction de votre matériel. Si votre ordinateur est assez ancien, un environnement de bureau minimaliste lui permettra de vous offrir quelques années d’utilisation supplémentaires. De même, si ce qui vous fait office d’ordinateur de bureau est un Raspberry Pi, je vous conseille d’utiliser un environnement léger tel que XFCE ou LXDE. Ces deux derniers sont optimisés pour consommer le moins de ressources possibles tout en offrant de nombreuses fonctionnalités.

Si vous recherchez un environnement de bureau simple avec suffisamment de fonctionnalités, je vous conseille d’utiliser Cinnamon, Unity ou Mate. Ces deux derniers sont performants sans être pour autant compliqués.

Enfin, si votre souhait est de disposer d’un environnement de bureau complet, GNOME et KDE sont parfaits pour vous.

Pour plus d’informations sur Slackware, Linux Mint ou Arch Linux, veuillez-vous référer aux parties 2 et 3 de cet article.

A propos de SUPINFO | Contacts & adresses | Enseigner à SUPINFO | Presse | Conditions d'utilisation & Copyright | Respect de la vie privée | Investir
Logo de la société Cisco, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société IBM, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Sun-Oracle, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Apple, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Sybase, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Novell, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Intel, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Accenture, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société SAP, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Prometric, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Toeic, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo du IT Academy Program par Microsoft, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management

SUPINFO International University
Ecole d'Informatique - IT School
École Supérieure d'Informatique de Paris, leader en France
La Grande Ecole de l'informatique, du numérique et du management
Fondée en 1965, reconnue par l'État. Titre Bac+5 certifié au niveau I.
SUPINFO International University is globally operated by EDUCINVEST Belgium - Avenue Louise, 534 - 1050 Brussels