Plan du site  
pixel
pixel

Articles - Étudiants SUPINFO

Le management et l’organisation chez Valve, un modèle à « plat ».

Par Philippe BRANCART Publié le 05/03/2018 à 11:37:19 Noter cet article:
(0 votes)
Avis favorable du comité de lecture

Présentation de l'entreprise

Valve est une célèbre société de jeux vidéo connue, entre autres, pour les séries des Half-Life, Portal, Counter-Strike et Left 4 Dead. Aujourd’hui, même si certaines personnes profitant de leur temps libre pour jouer aux jeux vidéo n’ont peut être jamais joué à l’un de leurs jeux, il est très probable qu’elles utilisent, pour la plupart, leur plateforme d’achat et de téléchargement de jeux en ligne : Steam. Si de nombreuses personnes connaissent Valve pour ses créations, peu connaissent leur manière de fonctionnement en interne, ce qui souvent n’intéresse pas ou peu les gens qui jouent à leurs jeux. Or Valve possède une organisation interne des plus intéressantes à découvrir et à étudier.

Q'est ce qui la rend différente des autres sociétés ?

Figure 1. L'organisation chez valve (vue par les employés). Image visible dans le "HANDBOOK FOR NEW EMPLOYEES" édité par Valve

L'organisation chez valve (vue par les employés). Image visible dans le "HANDBOOK FOR NEW EMPLOYEES" édité par Valve

Même si de l’extérieur Valve ressemble à la plupart des autres sociétés, à l’intérieur de ses murs, la gestion de ses employés ainsi que sa manière de penser diffère énormément de beaucoup d’autres. Tout d’abord, les diplômes ne font pas tout pour rentrer chez Valve. Cela pourrait paraître étrange à certains, mais chez Valve, on préfère se baser sur les actions d’une personne et le travail qu’elle accomplie plutôt que sur les diplômes qu’elle a obtenu. C’est pourquoi Valve n’hésitera pas à embaucher, par exemple, des moddeurs (*).Ainsi, avec cette manière de penser Valve a mit en place un système de management et de gestion des employés bien particulier avec un système dit « à plat ».

C'est-à-dire que tous les employés de Valve se trouvent sur le même niveau et jouissent d’une grande liberté d’action. Cela par le fait qu’ils peuvent choisir à tout moment de travailler sur ce qui leur plait. Par exemple pendant que certains souhaitent continuer de développer leur plateforme Steam, d’autres peuvent très bien se mettre à créer un nouveau jeu et si par la suite l’un ou l’autre des projets requiert plus d’attention, rien n’empêche les équipes de s’entraider, voir de toutes se mettre ensemble afin de terminer un de leurs objectifs et de pouvoir ensuite se concentrer sur le second.

(*) Le jeu Counter-Strike était à la base un mod d’Half-Life développé par un fan. Valve n’a pas hésité à l’embaucher.

Le système « à plat » un des facteurs de succès de Valve ?

Ce système de management comporte énormément d’avantages. Lorsqu’on laisse la liberté à un employé de travailler sur ce qu’il souhaite, il va logiquement choisir le projet qui lui correspond le plus et avec lequel il pense pouvoir le plus développer ses idées. Il pourra même proposer des idées sur lesquelles les autres pourront venir travailler si celles-ci leur semblent intéressantes à développer et à mettre en place. Cela crée une ambiance de travail des plus agréables au sein des bureaux de Valve. Puisque l’employé est libre de travailler sur ce qu’il souhaite, il le fait volontairement et de bon cœur et est donc plus enclin à venir travailler tous les jours et à fournir un travail de qualité supérieure. C’est une chose que les entreprises recherchent de plus en plus à instaurer de nos jours, ainsi, un employé heureux de venir travailler fournira forcément un rendu de meilleure qualité contrairement à quelqu’un qui est « forcé » de se lever tous les matins pour un travail qu’il déteste.

Cependant, bien que ce système de management favorise une ambiance de travail saine dans la société, il engendre également quelques problèmes évidents. Par exemple, comme les employés ainsi que les équipes de création sont libres de leurs choix, et des projets sur lesquels ils travaillent, cela implique aussi qu’ils sont libres de changer ou d’abandonner un projet si celui-ci ne leur convient plus. Cela peut parfois induire des retards ou même l’abandon complet d’un plan du jeu ce qui entraine forcément un coût supplémentaire pour le développement ainsi qu’une date de sortie repoussée de parfois plusieurs mois pour le jeu.

Avantages et inconvénients du modèle

En somme, le modèle d’organisation horizontale de Valve offre d’énormes avantages pour ces employés : moins de fatigue, moins de pression, la possibilité de développer ses propres idées au sein de l’entreprise avec l’aide de ses collègues. Ceci crée une ambiance de travail des plus agréables, mais peut également engendrer des frais supplémentaires pour le développement d’un jeu lorsque sa sortie se trouve repoussée de plusieurs mois par manque d’idées de l’équipe. Cette façon de travailler peut créer de la frustration chez les fans qui, eux, attendent avec impatience la sortie de leur nouveau jeu. La gestion « à plat » engendre donc des problèmes purement économiques. Alors quel est le coût qu’une entreprise est prête à assumer pour assurer le bonheur et donc l’efficience de ses employés ?

Bibliographie.

« Le manuel des nouveaux employés » : http://www.valvesoftware.com/company/Valve_Handbook_LowRes.pdf

A propos de SUPINFO | Contacts & adresses | Enseigner à SUPINFO | Presse | Conditions d'utilisation & Copyright | Respect de la vie privée | Investir
Logo de la société Cisco, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société IBM, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Sun-Oracle, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Apple, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Sybase, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Novell, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Intel, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Accenture, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société SAP, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Prometric, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Toeic, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo du IT Academy Program par Microsoft, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management

SUPINFO International University
Ecole d'Informatique - IT School
École Supérieure d'Informatique de Paris, leader en France
La Grande Ecole de l'informatique, du numérique et du management
Fondée en 1965, reconnue par l'État. Titre Bac+5 certifié au niveau I.
SUPINFO International University is globally operated by EDUCINVEST Belgium - Avenue Louise, 534 - 1050 Brussels