Plan du site  
pixel
pixel

Articles - Étudiants SUPINFO

Découverte d'Oracle Application Express (APEX) 5.0

Par Antoine LANGE Publié le 04/08/2015 à 15:28:20 Noter cet article:
(0 votes)
Avis favorable du comité de lecture

Introduction

1.1 Description rapide

Oracle Application Express est un environnement de développement intégré permettant de créer des applications web, dans le but d'exploiter des bases de données Oracle et sans connaissances en développement web requises. Apex s'installe côté serveur, donc directement sur la base de données Oracle, mais il existe la possibilité d'attaquer d'autres bases en créant des Database Links.

1.2 Configurations requises

Table 1. Comparaison des différentes versions d'Oracle APEX

Version Oracle Version Apex supportée Navigateurs supportés Espace minimum requis Téléchargement
8 - - - -
9.2.0.3 + 3.2 IE 6.0+, Mozilla Firefox 1.0+ 700 Mo Lien
0.2.0.4 + 4.2 IE 7.0+, Firefox 14+, Chrome 21+ 1,4 Go Lien
11.1.0.7 + 5.0 IE 9.0+, Firefox 35+, Chrome 40+, Safari 7+ 1,0 Go Lien


1.3 Positionnement d'Application Express

Oracle Application Express couvre une large gamme parmi les différents besoins d'une entreprise, de l'application bureautique destinée à remplacer un simple tableau excel jusqu'aux larges solutions d'entreprises. Apex est l'outil par excellence pour consolider les feuilles de calculs et bases de données bureautiques. En effet, ce type d'applications constitue une part importante du Système d'Information d'une entreprise. En dépit de leur usage courant, les fichiers excel ne sont pas structurés, les modifications ne font l'objet d'aucune traçabilité et ne sont pas sécurisées. Apex allie la simplicité et l'agilité des applications bureautiques aux qualités de sécurité et d'évolutivité d'une base de données d'entreprise.

L'utilisation en mode assistant d'APEX suffit pour créer des applications bureautiques simples. On peut générer des applications sans aucune connaissance en programmation informatique. Cependant, les règles de gestion doivent être développées en JavaScript ou PL/SQL. Les objets PL/SQL métiers déjà écrits pour d'anciennes applications Oracle pourront être réutilisés sans besoin de modifications.

1.4 Les principaux composants d'Apex

L'outil de développement et sa simplicité de déploiement ne sont pas une fin en soi, sa valeur ajoutée doit résider dans la réponse qu'il apporte aux problèmes de l'entreprise. Les principaux points forts d'Apex sont les suivants :

  • Concevoir rapidement et à faible coût des applications puissantes et sécurisées.

  • La maintenance est rapide grâce au mode déclaratif et assisté de l'outil.

  • La prise en compte d'une modification dans le modèle des données est immédiate, c'est un outil intégré à la base de données Oracle.

  • L'IHM est très intuitive grâce à la création instantanée d'outils visuels et l'alimentation de données par drag & drop.

  • Tout composant développé est immédiatement disponible pour être utilisé dans une autre application.

APEX fourni également au développeur un très large panel de composants, afin de produire des applications plus complexes et spécifiques, que l'on peut classer sous différentes catégories : Interface graphique, Accès aux données, Navigation, Logique d'application, Globalisation, Edition d'état, Sécurité...

1.5 Principales fonctionnalités

  • 1.5.1. Types de développements adaptés pour APEX

    • Applications de gestion basées sur des données Oracle.

    • Applications documentaires intranet / internet.

    • Développements complémentaires à des applications packagées en environnement Oracle.

    • Interrogation par client léger HTML de base de données existantes.

    • Développement d'application dans un délai court et à budget restreint.

    • ...

  • 1.5.2 Exemples concrets d'applications Oracle APEX réelles

    • Gestion d'incidents industriels avec documentation intégrée (rapports, images, ...).

    • Gestion documentaire de données mondiales en météorologie.

    • Base de données des agences d'une entreprise et de leur environnement.

    • Saisie de notes de frais dans des formulaires, contrôle et validation par les supérieurs.

    • Génération de questionnaires PDF aux adhérents d'une entreprise.

    • ...

  • 1.5.3 Principaux objets présents dans APEX

  • 1.5.4 Autres fonctionnalités diverses

    • Génération de PDF.

    • Génération de documents Excel (classeurs avec n feuilles de calcul).

    • Interfaçage vers d'autres logiciels de reporting.

Installation

Je conseille tout d'abord d'effectuer une sauvegarde de la base de données avant de commencer l'installation d'Apex. Un guide d'installation détaillé est directement disponible dans la documentation sur le site officiel d'Oracle. L'installation est assez fastidieuse et il existe trois méthodes pour installer APEX : en configurant un serveur HTTP, des services REST ou une passerelle PL/SQL embarquée.

En revanche, Oracle permet de tester directement une version en ligne depuis leur site, disponible à cette adresse : https://apex.oracle.com/ en sélectionnant "Get Started" puis "Free Workspace". Dans la nouvelle page venant de s'ouvrir vous devrez juste choisir un type de workspace "Application Development" puis vous inscrire afin qu'Oracle configure votre workspace.

Lors d'une installation habituelle, il est nécessaire de connecter sa base de données à APEX via une connexion "DBLink". Dans notre cas, une base de données exemple est créée à la formation du workspace et vous pourrez ainsi tester Oracle Application Express 5 et créer votre première application.

Utilisation

Connectez vous à votre workspace et sélectionnez l'Application Builder, il s'agit du module pour développer votre application. Vous verrez qu'il existe déjà un certain nombre de pages déjà créées, mais ce qui va être intéressant c'est créer une nouvelle application de type Desktop.

Sur l'écran ci-dessus, Oracle apex vous propose plus de vingt thèmes prêts à l’emploi. Le thème définit l’ensemble des modèles de composants graphiques d’une application Oracle APEX. Il regroupe des modèles de pages, de boutons, d’onglets, de régions, etc... C’est au moment de l’exécution de votre application qu’Oracle APEX va chercher ces modèles pour construire la page HTML à la volée.Une fois votre application créée, vous pouvez ajouter autant de thèmes que vous souhaitez et basculer de l’un vers l’autre, histoire de vérifier le rendu et de choisir l’interface graphique la plus proche de vos pratiques. Il est aussi possible par la suite de créer vos propres thèmes graphiques.

Nous allons directement ajouter une nouvelle page à notre application, vous pouvez y voir 7 types de page différents, chaque type correspond à un mécanisme particulier. Une application APEX doit comporter au moins une page.

  • Page blank, l'assistant Oracle APEX crée une page vide.

  • Page Report, Oracle APEX créé une page contenantt un état.

  • Page Form, l'assistant Oracle APEX crée une page de type formulaire.

  • Page Tabular form, l'assistant crée une page avec une région de type formulaire tabulaire.

  • Page Master Detail, APEX crée deux pages : La première page avec un état, basé sur une table « maître ». Une seconde page formulaire basée sur la table « maître » et une région de type panneau tabulaire sur la table « détail ».

  • Page Report and Form, l'application crée deux pages : La première contenant un état. La seconde page avec un formulaire. Un lien hypertexte sera associé à chaque ligne de l'état de la première page et permettra d’afficher les données de cette ligne dans le formulaire de la deuxième page.

  • Page Chart, elle permet l'affichage de graphiques.

Nous choisirons l'option Report and Form. Dans la zone Nom de table, sélectionnez la table EMP (table d'exemple de la base oracle). Cliquez sur Add page pour ajouter la page. Observez qu’Oracle APEX a ajouté deux pages à l'application. A ce stade, on peut ajouter d’autres pages à l’aide des types de pages comme nous l’avions indiqué ci-dessus. Vous pouvez terminer la création de votre application. Vous pourrez voir qu'il est possible de copier très simplement des composants d'autres applications déjà créées. Outre la copie d’un ou plusieurs composants, Oracle APEX permet à l’application cliente de s’abonner auprès de l’application de référence afin de recevoir toutes les modifications effectuées sur les composants partagés entre applications.

Cinq boutons sont disponibles après la création de votre application :

  • "Run Application", il permet simplement de démarrer l'application

  • "Supporting Objects", Cet outil permet d'ajouter des scripts, conditions ou validations pour le démarrage ou l'export de l'application par exemple. Il est aussi utile pour ajouter des fichiers statiques provenant des composants partagés de l'application.

  • "Shared components" permet de travailler et modifier tous les éléments qui peuvent être affichés ou appliqués sur une page de l'application.

  • "Utilities" est le menu qui permet de configurer et paramétrer l'application plus généralement. Il est possible de la mettre en jour, de voir l'historique des pages modifiées, d'exporter l'historique, de voir les erreurs de programmation, les messages de debug et bien d'autre. Ce menu comprend aussi un dashboard très général regroupant les informations les plus importantes à propos de l'application.

  • "Export/Import" comporte comme son nom l'indique deux fonctionnalités différentes. Premièrement la possibilité d'importer des plug-ins, des thèmes, du CSS, des images ou autre. L'export permet simplement d'exporter l'application, le thème, un plug-in ou autre selon différents paramètres choisis par l'utilisateur. Tous les exports se font via des fichiers XML.

Sous ces boutons principaux sont listées les différentes pages de l'application. La page 101 (Login page) est automatiquement créée pour gérer la connexion et l’identification des utilisateurs. Vous pouvez modifier plus précisément les pages en cliquant sur ces dernières.

Si vous démarrez l'application, vous loggez, vous arrivez sur la page Home automatiquement créée. Bien sûr cette dernière est très sommaire car nous ne l'avons pas configurée. Vous pouvez remarquer que le responsive design de l'application est très bien respecté.

Dans le menu contextuel sur la gauche de l'écran, la page "Emp" a été créé, elle affiche donc comme demandé la liste du contenu de la table "EMP". Il est possible de faire des recherches multi-critères sur ces données et aussi d'ajouter un nouvel enregistrement à la table en cliquant sur le bouton "Create". Ce bouton nous permet d'accéder à la seconde page de notre application comportant le formulaire d'ajout.

Conclusion

APEX est tellement complet que dix articles ne suffiraient pas à montrer toutes les capacités de l'EDI. Une fois installé, il devient un outil puissant permettant de configurer des applications web simples mais complètes très rapidement afin d'exploiter les bases de données Oracle. Il faut bien sûr savoir qu'il est aussi possible de créer des applications plus complètes grâce à des connaissances en programmation et PL/SQL. En revanche, APEX possède quelques inconvénients : Une maintenance du code est difficile, en effet, comme le développement se fait par le navigateur, il n'existe pas d'IDE puissant pour maintenir efficacement le code et pour la même raison, l'auto-complétion n'existe pas.

A propos de SUPINFO | Contacts & adresses | Enseigner à SUPINFO | Presse | Conditions d'utilisation & Copyright | Respect de la vie privée | Investir
Logo de la société Cisco, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société IBM, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Sun-Oracle, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Apple, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Sybase, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Novell, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Intel, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Accenture, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société SAP, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Prometric, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Toeic, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo du IT Academy Program par Microsoft, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management

SUPINFO International University
Ecole d'Informatique - IT School
École Supérieure d'Informatique de Paris, leader en France
La Grande Ecole de l'informatique, du numérique et du management
Fondée en 1965, reconnue par l'État. Titre Bac+5 certifié au niveau I.
SUPINFO International University is globally operated by EDUCINVEST Belgium - Avenue Louise, 534 - 1050 Brussels