Plan du site  
pixel
pixel

Articles - Étudiants SUPINFO

Linux, quelle distribution choisir

Par Mtoto NDONDI MAYEYI Publié le 07/10/2017 à 23:24:43 Noter cet article:
(0 votes)
Avis favorable du comité de lecture

Quel que soit le domaine d’informatique dans lequel vous évoluez ou quel que soit le genre d’utilisateur que vous êtes, vous devez sûrement déjà avoir entendu parler de Linux. On en parle tellement comme une publicité embarrassante ou le dernier remède en date contre le manque de sommeil. Si vous êtes vraiment sûr de n'en avoir jamais entendu parlé, vous l'avez absolument déjà utilisé pour la simple raison qu'il existe partout. Partout? oui, dans les téléphones, les réfrigérateurs, les voitures, les décodeurs TV ; certainement sans s'en rendre compte ou tout simplement passivement à travers le serveur internet qui vous envoie les informations quand vous naviguez sur internet. Dans cet article nous nous limiterons beaucoup plus sur son application dans les ordinateurs personnels.

Mais après on en entend des histoires autour de ce Linux qui nous encourage à nous en approcher ou souvent pas du tout. Peut-être la curiosité simplement, l’envie d’épater son entourage ou juste fatigué d’utiliser le même système d'exploitation et les mêmes graphiques d'années en années. Et au cas où vous vous sentez tellement à l'aise dans votre système d'exploitation et vous ne trouvez aucune raison de perdre une seule minute sur Linux ; nous vous en donnons une : on ne peut mieux juger une chose qu'en la comparant à une autre.

Bref Linux existe en tant que système d’exploitation et un jour ou l’autre, pour une raison ou une autre, vous aimerez bien faire un petit test et peut être bien le grand saut.

Introduction

Un problème et une confusion existe souvent dans le monde Linux, c’est le fait que Linux ne soit pas un système d’exploitation complet en soi, prêt à l'utilisation. Une fois qu’on apprend ceci, on entendra ensuite parler des noms de distributions Linux (systèmes d’exploitation Linux complet) qui existent en nombre incalculable ; et des noms des technologies tout aussi semblables à des avions et gadgets des films de science fiction, on se sent encore plus égaré.

Nous allons tout de suite mettre les choses au clair. Un système d'exploitation est constitué d'un composant central et principal, appelé tout simplement "noyau" ou "kernel". Ce composant ne peut fonctionner seul car il sera incapable de communiquer avec les utilisateurs, les matériels connectés à l'ordinateur ou simplement les autres programmes installés. Donc Linux est constitué principalement d'un kernel. De ce fait il est clair que pour en faire un système d'exploitation complet, on doit lui fournir d'autres programmes autour et c'est là que les distributions naissent. Une distribution Linux n'est rien d'autre qu'un système d'exploitation utilisant Linux comme noyau. Linux étant libre d'utilisation et de modification, tout le monde ayant des connaissances dans le développement des logiciels et le fonctionnement des systèmes d'exploitation, peut le modifier à sa guise et le connecter à d'autres logiciels pour en faire son propre système d'exploitation. C'est pour cette raison qu'il existe d'innombrables distributions Linux, publiques, donc disponibles au téléchargement ou l'achat et privées, propres à une entreprise quelconque. Et de ce fait plusieurs distributions sont basées sur d'autres distributions qui à leurs tours découlent d'une autre et ainsi de suite.

Un aperçu sur les familles des distributions. Credit : Wikimedia Foundation, Inc.

Un point important est à signaler, et ce qui fait aussi que ces distributions Linux soit différent des autres systèmes d'exploitation, c'est le fait qu'elles soient libres et aussi gratuites dans la plupart des cas. Un logiciel libre veut dire simplement que son code source est accessible librement à tous pour utilisation, modification et partage.

Ce document constitue un guide de choix et un repère à tout utilisateur voulant s'essayer dans le monde Linux et à tout utilisateur Linux désireux de tester une autre distribution ou de se faire carrément une idée large du monde qui l'entoure. Dans les lignes qui suivent nous allons présenter quelques distributions phares et vous donnez un avis, pas celui de l'éditeur (concepteur, appelé aussi développeur) de la distribution mais plutôt, le nôtre, celui des utilisateurs avertis, curieux sans oublier un brin de nos coups de coeur.

Nota: Nous éviterons de fournir les liens vers les sites de chaque distribution car une recherche avec votre moteur de recherche vous conduira facilement vers la page la plus actualisée.

Les familles de distributions

Comme repris ci-dessus, il existe moult distributions Linux, que nous ne saurons tous lister. Nous nous limiterons aux plus populaires et plus originales, pas forcément les plus utilisées. Et pour faire plus clair et plus simple nous allons les regrouper en catégorie d'après leurs origines.

Rappelez vous nous avons dit que Linux étant libre d'utilisation et de modification, n'importe qui peut en modifier pour en créer sa propre distribution et de là, la plupart de ces distributions restent aussi libre et gratuit. Ce qui permet aussi à certaines personnes de créer leur distribution à partir d'autres distributions au lieu de repartir à zéro. C'est comme créer une nouvelle boisson en changeant la forme de la bouteille d'une autre boisson puis y ajouter un peu de sucre.

C'est comme ça nous allons catégoriser quelques distributions avec celles qui en sont découlées. En premier lieu nous aborderons la distribution Debian et tous ses dérivés, ensuite nous passerons à Red Hat, puis Suse et enfin quelques autres distributions que vous devriez peut être ajouter dans votre connaissance générale et pourquoi pas tester carrément ou adopter.

Notez que les distributions existent en différents environnements graphiques et ceux-ci existent aussi en grand nombre. Nous citerons entre autres, Mate, Gnome, Xfce, KDE... Un élément encore original dans ce monde c'est le fait que vous avez la possibilité d'en installer plusieurs au dessus d'une distribution.

Mais avant tout, il va falloir s'assurer que la distribution prenne en charge cet environnement graphique, sinon vous pourriez toujours modifier le code de votre distribution pour en accepter. Cela étant dit, vous pouvez donc trouver deux personnes utilisant une même distribution mais des graphiques différents ou vice-versa. Exemple : Les distributions Fedora et Gentoo utilisent l'environnement graphique MATE.

Debian et ses dérivées

Debian

Debian est l'une des distributions reconnues avant tout pour sa stabilité, la richesse des packages (une combinaison d'un ou plusieurs logiciels Linux, exécutant une tâche particulière) et la grande communauté de ses développeurs, contributeurs et sympathisants. C'est pour cette raison que plusieurs autres distributions s'en sont inspirées comme socle à leurs produits. La stabilité de cette distribution est possible grâce aux multiples tests effectués pendant de longues années, par ses développeurs afin de le faire évoluer ou ajouter des composants. Par contre, ces longues séries de test ralentissent l'apparition des nouvelles versions et parfois l'introduction des nouvelles technologies, comme le tout dernier noyau apparu ou les derniers pilotes des matériels, par exemple. Raison pour laquelle cette distribution est très répandu dans le milieu des serveurs professionnels, qui misent beaucoup plus sur la stabilité et la longévité des produits.

Aperçu du bureau de Debian 9. Credit : rootusers.com

Si vous êtes ce genre d'utilisateur à vouloir un système solide et pas trop intéressé par les dernières technologies en vogue, cette distribution vous revient.

Ubuntu

Lancé en octobre 2004 par la société Canonical, cette distribution découle de Debian et est utilisée comme référence par beaucoup d'autres aussi.

Nous aurions dû commencer par cette distribution? Car certainement la plus utilisée. Ubuntu est rendu très populaire par son éditeur qui a mis des moyens pour sa notoriété et sa facilité d'utilisation, se rapprochant aux systèmes d'exploitation les plus utilisés du monde contemporain. Cette distribution bénéficie de la stabilité de Debian et n'hésite pas, contrairement à sa mère, de surfer sur la vague des dernières nouveautés.

Cette distribution s'adresse à tout le monde mais beaucoup plus à ceux qui cherchent un système très facile à prendre en main et prêt à résoudre seul certains soucis en comptant sur la grande communauté des utilisateurs et la richesse des forums existants en ligne.

Notre goût se portera sur la distribution Ubuntu utilisant l'environnement graphique Mate. Les goûts ne discutent pas? Vous avez raison, bonne chance à vous.

Mint

Mint couplé avec l'environnement graphique Mate est notre coup de coeur. Il est en quelque sorte le petit-fils de Debian, car il est basé sur Ubuntu. Cette distribution est aussi très populaire pour sa stabilité, sa capacité à bien tourner sur des machines de faible capacité et sa base des logiciels disponibles. Son succès tient son origine par le nombre d'utilisateurs Ubuntu qui s'en sont réfugiés quand ce dernier avait abandonné l'environnement graphique Gnome pour Unity.

Linux Mint 18.2 Cinnamon. Credit : http://www.zdnet.com/

1.3.4. Elementary OS

SI vous désirez plutôt une distribution qui vous garde le plus loin possible de cette image des pirates informatiques utilisant des environnements monochromes et en ligne de commande, celle-ci est faite pour vous. Il est probablement la distribution la plus attractive avec un style graphique très moderne.

Etant basé sur Ubuntu vous disposerez de tous les logiciels de celui-ci et de la multitude de ses forums de dépannage en cas de souci.

Elementary OS Freya. Credit : http://ubuntuportal.com

La famille Red Hat

Cette famille regroupe les distributions basées sur Red Hat Linux, distribution qui n'existe plus à ce jour. Red Hat Linux est l'une des plus anciennes distributions, et comme Debian, plusieurs autres distributions ont été créés à partir d'elle. Veuillez noter la différence entre Red Hat Linux et Red Hat Entreprise Linux. Cette famille utilise les packages de format RPM et utilise principalement le package manager yum et parfois le tout nouveau dnf.

Red Hat Entreprise Linux

Cette distribution est le choix de plusieurs entreprises. A ses débuts vers les années 1995, Red Hat se nommait Red Hat Linux pour changer officiellement en Red Hat Entreprise Linux (RHEL). Contrairement à la plupart des distributions, RHEL n'existe qu'en version commerciale. Il faut payer pour l'obtenir bien qu'une version d'évaluation existe. Ceci n'empêche que pas son code source soit disponible en téléchargement.

D'après la logique du monde libre, le paiement effectué ne représente pas le coût du logiciel mais plutôt le support logiciel fourni en acquérant ce système d'exploitation. Si vous êtes dans un environnement entreprise, cette distribution peut être un très bon investissement tout en organisant une formation solide pour les personnes sensées l'administrer et s'assurer de la compatibilité avec les logiciels de l'entreprise. Ceci dit, cette distribution ne représente aucun intérêt pour une utilisation personnelle ; nous vous recommandons CentOS ou Fedora.

Un point important à signaler, et qui prouve de la robustesse et la stabilité de RHEL est qu'elle équipe un nombre des super-calculateurs à travers le monde.

CentOS

Cette distribution est connue pour sa stabilité et ses mises à jours plus régulières que Red Hat Enterprise Linux, dont elle est basée. CentOS représente ce monde intermédiaire entre RHEL qui favorise la stabilité avant tout et Fedora qui met en avant toutes les nouveautés et découvertes de dernière minute. C'est cet aspect qui fait la popularité et la force de CentOs car on le retrouve bien dans le monde entreprise que chez des particuliers. Vers les années 2010 CentOS était devenu la première distribution Linux sur des serveurs web avant de perdre cette place peu de temps après au profit de Debian.

Etant presque totalement compatibles avec les logiciels conçus pour RHEL, avec CentOS vous profiterez gratuitement de logiciels très stables et très performants conçus pour le premier. Une raison de plus de le retrouver dans bien d'entreprises utilisant les logiciels libres.

Fedora

Fedora est la plus populaire et la plus utilisée dans cette famille. Cette distribution est très prisée par les particuliers et surtout ceux adeptes des systèmes mis à jour régulièrement, utilisant les dernières technologies en vogue, mâtures ou pas. Fedora ressemble à une distribution qui teste les nouvelles technologies et permet de les améliorer afin qu'elles soient adoptées avec assurance par les autres distributions de la famille, en l'occurrence CentOS et RHEL.

Il existe des branches de distribution dans Fedora, appelés Spins, qui offrent des variétés pour certaines utilisations spéciales telles que la robotique, la sécurité, les jeux vidéos... Fedora est recommandé pour les passionnés d'informatique et les personnes qui sont curieux des nouveautés et ne craint pas de réinstaller leur machine à tout moment quand il le faut.

Fedora 26 Workstation (Gnome Desktop). Credit : http://www.zdnet.com/

D'autres grands noms

Dans cette catégorie, vous trouvez des distributions tous aussi populaires et basées pour la plupart d'aucune autre distribution.

OpenSUSE

Créé vers les années 2005, OpenSuse est une distribution très connue et très utilisée aussi dans le monde Linux et elle offre une stabilité prouvée. Elle utilise le gestionnaire des packages RPM mais aussi le tout récent, Yast, créé par Suse.

Quelques distributions dérivées de OpenSuse : Suse Linux Entreprise Server, Suse Studio...

Arch Linux

A la manière de Debian, Arch Linux est une distribution qui a été créée à partir de la base Linux et d'autres distributions l'utilisent aujourd'hui. Cette distribution dispose aussi d'une grande communauté des utilisateurs et un nombre élevé des packages disponibles. Arch Linux est très apprécié aussi au sein la communauté Linux pour sa facilité d'utilisation et la possibilité de le faire tourner sur une machine de faible performance. Arch Linux utilise le gestion des packages Pacman.

Quelques distributions dérivées : Manjaro, Antersos, ArchBang...

Gentoo

Gentoo est aussi une distribution stable et très appréciée par beaucoup d'utilisateur. La communauté autour de son développement est géré par des développeurs très actives qui publient des builds pratiquement tous les jours. Comme Debian, Gentoo est aussi une distribution qui prend en charge plusieurs architectures materielles et pas seulement le x86. Le gestionnaire des packages utilisé est Pacman.

Quelques distributions dérivées : Calculate, Funtoo...

Gentoo. Credit :.softpedia.com/images/

Toujours rien à vos goûts

La liste reprise ci-dessous reprend les distributions utilisées par plus de 90% des utilisateurs Linux mais n'empêche que vous n'ayez trouvé votre bonheur. Nous rappelons quand même qu'au delà des distributions, le choix des environnements graphiques peut aussi aider dans le choix.

Nous ne vous en voulons pas du tout d'être très exigeant car vous avez la chance que Linux soit un monde de diversité et de liberté et d'autant plus que cette liste est loin d'être exhaustive. Pour votre service, nous vous proposerons de visiter le site Distrowatch.com qui reprend une liste presque complète et détaillée des distributions existantes à ce jour. Et si malgré, vous ne trouvez pas ce que vous cherchez, nous avons une proposition pour vous avant de sortir notre dernier arsenal. Essayer de tester au moins 3 distributions et 5 environnements graphiques (en vous faisant guider par les informations fournies par Distrowatch) qui vous donneront une idée plus que claire et générale des distributions.

Comme nous l'avons dit plus haut, vous pouvez créer votre distribution Linux, et ce n'était pas une blague. La meilleure façon de le faire et de se faire guider par un spécialiste en la matière, répondant au nom de Linux from Scratch (Linux a partir du grattage). Votre distribution ne va pas concurrencer celles citées ci-haut mais aura le mérite de vous appartenir et vous pourriez, conformément à la philosophie des logiciels libres, la partager avec vos amis ou la rendre tout simplement disponible au téléchargement à travers internet.

Conclusion

A la fin de cette lecture vous devriez sûrement vous lancer dans une distribution de votre choix ou du moins prendre de bonnes résolutions pour les jours à venir. Une fonctionnalité intéressante offerte par la plupart des distributions est la possibilité de la tester sans l'avoir installée. Ce qui est pratique pour se faire une idée réelle de différentes distributions sans beaucoup de tracasseries d'installation ou d'espace disque disponible. Enfin nous ajouterons que c'est possible d'installer plusieurs distributions à la fois sur des machines virtuelles puis les tester en parallèle, ce qui facilitera aussi leur comparaison.

Une dernière chose à savoir c'est le fait que les distributions sont gérées et entretenues par des communautés, qui se sentent du coup unies pour une cause commune, partageant une même philosophie et échangeant sur une même passion. Les communautés des distributions se retrouvent tous les jours dans les forums et chats en ligne et parfois annuellement autour des conférences physiques organisées. C'est un monde qui existent au delà des ordinateurs et des programmes. Une communauté vous attend sûrement, où vous vous sentirez dans votre monde.

Enfin, rappelez-vous comme repris ci-haut les images dans ce guide ne reflètent pas l'image des distributions car l'interface vient plutôt de l'environnement de bureau utilisé. En d'autres termes Mint et Fedora utilisant l'environnement xfce auront la même apparence et la différence viendra plutôt sous le capot. Et voila une raison de plus de les tester.

Bibliographie

  1. Andrew Williams, The best Linux distros 2017: 8 versions of Linux we recommend. Techradar.com. Aug 2017.

  2. The Linux Foundation. What is Linux? Linux.com.

  3. DistroWatch Page Hit Ranking. DistroWatch.com.

  4. What is Linux? Opensource.com.

  5. List of Linux distributions. Wikipedia.org.

  6. Red Hat Enterprise Linux. Wikipedia.org.

  7. Daniel Miessler, The Difference Between Fedora, Redhat, and CentOS. Jan 2015.

A propos de SUPINFO | Contacts & adresses | Enseigner à SUPINFO | Presse | Conditions d'utilisation & Copyright | Respect de la vie privée | Investir
Logo de la société Cisco, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société IBM, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Sun-Oracle, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Apple, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Sybase, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Novell, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Intel, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Accenture, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société SAP, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Prometric, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Toeic, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo du IT Academy Program par Microsoft, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management

SUPINFO International University
Ecole d'Informatique - IT School
École Supérieure d'Informatique de Paris, leader en France
La Grande Ecole de l'informatique, du numérique et du management
Fondée en 1965, reconnue par l'État. Titre Bac+5 certifié au niveau I.
SUPINFO International University is globally operated by EDUCINVEST Belgium - Avenue Louise, 534 - 1050 Brussels