Plan du site  
pixel
pixel

Articles - Étudiants SUPINFO

Oracle et sa connectivité : comment la tester correctement ?

Par Mohamed Slim ANOUN Publié le 05/12/2017 à 13:42:48 Noter cet article:
(0 votes)
En attente de relecture par le comité de lecture

La connexion à une base de données Oracle via ODBC requiert deux choses essentielles qui sont : un nom de Service Oracle. Ce nom doit définir l’emplacement et la base de données pour la connexion.

En second lieu, il faut une Source de données ODBC qui définit simplement le nom du service qui doit être utilisé pour la connexion ODBC. Ces deux éléments doivent être correctement configurés pour que la connexion soit effective et qu’elle marche .

En cas de problème de connexion, il est recommandé de tester chacun de ses deux éléments de la connexion pour déterminer quel est le problème et où se trouve t-il réellement.

Un nom de Service Oracle définissant l'emplacement et la base de données : une condition essentielle

Concernant l’un de ses premiers éléments qui est sous le nom de Service Oracle de test, l’utilitaire TNSPING peut être utilisé pour tester un nom de Service Oracle. Pour l’utiliser , il faut d’abord ouvrir une invite de commandes en cliquant sur Démarrer, sur exécuter, en tapant sur cmd, puis finir cela en cliquant sur OK.

Dans un second temps, il faut saisir TNSPING « nom service » (pour Oracle 7.3 ou Oracle 8i et les versions ultérieures) ou TNSPING80 « nom service » (pour Oracle 8.0), puis appuyer sur ENTRÉE. L’utilitaire Ping de TNS entraînera un « OK » ou un message « Impossible de se connecter ». Dans le cas inverse, une cause ou raison seront inclus à ce message telle que « TNS-12545 : connexion a échoué car l’hôte cible ou l’objet n’existe pas »).

Si le Ping TNS échoue, il s’agira d’un problème avec le nom de Service Oracle. La configuration pour le nom du service doit être vérifiée à l’aide de l’Assistant d’Oracle Net ou l’Assistant Configuration réseau. Un DBA Oracle devra dans ce cas là peut-être fournir les informations de connexion correctes.

Une source de données ODBC : la seconde condition nécessaire

Concernant le second élément qui permet de tester la connectivité d’Oracle, qui est la Source de données ODBC, l’utilitaire Oracle ODBC Test peut être utilisé pour tester la source de données ODBC. Son utilisation requiert quelques étapes.

Tout d'abord, il faut d’abord appuyer sur Démarrer, sélectionner programmes, ensuite sélectionner le dossier du programme Oracle dont le nom du dossier peut varier évidemment. Dans les versions précédentes d’Oracle, le programme Oracle ODBC Test est répertorié dans le dossier du programme Oracle. Si c’est tel est le cas, il faut cliquer dessus.

Dans le cas contraire, il faut sélectionner le dossier de L’Administration réseau , puis cliquer sur Oracle ODBC Test. Une fenêtre de Test Oracle ODBC 32 bits s’affichera. Enfin, il faut cliquer sur le bouton se connecter . La fenêtre Sélectionner la Source de données s’affichera par la suite.

Pour terminer, il vous faudra cliquer sur l’onglet Source de données Machine et sélectionner la source de données qui doit être testée, puis cliquer sur OK. Ensuite, dans la zone connexion, il faut taper le nom d’utilisateur et le mot de passe dans les zones appropriées, puis cliquez sur OK. Le bouton connexion ne sera ensuite plus disponible, et les boutons de déconnexion, Toutes les Tables, Les Tables utilisateur et Execute doivent alors être activés. Sinon, une erreur se produit. Si le Ping TNS a réussi, mais le Test ODBC échoue, il est question d’un problème avec la Source de données ODBC ou avec la connexion et le mot de passe pour établir la connexion et donc revérifier.

Bibliographie : https://support.microsoft.com/fr-fr/help/965022/how-to-test-oracle-connectivity

A propos de SUPINFO | Contacts & adresses | Enseigner à SUPINFO | Presse | Conditions d'utilisation & Copyright | Respect de la vie privée | Investir
Logo de la société Cisco, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société IBM, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Sun-Oracle, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Apple, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Sybase, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Novell, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Intel, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Accenture, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société SAP, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Prometric, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Toeic, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo du IT Academy Program par Microsoft, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management

SUPINFO International University
Ecole d'Informatique - IT School
École Supérieure d'Informatique de Paris, leader en France
La Grande Ecole de l'informatique, du numérique et du management
Fondée en 1965, reconnue par l'État. Titre Bac+5 certifié au niveau I.
SUPINFO International University is globally operated by EDUCINVEST Belgium - Avenue Louise, 534 - 1050 Brussels