Plan du site  
pixel
pixel

Articles - Étudiants SUPINFO

Qu’est-ce que Kali Linux ?

Par Joffrey OUTTIER Publié le 02/10/2017 à 19:19:08 Noter cet article:
(0 votes)
Avis favorable du comité de lecture

Avant de commencer, je tiens à préciser que cet article est uniquement à usage éducatif, vous pouvez utiliser Kali Linux sur votre propre réseau cependant ne l’utilisez pas sans autorisation. En aucun cas l’auteur de l’article pourra être tenu responsable de vos actes.

Vous avez déjà entendu ce nom mais vous ne savez pas de quoi il s’agit ?

Éclaircissement tout de suite, Kali Linux est une distribution Linux basée sur Debian, son but principal est d’aider les professionnels travaillant dans la sécurité informatique afin de pouvoir réaliser des tests de pénétrations avancés ainsi que des audits de sécurité.

Kali Linux contient plusieurs centaines d’outils orientés pour différentes tâches de sécurité informatique, tel que les tests de pénétrations, la recherche en sécurité, le Forensics et l’ingénierie inversé. Kali Linux est développé, fondé et maintenu par la société leader en formations et entrainements en sécurité informatique, Offensive Security.

La mise à jour majeure de Kali Linux date du 13 mars 2013 après avoir abandonné l’ancien nom de Kali Linux « BackTrack Linux » et en ayant bien sûr amélioré la distribution.

Kali Linux c’est plus de 600 outils de test de pénétration.

Dans la mise à jour, Offensive Security ont revus tous les outils qui étaient inclus précédemment dans BackTrack pour éliminer tous ceux qui ne fonctionnaient pas ainsi que tous les doublons.

Kali Linux c’est une distribution gratuite et ça le restera. C’est également une distribution Open source puisqu’ils ont mis à disposition un dépôt Git permettant à toutes personnes voulant récupérer le code et modifier sa version de Kali Linux de le faire.

Cette distribution est maintenant conforme aux normes de hiérarchie des fichiers systèmes (FHS) qui définissent l’arborescence et le contenu des principaux répertoires des systèmes d’exploitation GNU/Linux, cela permet donc aux utilisateurs de Kali ayant déjà des connaissances en Linux de facilement s’y retrouver.

Kali supporte la majorité des périphériques sans fil, du moins, ils essayent d’avoir le meilleur support pour tous les types d’appareils puisque Kali Linux est également disponible sur Android, vous pouvez donc l’installer à la place de votre ROM actuelle. Offensive Security vise à ce que vous puissiez en outre utiliser une antenne Wifi, pratique dans certaines attaques.

Offensive Security nous précise, de plus, que l’équipe développant la distribution Kali Linux est une équipe réduite qui sont les seuls à commit les paquets et interagir avec les dépôts mais aussi que le tout est fait avec plusieurs protocoles de sécurité.

Kali Linux est une distribution multi-langues, vous pourrez donc mettre la distribution en français comme en anglais même si la plupart des outils sur Kali Linux sont en anglais. Également, Offensive Security a fait en sorte que Kali soit installable sur la plupart des ordinateurs et nano-ordinateurs tel que les Raspberry Pi, Kali Linux est donc utilisable sur une architecture processeur Intel et ARM.

De plus, Kali est complètement customisable, vous avez la possibilité de reconstruire les codes sources pour, par exemple, créer votre propre design d’interfaces ou pour ajouter certaines fonctionnalités. Pour plus d’informations, je vous invite à visiter ce lien : https://docs.kali.org/category/development.

Une documentation bien fournie

Offensive Security a mis en place une documentation plutôt bien fournie pour Kali Linux qui vous aidera à installer la distribution sur une large gamme de support, un chapitre complet est dédié à l’utilisation de Kali de différentes manières et Offensive Security s’exprime également sur leur politique d’utilisateur Root car vous avez surement pu le constater, Kali est utilisé par défaut avec les privilèges Root.

Offensive Security s’exprime également sur leur politique de mise à jour et sa relation avec la distribution Debian.

La documentation de Kali est consultable ici : https://docs.kali.org/.

La communauté

La communauté de Kali est déjà immense et elle ne cesse de grandir chaque jour.

D’une part car c’est la distribution la plus utilisé par les professionnels de la sécurité informatique comme par les attaquants dû au faite que la distribution est livrée avec tout les outils nécessaires pour faire de l’intrusion mais également parce que Kali Linux compte plus de 10 ans de services.

Kali Linux dispose d’un forum, d’un channel IRC et d’un bug tracker afin de favoriser les échanges et l’entraide.

Comment téléchager et installer Kali Linux ?

Rien de très compliqué, il vous suffit de vous rendre sur la page https://www.kali.org/downloads et de choisir la bonne version, c’est-à-dire que si vous avez un processeur supportant le 64 bits il est préférable de télécharger l’image en 64 bits sinon si ce n’est pas le cas vous devez télécharger la version 32 bits.

Nous ne verrons pas ici la différence des autres images disponibles sur la page de téléchargement.

Une fois le téléchargement fini, vous avez 2 choix possible, soit vous l’installez en physique sur votre ordinateur soit vous l’installez sur un virtualiseur de votre choix, tel que les solutions VMware Workstation et VMware Fusion (https://www.vmware.com/fr/products.html#desktopapplication) ou pour une solution gratuite, vous pouvez vous rabattre sur VirtualBox (http://www.virtualbox.org/wiki/Downloads).

Ici, nous verrons l’installation sur le virtualiseur VMware Fusion.

Tout d’abord, ouvrez VMware Fusion et rendez-vous en haut à gauche, cliquez sur le « + » et cliquez sur « Nouveau ».

Vous allez arriver sur ce type d’écran.

Cliquez sur la section de gauche « Installer à partir du disque ou de l’image ». Une nouvelle fenêtre s’ouvre, cliquez sur le bouton « Utiliser un autre disque ou image de disque et choisissez l’image stockée surement dans votre dossier « Téléchargement ».

VMware Fusion vous demande de choisir le système d’exploitation, je vous conseille de mettre « Autre » et « Autre ».

Vous allez arriver sur un écran vous résumant les caractéristiques de votre nouvelle machine virtuelle, vous avez la possibilité de les changer grâce au bouton « Personnaliser les réglages ». Pour finir, cliquez sur le bouton « Terminer » et enregistrez la machine virtuelle.

La machine virtuelle va donc se lancer et l’installation de Kali va pouvoir commencer.

Sélectionnez la langue de votre choix.

Sélectionnez votre situation géographique.

Puis configurez votre clavier.

Indiquez le nom que vous voulez donner à la machine.

À cette étape, laissez le champ libre et faite continuer.

Sélectionnez un mot de passe.

Sélectionnez « Assisté - utiliser un disque entier » (cela va prendre seulement la place que vous aurez alloué pour la machine virtuelle).

Faite continuer.

Sélectionnez « Tout dans une seule partition ».

Sélectionnez « Terminer le partitionnement et appliquer les changements » et faite continuer.

Sélectionnez « Oui » et continuer.

Le système est maintenant en train de s’installer.

À la question « Faut-il utiliser un miroir sur le réseaux ? », sélectionnez « Non ».

Sélectionnez « Oui » pour installer le programme de démarrage GRUB.

L’installation est maintenant terminée.

L’identifiant par défaut de Kali est « root ».

Kali Linux est maintenant utilisable.

Conclusion

Kali Linux est une distribution basée sur un noyau UNIX spécialement conçu pour les pentesters ou tout autre professionnel de la sécurité informatique, il n’y aucun intérêt d’installer cette distribution pour un serveur.

A propos de SUPINFO | Contacts & adresses | Enseigner à SUPINFO | Presse | Conditions d'utilisation & Copyright | Respect de la vie privée | Investir
Logo de la société Cisco, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société IBM, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Sun-Oracle, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Apple, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Sybase, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Novell, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Intel, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Accenture, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société SAP, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Prometric, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Toeic, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo du IT Academy Program par Microsoft, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management

SUPINFO International University
Ecole d'Informatique - IT School
École Supérieure d'Informatique de Paris, leader en France
La Grande Ecole de l'informatique, du numérique et du management
Fondée en 1965, reconnue par l'État. Titre Bac+5 certifié au niveau I.
SUPINFO International University is globally operated by EDUCINVEST Belgium - Avenue Louise, 534 - 1050 Brussels