Plan du site  
pixel
pixel

Articles - Étudiants SUPINFO

La VR et ses secteurs

Par Erwan LOCART Publié le 13/09/2017 à 12:29:41 Noter cet article:
(0 votes)
Avis favorable du comité de lecture
       

Introduction

                       

La réalité virtuelle ajoute une dimension supplémentaire aux différents secteurs et crée une nouvelle interactivité par le biais du divertissement ce qui provoque une attention, et un intéressement particulier à l'environnement proposé.

 

       

Avec ces avantages, beaucoup de secteurs et d’entreprises s’y intéressent. Nous allons voir quels secteurs peuvent passer le pas de la VR en investissant dedans et à quelle fin :

   
   

1. Sport

                       

Les fans de sports veulent toujours être aux plus près de l’action en se rapprochant de leur(s) idole(s) pendant un match ou une course. La VR peut ici amener le fan à enfiler un casque VR afin d’être dans la peau du joueur, jockey, ...

 

       

Par exemple, un projet aux USA a été développé à un stade expérimental. Les tests ont été la diffusion d’un match de hockey sur glace en proposant 50 vues différentes (vue du chapeau de l’arbitre, chemise du joueur, vue du but, ...).

 

Dans le même genre, mais en légèrement plus poussé, nous avons William Hill qui est à l’origine d’un projet VR, qui permet de suivre une course de jockey dans un environnement 3D complètement recréé. Cet environnement est un hippodrome virtuel où les chevaux sont persistés et positionnés grâce à un système GPS plus ou moins fiable pour l’instant, une version plus fiable devait être développée pour la fin d’année 2017. Le spectateur aura le choix du point de vue entre tous les jockeys ou un siège dans les tribunes. 

       
   
   

2. Drones

                       

Les drones sont un bon moyen d’observation à distance sans que l’humain, le pilote subisse les conséquences de l’environnement distant, ou évite même la présence et donc son transport vers cet environnement. Beaucoup de secteurs utilisent les drones VR pour des besoins distincts :

   

a. Secteur militaire

                       

Les militaires ont des besoins de renseignements, reconnaissance du terrain, recherches en tous genres, mais aussi largages de matériels, ou tout simplement frapper l’ennemie. Ces besoins ne requièrent pas tous la VR mais certains drones ont une plus-value avec l’ajout d’un système VR, en effet la recherche par infrarouge sur une zone conséquente, un système 360° avec un zoom potentiellement activable, s’avère plus efficace. Il existerait aussi une technologie de drone qui pourrait retranscrire le terrain d’observation en 3D à des fins d’étude et de prévision d’une éventuelle intervention, voir une formation et entrainement spécifique pour cette intervention. Sur ce secteur et surtout sur la dernière partie, cela reste spéculatif par manque de source officiel.

       
   
   

b. Archéologie

                       

Dans l’archéologie, le fond marin est l’environnement le plus hostile, un plongeur en bouteille ne pourra travailler sur la zone que 10 minutes. C’est pour cela que l’archéologue Michel L'Hour a entrepris de créer un robot pouvant travailler sur zone pendant quelques heures, ayant une vision panoramique à 360° et doté d’une main avec 3 doigts ayant un sens haptique le rendant capable de manipuler toutes sortes d’objets, fragiles ou non. Ce robot se pilote via un casque VR depuis un bateau à la surface permettant de retranscrire les gestes du pilote de façon précise sur le site d’archéologie.

       
   
   

c. Industrie pétrolière

                       

Le secteur du pétrole a aussi besoin d’une reconnaissance du terrain. En effet, l’exploration des fonds marins à l’aide de drone VR peut s’avérer utile afin que l’utilisateur puisse réaliser quelques actions basiques en temps réel et de façon précise. L’explorateur pourra effectuer une reconnaissance du terrain ou maintenir la plateforme pétrolière sans envoyer des ingénieurs aux 4 coins du monde afin d’exécuter ces actions.

       
   
   
   

3. Conception

                       

L’industrie et l’architecture ne cesse d’inventer de nouveaux design de leurs produits/bâtiments. Actuellement, ces conceptions sont créées par des graphistes sur un logiciel adapté. Mais imaginons que vous puissiez créer un design ergonomique en VR aussi instinctivement qu’avec des legos quand vous étiez petit. Pour l’instant, aucune source confirme l’existence de cette technologie, mais beaucoup utilise la VR afin de présenter à des clients et éventuellement modifier en temps réel quelques détails d’un produit virtuel en 3D, c’est ce qu’a réalisé la société Atkins

 

       

La conception peut viser autre chose que les industries. Avec la VR, nos pouvons peut virtualiser un environnement et l’aménager. Par exemple, on peut virtualiser son propre habitat et positionner des meubles ou différents objets afin de visualiser l’effet et de mieux se représenter l’environnement aménagé.

       
   
   

4. La santé

                       

Quand la VR s’associe aux techniques médicales, nous pensons assez rapidement à la thérapie des phobies (peur du vide, angoisse de la conduite, l’arachnophobie, peur de la foule, …).

 

       

Mais c’est sous-estimer la VR d’arrêter notre association à cette seule idée, par exemple dans certains hôpitaux, un casque VR est fourni aux enfants afin de les distraire pendant une piqure ou une pose d’intraveineuse, l’enfant pourra jouer avec un poisson qui le mordra délicatement lors de la piqure. Ces hôpitaux ne veulent pas s’arrêter là et dans l’optique de préparer l’enfant à une opération, ainsi que ses parents, les hôpitaux font visiter virtuellement la salle d’opération et/ou la chambre avant la prise en charge.

       
       

Un autre projet, toujours médical, mais qui équipera les patients dans leurs vies quotidiennes est une solution pour les malvoyants. La firme Samsung a lancé le projet Relumino qui consiste à modifier l’image provenant de la caméra frontale du casque VR, couplé à différentes commandes et différents paramétrages afin de s’adapter à chaque personne et leurs handicaps distincts.

       
   
   

5. Exploration d’environnements

                       

La VR sait surprendre quant au réalisme de l’environnement généré. Différents secteurs l’ont bien compris et se la sont appropriés à leurs manières pour assouvir leurs différents besoins :

   

a. Secteur militaire

                       

Les militaires, comme dit précédemment, ont des besoins de reconnaissance du terrain, mais aussi de possible reconstitution en cas d’échec de mission. Il leur est possible, avec les technologies de la VR, d’effectuer ces 2 tâches. Par exemple, l’armée Israélienne n’a pas hésiter a recréer les tunnels creusés le long de sa frontière par la bande de Gaza. Toutefois, l’exemple suivant est meilleur :

       

 

Une firme Suédoise SAAB travaille sur un projet d’AR (réalité augmentée) qui permettrait une aide à la décision décisive. Une démonstration du projet Jericho Dawn, devant pas moins de 50 hauts gradés Australiens, a permis de montrer l’efficacité du projet dans le cadre d’une invasion du territoire par voie aérienne. La simulation a démontré la rapidité et l’efficacité de la prise de décision face à cette menace aérienne.

       

Un autre projet développé par l’US Army en coopération avec la NGA (National Geospatial-Intelligence Agency) proposerait une vue plus ou moins plongeante sur le champ de bataille avec chaque unité au sol représentée sur la vue afin de connaitre la progression des différentes unités et d’adapter les ordres en fonction des évènements. Ce projet couplé aux drones vus précédemment pourrait nous faire penser à une militarisation totale de ces technologies.

   
   

b. Secteur judiciaire

                       

La justice sert à accompagner et sanctionner les fautifs d’un litige. Souvent manipulés par les dires des avocats ou mis en doute, les jurés perdent souvent de vue les faits et ne sont plus complètement objectifs. C’est pour cela qu’un projet de VR a proposé aux jurés, pendant un procès, une reconstitution afin d’amener les preuves de façon visuelle et sans ambiguïté provoquée par différents mots plus ou moins bancals.

   
   

c. Secteur de l’immobilier

                       

Quand nous recherchons ou que l’on nous propose un bien immobilier, nous effectuons toujours un nombre conséquent de visites. C’est pour cela que certaines agences immobilières ont investi dans la VR afin de faire visiter virtuellement ses appartements sans bouger de la chaise de l’agence. Mais, il y a mieux encore, nous pouvons visiter des propriétés en cours de construction.

       
   
   

d. L’histoire

                       

L’histoire fascine beaucoup de monde, que ça soit les différentes guerres, les fêtes de l’époque, certains évènements ou simplement la vie de tous les jours d’une certaine époque. Grâce à toutes les évolutions qui ont permis d’accéder aux différentes technologies, mais aussi aux différents savoirs des cultures plus ou moins anciennes, nous pouvons reconstituer certains évènements de l’histoire, des monuments, ...

       

 

Une borne VR à 360° appelée Time Scope a vu le jour sur le lieu de la bastille pour découvrir l’évolution, ou plutôt le bâtiment à l’époque choisie par l’observateur.

 

Un autre projet mené par Shinkyo Oishi, un moine bouddhiste, a pour but de virtualiser Tokyo du XVIIème siècle. Son projet, Tokyo féodal, se veut démonstratif de l’évolution de Tokyo. Il souhaite que les « visiteurs » comprennent rapidement ce qui a changé. Mais avec cette technologie entre les mains, il a décidé d’aller plus loin en adaptant cette création en un terrain de jeu ou en accentuant le concept sur l’art de cette ville ancestrale.

   
   

e. L’art

                       

L’art, tout comme l’histoire peut offrir ses solutions VR en proposant des visites virtuelles de musée, des consultations d’œuvres d’art normalement inaccessible pour différentes raisons, ou bien même montrer des œuvres disparues ou détruites.

       

 

Un potentiel tel que la VR n’a pas mis longtemps à convaincre certains artistes de notre époque, ainsi, avec certaines applications ils peuvent dessiner, taguer, peintre, construire, … tout ceci en 2D sur un mur, ou en 3D. Cette même application offre l’opportunité de consulter les œuvres de ces artistes depuis chez soi.

       
   
   

6. La santé

                       

Nous avons vu à quel point la VR est efficace pour créer un environnement réaliste et ainsi immerger l’utilisateur afin qu’il puisse s’approprier cet environnement. Beaucoup de personnes ont eu l’idée de profiter de cet environnement virtualisé, sans danger, réinitialisable et modelable à souhait afin d’apprendre, former et entrainer leurs équipes.

 

       

Nous avons, par exemple, UPS qui forme actuellement ses chauffeurs sur des simulateurs avec quelques scénarios pour l’entrainement. Le cas d’un ballon traversant la route est une scène proposée aux employés afin qu’ils prennent l’habitude d’augmenter leur attention sur le fait qu'un enfant pourrais surgir peu après.

       
       

Les armées de différents pays, les unités d’interventions et même les forces de l’ordre commencent à être entrainé par ces mêmes technologies. Nous pouvons les voir s’entrainer à l’aide de simulateur de tir, environnement d’une trentaine de mètre carré, ...

       
   
   

7. Vente

                       

Nous avons vu précédemment que la VR pouvait être utile dans un travail de conception. Ce qui suit après la conception du produit ou du concept est la vente de celui-ci. Ainsi la vente peut réutiliser la VR afin de présenter le produit aux clients potentiels, voir même leur faire une démonstration de son utilisation sans en utiliser/consommer un. Mais cela ne s’arrête pas là puisqu’avec une bonne intégration et une intuitivité des interactions, le vendeur peut proposer un catalogue de produits variés, comme toute une gamme de voiture, explorable de façon plus ou moins qualitative selon les technologies utilisées.

 

       

La vente d’un produit, ou la présentation d’une gamme de produits, c’est bien, mais comment convaincre un client sur la fiabilité et la production de ressource telle que l’énergie fossile ? Les équipes marketing de la firme BP ont travaillé avec la société INITION pour organiser un journée découverte en proposant une expérience VR rapportant le voyage du pétrole en partant de l’exploration jusqu’à l’utilisateur final. Le visiteur se verra plongé dans les profondeurs de l’océan, puis sera abandonné dans de vastes étendues, tout en apprenant les détails scientifiques permettant de mettre en œuvre toute cette production d’énergie fossile. BP annonça que cette journée était une réussite partout où il la proposait puisque dans notre société, nous sommes inondés par la publicité et leurs messages qui sont plus ou moins bien communiqués. Cette solution qu’est la VR, provoque un effet « WAOW », néanmoins permet aussi de s’assurer que le message soit communiqué entièrement.

       

« Using virtual reality ensures that all of our message is communicated; A rare thing nowadays in today’s busy world of advertising and communication. »

   
   

8. Loisir

                       

Nous venons de voir qu’une présentation VR pouvait être sous forme de vidéo 360°. Les présentations commerciales ne sont pas les seules à exploiter le 360°. Le cinéma, après la 3D, investit de plus en plus dans la VR. Sans parler des vidéos pour adulte, la plupart des film 360° sont de courts métrages d’une dizaine de minutes. Un de ces courts métrages de 7 minutes a même été présenté au festival de Cannes, cette vidéo présentait l’histoire de migrants essayant de rejoindre les États-Unis, cette œuvre se nomme « Carne y arena » (viande et sable).

 

       

D’autres loisirs peuvent utiliser la VR, comme les parcs d’attractions où de plus en plus de parcs investissent au moins une attraction en VR, par exemple Europa Park a installer un « VR Coaster » où une fois dans l’attraction, vous serez amené à enfiler un casque VR qui vous proposera un univers différent suivant l’évolution du rail dans la réalité.

 

       

Un changement d’univers avec une technologie immersive donne une grande possibilité d’action, comme nous l’avons vu dans la partie formation, des jeux de simulation, mais pas seulement, peuvent être créés. En partant des « escape game » en arrivant aux jeux de construction (sandbox) en passant par des simulateurs en tous genres, nous pouvons laisser sa créativité parler et inventer des nouveaux concepts, ou profiter des jeux déjà créés.

   
   

9. Autre

                       

La pub est partout dans notre environnement de tous les jours, en associant la VR qui nous créée un nouvel environnement virtualisé, nous pouvons penser à ajouter de la pub non intrusive à l’utilisateur. Cela se fait déjà dans certains jeux vidéo, en s’incrustant sur des véhicules, des panneaux spécialement créés, …. Donc pourquoi pas dans un environnement virtualisé ?

       
       

En restant dans l’univers de la communication, nous pouvons parler du recrutement par la VR. En effet, l’armée britannique a lancé sa campagne de recrutement par la VR. Déjà en quelques mois, ils ont remarqué une augmentation de 66% de recrues. En effet, la VR permet de présenter les activités plus ou moins militarisées de ce secteur afin de montrer ce que fait vraiment un soldat britannique en dehors des zones de conflits armés.

   
   

Conclusion

                       

Bien que la VR soit efficace et très utile pour ces secteurs, les coûts sont présents et varient selon la technologie utilisée.

   
   

Sources

               

Un match de hockey retransmis en VR : https://www.youtube.com/watch?v=i1w_bwz4yRg

       

Une course de jockey retransmis en VR : http://www.bbc.com/news/technology-34401381

       

Le robot d'exploration sous-marin de Michel L'Hour : http://www.la-croix.com/Sciences/Environnement/Michel-L-Hour-pionnier-archeologie-abysses-2016-04-06-1200751461

       

La conception d'environnement en 3D : http://www.atkinsglobal.com/en-gb/projects/atkins-digital-services

       

La VR au service de la santé : http://www.realite-virtuelle.com/vr-sante-enfants-peur-douleur-aiguilles-2208

       

Projet AR de la firme SAAB : http://www.realite-virtuelle.com/realite-augmentee-armee-air-1701

       

Projet de l'US Navy en coopération avec la NGA : http://www.realite-virtuelle.com/realite-virtuelle-usarmy

       

L'immobilier et la VR : http://www.realite-virtuelle.com/immobilier-vr

       

Time Scope (La Bastille en VR) : https://www.realitevirtuelle360.com/remontez-temps-timescope-realite-virtuelle/

       

Projet VR de Shinkyo Oishi : https://motherboard.vice.com/en_us/article/9a33ka/a-japanese-monk-is-making-a-vr-world-to-reflect-the-true-feudal-tokyo

       

L'art et la VR : https://www.360natives.com/collection-art-10022017/

       

Entrainement des forces de l'ordre grâce à VR : http://www.realite-virtuelle.com/simulateur-v-300-la-realite-virtuelle-au-service-de-lentrainement-des-forces-de-lordre

       

La vente en VR : https://www.raconteur.net/technology/shopping-gets-the-virtual-reality-treatment

       

Journée découverte proposé par BP : https://www.inition.co.uk/case_study/journey-oil-bp-vr-experience/

       

La VR au festival de canne : http://www.realite-virtuelle.com/cinema-vr-festival-de-cannes-1705

       

VR coaster d'Europa park : http://guide-parc-attractions.fr/europa-park-vr-coaster/

           

Recrutement de l'armée britannique par le biais de la VR : http://www.realite-virtuelle.com/armee-britannique-experience-vr-0708

   
A propos de SUPINFO | Contacts & adresses | Enseigner à SUPINFO | Presse | Conditions d'utilisation & Copyright | Respect de la vie privée | Investir
Logo de la société Cisco, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société IBM, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Sun-Oracle, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Apple, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Sybase, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Novell, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Intel, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Accenture, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société SAP, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Prometric, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Toeic, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo du IT Academy Program par Microsoft, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management

SUPINFO International University
Ecole d'Informatique - IT School
École Supérieure d'Informatique de Paris, leader en France
La Grande Ecole de l'informatique, du numérique et du management
Fondée en 1965, reconnue par l'État. Titre Bac+5 certifié au niveau I.
SUPINFO International University is globally operated by EDUCINVEST Belgium - Avenue Louise, 534 - 1050 Brussels