Plan du site  
pixel
pixel

Articles - Étudiants SUPINFO

Comment bien référencer son site web

Par Vincent GERVAIS Publié le 10/01/2017 à 13:31:10 Noter cet article:
(0 votes)
Avis favorable du comité de lecture

Introduction

Le site que vous venez de créer est opérationnel et prêt à être mis en ligne.

Cependant, des centaines de sites sont créés par jour et ils représentent une masse considérable avec ceux déjà présents !

Il va par conséquent vous falloir réaliser un bon référencement, afin que votre site gagne en visibilité et ressorte en bonne position sur les différents moteurs de recherche.

Pour ce faire, nous allons passer en revue plusieurs points importants nécessaires à la réalisation d’un bon référencement.

Les axes principaux

L’indexabilité correspond aux outils utilisés par les moteurs de recherches pour parcourir et indexer les sites. Elle fait appelle à la qualité globale technique du site, car plus le site sera bien codé, mieux il sera indexé.

La pertinence de la page repose sur les mots recherchés par l’utilisateur. Obligatoirement, plus il y aura de termes sur votre site que l’internaute recherche, plus votre site aura de chance de ressortir avant les autres.

La notoriété d’un site n’est en revanche pas basée sur des aspects techniques mais sur sa popularité sur la toile, elle ne repose pas sur les mots recherchés. Cette notoriété est appelé par Google entre autre le « Page Rank », ou « PR ».

Et enfin le dernier axe principal, les médias sociaux qui entrent désormais en compte dans l’algorithme de Google. Les conversations sur vos contenus et sites internet ont de l’importance et peuvent favoriser (ou non) votre visibilité.

La qualité du code

Depuis que les normes ont été établies par le W3C, tout code HTML de votre se doit de les respecter le plus possible. Un code de qualité permet de garantir une bonne analyse de la part des robots (appelés notamment crawlers) des différents moteurs de recherches. Pour vous en assurer il vous est possible de faire vérifier vos pages auprès de cette adresse : http://validator.w3.org

Elle vous indiquera si votre code est correct et respecte les normes en vous présentant les différentes erreurs, avec dans certains cas une possible solution.

Les bonnes pratiques et mise en valeurs des contenus présents

Les bonnes pratiques permettent de rendre le code plus lisible, que ce soit pour vous si vous y revenez un jour ou une autre personne, ou bien pour les robots des moteurs de recherches.

Ces pratiques passent par une bonne hiérarchisation du contenu et l’utilisation des différentes balises mises à disposition.

Le but est de mettre en valeur le contenu en fonction de son rôle au sein de la page. Pour cela les différentes balises HTML sont très utiles (<H1>, <H2> … <H6>, les balises <stong> et <em>…)

Les moteurs de recherches repéreront mieux et accorderons plus d’importance aux mots présents dans une balise <H1> que dans un simple <P>.

La balise meta description a perdu son importance avec le temps dû à certains abus qui ont pu lui être fait. En revanche, elle se retrouve intégralement dans les pages de résultats lors d’une recherche en tant que description des résultats.

S’il n’y a aucune meta description, les moteurs de recherches afficheront un extrait aléatoire du texte présent sur la page, alors profitez de cette balise pour inciter à visiter votre site directement depuis les résultats.

Des URL propres, uniques, et la gestion des liens morts

Il faut que l’URL de votre page corresponde à une page unique, et qu’elle soit stable dans le futur.

Il faut également qu’elle soit dite « propre », ce qui veut dire reconnaissable par l’internaute et représentant au mieux la page sur laquelle il se trouve.

Pour donner un exemple, une URL comme « monsitedevente.fr/informatique » est plus plaisante et plus propre qu’une URL comme « monsitedevente.fr/index ?=123456 ».

Il faut également gérer au mieux les liens morts, sous peine de perdre en notoriété (« Page Rank » comme cité plus haut).

Pour cela, le mieux est de remplacer les pages qui n’existent plus par une simple redirection vers votre page d’accueil, ou vers le plan de votre site.

Cela évitera que vos visiteurs puissent arriver sur une page indiquant une erreur 404.

Point à part : Google Analytics

Une fois votre site en ligne, il se peut que vous ayez envie de suivre son trafic. Connaître le nombre de visiteurs, combien de temps ils passent sur une page précise, d’où viennent-ils ?

Google Anaylitcs est un outil gratuit qui va vous permettre de suivre toutes ces données.

Son installation est simple il faut tout d’abord vous connecter / créer votre compte Google.

Des informations relatives à votre site vous seront alors demandées (URL, nom, domaine, le pays, le fuseau horaire…).

Puis il faudra que vous ajoutiez un script sur chaque page de votre site. Google recommande de créer une page php que vous inclurez sur chaque page plutôt que de copier-coller le code en dur.

Ce script sera à inclure avant la balise <head> ou <body>.

Il ne vous restera plus qu’à donner le feu vert à Google Analytics pour que le recueil de données puisse commencer !

Conclusion

Pour conclure cet article, gardez à l’esprit que le référencement n’est pas une chose simple et que les résultats sont incertains.

La quantité de site ne cesse d’augmenter et il est aujourd’hui assez compliqué de se faire sa place.

De plus, des moteurs de recherches comme Google notamment offre la possibilité de payer pour qu’un site apparaisse en bonne position lorsque certains mots clés sont entrés.

De ce fait, il est possible que votre site passe après un certain nombre de pages ayant recours à ces méthodes de référencement.

A propos de SUPINFO | Contacts & adresses | Enseigner à SUPINFO | Presse | Conditions d'utilisation & Copyright | Respect de la vie privée | Investir
Logo de la société Cisco, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société IBM, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Sun-Oracle, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Apple, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Sybase, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Novell, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Intel, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Accenture, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société SAP, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Prometric, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Toeic, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo du IT Academy Program par Microsoft, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management

SUPINFO International University
Ecole d'Informatique - IT School
École Supérieure d'Informatique de Paris, leader en France
La Grande Ecole de l'informatique, du numérique et du management
Fondée en 1965, reconnue par l'État. Titre Bac+5 certifié au niveau I.
SUPINFO International University is globally operated by EDUCINVEST Belgium - Avenue Louise, 534 - 1050 Brussels