Plan du site  
pixel
pixel

Articles - Étudiants SUPINFO

Yoast SEO : Le plugin SEO indispensable à WordPress

Par Damien LAVAINNE Publié le 08/04/2018 à 21:27:33 Noter cet article:
(0 votes)
Avis favorable du comité de lecture

Parmi la panoplie de plugin de référencement naturel pour WordPress, Yoast SEO, développé par Yoast et des développeurs indépendants, est l’un des plus connus et efficace. Il ne comptabilise pas moins de 43 millions de téléchargement et fais donc partie des 10 plugins les plus téléchargés de tous les temps. La communauté WordPress lui a décerné une note de cinq étoiles sur wordpress.org.

Yoast SEO est un plugin très complet permettant de rajouter de nombreuses fonctionnalités (méta description, title, …) pour le référencement naturel de son site vitrine, WooCommerce... Vous n’êtes pas sans savoir que l’optimisation de son site internet pour les moteurs de recherche tel que Google, Bing ou encore Yahoo… est quelque chose de très important mais chronophage. De fait, quoi de mieux qu’un plugin intuitif pour vous venir en aide, mais comme tout plugin complet il peut s’avérer complexe à utiliser.

Par conséquent, dans cet article nous allons passer en revue toutes les sections de cette extension et vous guider concernant les paramètres à adopter. Nous vous conseillons de lire ce guide complet car certaines combinaisons de paramètres peuvent désoptimiser ou provoquer de nombreuses erreurs ou bugs sur certains contenus de votre site.

Yoast SEO : Les Bases & Prérequis

Les Permaliens

La première étape consiste à vérifier le format de vos adresses URL (les adresses de vos pages et/ou articles). Pour cela rendez-vous dans la section Réglages > Permaliens, par défault le format de vos permaliens est l’id du Post « /?p=postid ». Il est préférable d’utiliser le nom de l’article en paramètre « /%postname%/ », c’est beaucoup plus simple pour les utilisateurs de retenir l’adresse URL de votre article. Si vous possédez un site internet avec de nombreuses catégories vous pouvez les inclure en paramètre dans vos adresses URL. Pour cela, sélectionnez « Structure personnalisée » et changez la valeur en « /%category%/%postname%/ ». Ce format de permaliens vous permet d’optimiser vos URLs pour les Marqueur de données de Google afin d’améliorer l’apparence de votre site dans les résultats de recherche.

Cependant attention si vous modifier les URL d’un site déjà installé sur les différents moteurs de recherche, il faudra penser à faire les redirections 301 de vos anciennes adresses URL vers les nouvelles. Sinon votre référencement risquerait d’être impacté, car vos anciennes adresses URL, si elles ne sont pas redirigées, apparaitraient comme des pages inexistantes (erreurs 404) aux yeux des robots parcourant votre site internet.

Les Préfixes

Dans la continuité d’optimiser le SEO de votre site internet, nous cherchons à avoir des adresses URL simples et courtes pour faciliter la navigation du webnaute. Or, WordPress rajouter par défaut un /category/ dans la structure des adresses URL des pages catégories.

Il faut savoir que les robots de référencement (tels que Googlebot), considère, lorsqu’il y a un slash dans l’url qu’il s’agit d’un sous dossier. Cela peut être dérangeant pour votre référencement naturel, car plus la page est considérée comme profonde dans l’architecture du site plus Googlebot a de chance de s’en désintéresser.

Pour supprimer le /category/ des adresses URL, rendez-vous de nouveaux dans la section Réglages > Permaliens mais cette fois on va s’intéresser au deuxième bloc nommé ‘Facultatif’. Si vous installer un nouveau site utilisant le CRM WordPress et que vous n’avez donc pas encore publié d’articles dans vos catégories, vous pouvez remplir le champ ‘Préfixe des catégories’ par un point. Cette action supprimera le /category/ de vos adresses URL. Mais si vous désirez modifier ce champs alors que vous avez déjà de nombreux articles de publiés dans vos catégories il est conseillé d’utiliser une extension qui va faire tout le travail à votre place pour éviter les erreurs de redirection. Par exemple, No Category Base (WPML) est un très bon widget conçu spécialement à cet effet.

Cependant si vous voulez laisser un préfixe pour vos catégories il est conseillé pour un site internet francophone d’éviter les mots en anglais et de privilégier des expressions courtes telles que ‘cat’, …. Il en est de même pour le champ ‘Base des mots-clés’.

Une fois toutes vos modifications apportées n’oubliez pas de cliquer sur le bouton ‘Enregistrer les modifications’.

Installation du widget

Maintenant que tous les prérequis sont en place et que nous avons finis de paramétrer les adresse URL de votre site internet WordPress, nous allons passer à l’installation de l’extension Yoast SEO.

Pour cela il faut se rendre dans le menu de gauche Extensions et au survol de celui-ci choisir ‘Ajouter’. Ensuite, dans le champ de recherche en haut à droite de la fenêtre, recherché Yoast SEO. Une fois les résultats affiché cliqué sur ‘Installer’. Lorsque l’installation de l’extension sera complétée, cliquez sur le bouton ‘Activer’.

Après l’activation de Yoast SEO vous devriez voir apparaître un nouvel onglet dans votre panel d’administration du nom de ‘SEO’ avec le logo correspondant au widget juste en dessous de ‘Réglages’.

Maintenant que l’extension est installée et activée nous allons passer à la configuration sous menu par sous menu pour voir ce que Yoast SEO renferme.

Yoast SEO : Titres & Métas

Cette section de réglages comporte six onglets consacrés aux titres et métas de votre site internet.

Onglet Généraux

Un seul réglage s’offre à vous, il s’agit du séparateur de titre. C’est un détail très important pour la présentation de votre site lors des résultats de recherche. Il a été prouvé que les internautes sont plus attirés vers les titres de site bien présentés plutôt que des sites avec des caractères spéciaux, des mots en majuscules ou des chiffres.

Yoast SEO vous donne la possibilité de choisir le séparateur à inclure dans le titre de vos pages. Comme indiqué dans la description de Yoast SEO, le séparateur apparaîtra entre le titre de vos articles ou de vos pages et le nom de votre site. Choisissez celui qui vous convient le plus mais nous vous conseillons de choisir entre le tiret, la barre verticale ou le point central.

Onglet Page d’accueil

Dans cet onglet deux écrans différent peuvent s’offrir à vous en fonction de la configuration de la page d’accueil de votre site internet dans les paramétrages de WordPress (Réglages > Lecture > Affichage de la page d’accueil).

Première configuration possible si vous avez choisis d’afficher sur votre page d’accueil les derniers articles, alors vous devez voir s’afficher deux champs pour vous permettre d’indiquer le modèle de titre et de Méta description de celle-ci. Le titre par défaut de votre page d’accueil se compose du nom de votre site, de la séparation que vous avez choisis précédemment et d’une description. Vous pouvez laisser les marqueurs par défauts ou bien écrire un titre en dur mais celui-ci doit contenir entre 10 et 70 caractères. Cette limitation de caractères évite la troncature automatique des navigateurs de recherche et donc l’affichage de trois petits points lors de l’affichage des résultats. Concernant la description, elle doit contenir environ 156 caractères pour les mêmes problèmes évoqués précédemment. Dans la description de la page d’accueil, il faut décrire le contenu de votre site en y insérant des mots clés en référence à votre activité.

Pour la deuxième configuration possible il faut se rendre directement sur les pages statiques que vous avez désignez pour y renseigner leur titre et leur description. Vous trouverez les champs à remplir dans la section Yoast SEO juste en dessous de l’éditeur de contenu de votre page.

Plus que tout, ne bâclé pas cette étape car les données que vous fournissez vont décrire votre page d’accueil dans un premier lieu aux moteurs de recherche mais aussi à vous futures lecteurs. C’est la première chose que les internautes vont regarder lors de leurs recherches, il faut donc être convaincant et susciter l’envie pour que les cybernautes choisissent votre site plutôt qu’un autre.

Onglet Types de Contenu

Après avoir configuré la page d’accueil, Yoast SEO vous offre la possibilité de paramétrer les autres pages de votre site ce qui semble judicieux. Pour vous faciliter le travail et s’adapter à tous les contenus, le plugin de référencement naturel utilise des variables. Voici la liste des différentes variables de bases utilisées :

  • %%date%% : correspond à la date de votre article ou de votre page

  • %%title%% : correspond au titre de votre article ou de votre page

  • %%parent_title%% : correspond au titre de votre page parent de la présente page

  • %%sitename%% : correspond au nom de votre site

  • %%sitedesc%% : correspond à la description de votre site

  • %%excerpt%% : correspond à l’extrait de votre article ou page (l’extrait est auto-généré, s’il n’existe pas)

  • %%excerpt_only%% : correspond à l’extrait de votre article ou page (sans auto-génération)

  • %%tag%% : correspond à vos mots-clés

  • %%category%% : correspond à la catégorie de votre article (s’il y a plusieurs catégories alors celle-ci apparaitront séparées par des virgules)

  • %%primary_category%% : correspond à la catégorie principale de votre article ou page

  • %%category_description%% : correspond à la description de votre catégorie

  • %%tag_description%% : correspond à la description du mot-clé

  • %%term_description%% : correspond à la description du terme

  • %%term_title%% : correspond au nom du terme

  • %%searchphrase%% : correspond à la phrase recherchée

  • %%sep%% : correspond au séparateur défini dans la balise wp_title() de votre thème. (cf. partie I.I Onglet Généraux)

Pour plus d’information et découvrir les variables avancées, vous pouvez consulter le centre d’aide en haut à gauche votre écran.

Parcourons maintenant les options proposées par Yoast SEO.

Tout d’abord le Modèle de Titre, je vous conseille de mettre le titre de votre article suivi de votre séparation et enfin le titre de votre site. Ce qui donne avec les variables : %%title%% %%sep%% %%sitename%%.

Suit le Modèle de Méta Description où deux choix sont possibles. Soit vous choisissez de mettre un extrait de votre article ou page avec la variable %%excerpt%% , si aucun extrait n’est défini alors Yoast SEO va se charger de le générer automatiquement pour vous. Mais je vous conseille la deuxième options qui consiste à rédiger vous-même une méta description directement dans votre article ou page. Google conseille de former votre description en deux phrases qui résume le contenu de votre article ou page avec des mots clés et en reprenant le nom de votre site. Il faut éviter de dépasser les 156 caractères sinon votre description sera coupée dans les résultats de recherche (SERP). Le point faible du résumé, d’autant plus s’il est auto-généré par Yoast SEO, est qu’il ne contient pas forcément les mots clés nécessaires pour attirer l’internaute au premier coup d’œil.

Ensuite la Méta Robots, cette attribut permet de spécifier les directives aux moteurs de recherche en fonction de sa valeur, sur la manière d’explorer, d’indexer et de parcourir les liens de la page ou de l’article. Donc pour cette option, il faut sélectionner index pour indiquer aux moteurs de recherche d’indexer votre contenu. Dans le cas contraire, votre contenu ne sera pas accessible dans les SERP des internautes lors de leurs différentes recherches.

La quatrième option de cet onglet, Date dans la prévisualisation de l’élément, permet d’inclure la date de publication de votre page ou article avant la méta description dans les résultats de recherche. Je vous recommande fortement de l’afficher pour vos articles, cela permet à vos lecteurs de se faire une idée sur l’historique de votre article. Pour vos pages statiques désactivez cette option.

Yoast SEO Méta Box, cette dernière option sert à afficher ou non l’encart Yoast SEO dans le mode édition de vos article ou pages. Cet encart est très pratique puisqu’il va vous fournir une aide précieuse tel que l’aperçu de votre article ou page dans les résultats de recherche, le nombre de caractères optimal pour vos description et bien d’autres avantages… Il est donc fortement conseillé de l’activer.

Onglet Taxinomies

Après avoir amélioré le référencement et l’affichage de vos articles et pages pour les moteurs de recherches nous allons faire de même pour les taxinomies. Par définition, une taxinomie est une branche de la biologie qui a pour objet de décrire et de regrouper les êtres vivants afin de les identifier puis de les nommer et enfin de les classer. WordPress s’appuie sur cette définition pour classer les articles et, par défaut, il utilise les catégories et les mots-clés mais il faut savoir qu’il en existe d’autres. Les catégories sont en générale statiques alors que les mots-clés vont dépendre de votre contenu. Les mots-clés sont complémentaires aux catégories.

Passons aux configurations dans un premier temps on retrouve le Modèle de titre, pour les catégories il est conseillé de mettre ce modèle : %%category%% %%sep%% %%sitename%%. On affiche le nom de la catégorie suivi du séparateur et enfin du nom de votre site, cela permet de garder une cohérence de structure avec les autres pages et articles de votre site internet. Même structure pour les étiquettes sauf que l’on remplace le nom de la catégorie (%%category%%) par le mot-clé ciblé ce qui donne %%tag%% %%sep%% %%sitename%%.

Ensuite on va s’intéresser au Modèle de Méta description qui correspond à la description de vos différentes taxinomies. On va tout simplement utiliser les variables permettant de récupérer la valeur du champ description de vos catégories et étiquettes. Il faudra donc veiller, lors de la création de vos catégories et mots-clés, de remplir les descriptions pour pouvoir maximiser votre référencement naturel. Pour les catégories il est recommandé d’utiliser la variable %%category_description%% et pour les étiquettes %%tag_description%%.

Concernant l’option Méta robots, celle-ci permet d’indiquer aux moteurs de recherches, tels que Google, Bing et Yahoo, pour ne citer que les principaux, d’indexer ou non vos taxinomies. Si vos descriptions de catégories sont optimisées pour le référencement et qu’elles jouent un rôle majeur dans la structure de votre site, il est conseillé de les indexer. Inversement, s’il n’y a pas de description ou que vos catégories ne sont pas importantes pour votre site, alors sélectionnez l’option noindex. Pour les mots-clés, il est n’est pas conseillé de les indexer.

Afin de vous aider à optimiser vos catégories et mots-clés pour le référencement, vous trouver en mode édition la WordPress SEO Méta Box. Yoast SEO va analyser vos contenus et va vous conseiller sur le nombre de mots-clés à employer, la longueur des textes… et beaucoup d’autres réglages.

Onglet Archives

Les pages archives correspondent aux pages où sont listés vos articles, ils peuvent être triés par ordre alphabétique, par catégorie, par date… Passons aux réglages où l’on retrouve les Archives d’auteur et les Archives de date.

Relativement aux Archives d’auteurs, il y a deux possibilités de réglages. Si vous êtes le seul auteur de votre blog, alors la page d’archive de l’auteur sera exactement identique à votre page d’accueil. Pour éviter ce problème, il faut sélectionner noindex (de sorte qu’elle n’apparaisse pas dans les résultats de recherche) ou alors désactiver les archives d’auteur (ce qui la redirigera vers la page d’accueil) sinon le référencement naturel de votre blog pourrait être pénalisé par les moteurs de recherche pour duplicate content (contenu dupliqué). Cette pénalité entrainerait une chute dans les placements des pages de résultats. De fait, il est inutile de remplir le modèle de titre et de méta description. Notez que les liens vers les archives pourraient être encore affichés par votre thème et que vous aurez besoin de les enlever séparément. Cependant, si vous êtes plusieurs à contribuer, les pages d’auteurs peuvent intéresser vos utilisateurs. Pour cela, activer l’option Archives de l’auteur afin d’éviter la redirection vers la page d’accueil mais sélectionner noindex pour le réglage Méta robots, toujours pour le problème de duplicate content, évoqué ci-dessus. Dans le cas où vous souhaiteriez indexer les pages d’auteur, pensez à remplir les modèles de titre et de méta description en utilisant les différentes variables présentes à la partie II.III (ou en cliquant sur Centre d’aide > Variables de base en haut à gauche de l’écran).

A propos des Archives par date, pour éviter de nouveau le duplicate content il est recommandé de ne pas les indexer. Mais ne les désactivées pas pour autant afin de donner la liberté à vos visiteurs de parcourir les archives de votre blog. De même que précédemment si vous voulez indexer ces pages, pensez à remplir les modèles de titre et de méta description en utilisant les différentes variables de Yoast SEO.

Une dernière section de réglages est disponible dans l’onglet Archives, elle concerne les Pages spéciales. Ces pages correspondent à la page de recherche et à la page 404 (page d’erreur quand un contenu n’est pas trouvé ou plus disponible sur votre site à l’adresse demandée). Ces pages seront réglées sur noindex par défaut, donc elles n’apparaitront jamais dans les résultats de recherche. Pour la page recherche, vous pouvez utiliser : Vous avez cherché %%searchphrase%% %%sep%% %%sitename%% comme modèle de titre et pour la page 404 : Page non trouvée %%sep%% %%sitename%%. Cependant, il est recommandé de personnaliser votre page 404 afin de donner toutes les informations nécessaire pour ne décevoir ou perdre vos visiteurs. Vous pouvez donc concevoir une page amusante et mettre le titre correspondant à l’ambiance choisi, cela n’aura aucun impact sur votre référencement.

Onglet Autres

Les réglages des Titres et Métas touche à sa fin avec l’onglet Autres. Dans ce dernier, on retrouve deux réglages qui s’appliquent à l’ensemble de votre blog.

Si vous voulez éviter /page/2/ et les suivantes d’une archive (catégories, mots-clés, dates, auteurs) de s’afficher dans les résultats de la recherche, définissez cette option sur noindex. Cela permet de donner plus de poids, au niveau référencement naturel, à vos pages principales indexées, ce qui n’empêchera pas à vos utilisateurs d’accéder au sous pages via les liens présent sur les pages d’archives.

Le second et dernier réglage traite des méta keywords. Il faut savoir que cette méta était très utilisée il y a de ça quelques années pour optimiser le référencement naturel des pages d’un site mais de nos jours cela n’a plus aucun intérêt. En effet, les moteurs de recherche préfère laisser leur robots définir les mots clés qu’ils jugent important pour le contenu analysé, laissez donc cette option désactivé.

Maintenant que la configuration de votre blog est optimisée pour le référencement naturel attaquons nous aux réglages des Réseaux sociaux.

Yoast SEO : Réseaux Sociaux

Les réseaux sociaux sont très utiles pour faire connaitre votre blog et attirer de nouveaux lecteurs, mais faut-il encore que celui-ci soit bien configurer pour intégrer au mieux vos contenus sur les réseaux sociaux. Yoast SEO a pensé à tout et a dédié une section entière afin de vous aider à configurer les métadonnées qui vont être intégrer à votre blog. On retrouve les principaux réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, Google +, Instagram, YouTube, Pinterest mais aussi LinkedIn et Myspace.

Compte

Vous l’aurez compris, il suffit ici de rentrer les URLs des réseaux sociaux qui sont liés à votre blog. Attention, petite subtilité pour le champ Twitter où il vous est demandé votre nom d’utilisateur et non l’url.

Spécifier les URLs de vos profils associé à votre blog sur les réseaux sociaux, permet de les indiquer aux moteurs de recherche. Leurs robots vont récupérer ces informations afin d’afficher vos réseaux sociaux sur la page 1 des SERPs.

On va maintenant rentrer plus en détails dans les réglages de chaque réseau social, à commencer par Facebook.

Facebook

A savoir que même si vous n’avez pas de page pour votre blog sur Facebook, il vous faut configurer cette partie. Facebook compte environ, au moment où nous écrivons ce tutoriel, 1,86 milliard d’utilisateurs mensuels actifs donc il y a de forte chance qu’un de vos visiteurs partage votre site sur cette plateforme. Pour commencer, il faut activer les métadonnées Open Graph. L’ajout de ces métadonnées à la section <head> de votre blog, va permettre à Facebook et les autres réseaux sociaux de créer un aperçu de votre site lors du partage d’une de vos pages avec une image, un titre et une description.

Dans Réglages généraux > URL de l’image choisissez une illustration qui correspond le mieux à votre blog et n’hésitez pas à rajouter des informations supplémentaires. Vous pouvez choisir le lien de votre logo mais il est conseiller de mettre une photo convaincante afin de donner envie aux internautes d’aller sur votre blog. Pour le champ Titre, vous pouvez mettre le nom de votre blog en le compétant du milieu dont il traite par exemple blog culinaire, blog d’actualité automobile…. Cela permet de cibler des internautes qualitatifs qui seront actifs sur votre blog. Concernant la description, il faut expliquer en une ou deux phrases courtes le sujet de votre blog tout en utilisant des mots-clés pour attirer vos futurs visiteurs.

Il vous est donné la possibilité de fournir une URL pour mettre une image par défaut, si un article ou une page de votre blog est partagée et qu’il n’y aucune image. Il est conseillé de mettre une image généraliste correspondant au thème de votre blog avec votre logo.

Enfin, le dernier paramétrage de cet onglet permet de connecter un compte administrateur Facebook afin d’accéder à la plateforme Facebook Insight. A savoir que cette plateforme à évoluer et se nomme aujourd’hui Facebook Analytics et comme son nom l’indique elle permet d’obtenir des statistiques sur vos pages et vos applications. Pour connecter votre blog à Facebook Analytics, il faut cliquer sur le bouton Ajouter un administrateur. Une pop-up va s’afficher en vous demandant de remplir le nom de l’administrateur, donc cela correspond à votre pseudo sur Facebook et votre ID utilisateur. Pour l’obtenir rendez-vous sur votre profil Facebook et sélectionner dans la barre d’URL tout ce qu’il y a après https://www.facebook.com/. Les caractères sélectionnés correspondent à votre username (nom d’utilisateur). Ensuite, rendez-vous à l’adresse suivante https://graph.facebook.com/ et collez juste après le slash votre username comme cela https://graph.facebook.com/username. Vous n’avez plus qu’à sélectionner votre ID, qui se trouve entre les doubles crochets de la ligne "fbtrace_id": "votreID" et à le coller dans la pop-up. Valider l’opération en cliquant sur le bouton Ajouter un administrateur Facebook. Vous devriez voir apparaitre une ligne dans les réglages avec votre nom. Yoast SEO vous offre aussi la possibilité de connecter une application pour obtenir les statistiques mais si vous avez déjà ajouter un compte administrateur Facebook cela n’est pas utile.

Une fois toutes les manipulations terminées n’oublier de sauvegarder en appuyant sur le bouton Enregistrer les modifications. Au tour de Twitter…

Twitter

Même principe que pour Facebook, activez l’option Ajouter les métadonnées de carte Twitter. Les cartes Twitter sont des cartes générées lorsqu’un visiteur retweete une page de votre blog. En effet, Yoast SEO se charge d’intégrer les balises méta conformes dans la section <head> de votre site. Celles-ci permettront, lorsqu’un internaute partage l’une de vos pages ou l’un de vos articles, de mettre en valeur ce tweet dans la timeline Twitter. Pour finir, sélectionner Résumé avec grande image pour le type de carte à utiliser par défaut. Le tweet sera plus visible dans le fil d’actualité Twitter.

Pinterest

Pinterest, tout comme Facebook, utilise les métadonnées Open Graph. Assurez-vous donc d’avoir coché la case Open Graph dans l’onglet Facebook si vous souhaitez optimiser votre site pour Pinterest.

Pour renforcer le sérieux de votre compte Pinterest auprès des utilisateurs du réseau social vous pouvez faire vérifier votre site. Pour cela, vous n’avez qu’à suivre les étapes de la méthode méta tag, expliquées dans le centre d’aide de Pinterest, à l’adresse suivante https://help.pinterest.com/en/articles/confirm-your-website#meta_tag. Une fois toutes les étapes terminées, Pinterest va vous fournir une méta que vous n’aurez plus qu’à coller dans le champ Vérification de Pinterest du plugin Yoast SEO. Une fois enregistré Pinterest s’occupera du reste et votre blog sera certifié.

Bien entendu si vous avez déjà confirmé votre site Web avec Pinterest, vous pouvez ignorer l’étape ci-dessous.

Google +

Le meilleur pour la fin… Cette dernière section vous permet de relier officiellement votre site et votre page Google+. Pour cela, vous devez coller l’url de votre page Google+ si vous en avez une dans le champ Page Google Publisher du plugin Yoast SEO. Associer son blog et sa page Google+ présente quelques avantages, comme par exemple quand les internautes recherchent le nom de votre site sur le moteur de recherche Google, vous devriez avoir un affichage de type Knowledge Graph sur la droite. Cet encart indique le nom de votre page Google+ ainsi que le dernier post récent publié sur votre page Google+. Ou encore, les internautes pourront s’assurer qu’il s’agit bien de la page Google+ officielle de votre blog grâce à l’affichage du symbole coche à côté de l’URL prouvant la vérification.

Maintenant que votre blog est relié à vos réseaux sociaux nous allons configurer votre sitemaps.

Yoast SEO : Sitemaps XML

Sitemaps est un protocole permettant à un webmestre d'indiquer les pages d'un site web qui doivent être explorées par les robots des moteurs de recherche.

Un sitemap, ou plan de site, est un fichier rédigé au format XML, généralement nommé sitemap.xml qui liste l'ensemble des URL d'un site ainsi que des métadonnées complémentaires qui leur sont associées comme la date de la dernière modification, la fréquence de mise à jour, la priorité de cette URL… Cela permet donc aux robots des moteurs de recherche d'explorer le site plus facilement et intelligemment.

Concernant l’option Sitemaps XML de Yoast SEO, je vous conseillerais de la désactiver et d’installer un autre plugin, nommé Google XML Sitemaps. Ce plugin très populaire a été créé par Arne Brachhold et a plus de 2 millions d’installations actives. Petite remarque, ne vous fiez pas au nom du plugin, il ne fonctionne pas que pour le moteur de recherche Google mais aussi pour Bing et Yahoo.

Par rapport à Yoast SEO, Google XML Sitemap propose des services est assez similaire mais il offre plus de configurations. Celles-ci vont permettre de régler plus en détails votre sitemap, ce qui peut s’avérer intéressant pour améliorer le référencement de votre blog.

Passons maintenant aux réglages avancés du plugin WordPress Yoast SEO.

Yoast SEO : Avancé

Fils d’Ariane

Le fils d’Ariane permet de renseigner vos visiteurs sur l’endroit où ils se trouvent sur votre blog et de créer des liens internes sur d’autres pages de votre site.

En matière de référencement, il est important d’avoir des titres, des métadonnées, et du contenu optimisés mais pas seulement. Les backlinks (liens entrants vers votre site) et liens internes participent aussi au référencement naturel de votre site, ce n’est donc pas un point à délaisser.

Yoast SEO a donc intégré différents réglages afin de vous permettre d’améliorer votre fils d’Ariane. Cependant, certains thèmes WordPress n’ont pas été conçus pour accueillir cette fonctionnalité. Mais pas de panique, si votre thème ne dispose pas du fils d’Ariane vous pouvez le rajoutez en suivant le tutoriel mis à disposition par Yoast SEO "Comment insérer un fil d’Ariane dans votre thème ?".

Pour ce qui est des réglages :

Séparateur pour le fil d’Ariane : ce caractère est utilisé en tant que séparateur entre les sections du fils d’Ariane. Il est préférable d’utiliser un caractère intuitif pour l’internaute tel que ">".

Texte d’ancrage pour la page d’accueil : ce champ permet de nommer votre page d’accueil dans le fils d’Ariane. Choisissez un terme en corrélation avec votre menu afin de ne pas déstabiliser ou perdre vos visiteurs (Accueil, Home,…).

Préfixe pour le fil d’Ariane : vous pouvez choisir un texte à mettre devant votre fils d’Ariane. Je vous recommande de laisser le champ vide afin d’avoir quelque chose de simple et de non surcharger.

Préfixe pour le fil d’Ariane des archives : même conseils que pour le réglage précèdent laisser le champ vide pour ne pas surcharger vos utilisateurs avec des informations inutiles.

Préfixe pour le fil d’Ariane des pages de recherche : vous pouvez laisser le texte par défaut où l’arranger à votre aise pour coller au mieux à votre page des recherches (Résultats pour votre recherche).

Fil d’Ariane pour la page 404 : spécifiez ce que le fils d’Ariane affichera quand un de vos utilisateurs arrivera sur la page 404. Vous pouvez mettre un texte simple comme par exemple "Cette page n’existe plus" ou "Cette page n’est plus disponible" ou alors, toujours dans l’optique d’une page 404 originale, personnalisez le texte pour qu’il correspond à votre thème.

Mettre en gras la dernière page : la dernière page correspond à la page courante de l’utilisateur, je vous conseil de la mettre en gras afin qu’il se repère plus rapidement.

Enfin la dernière option concerne les taxinomies (se référer à la partie II.IV), vous avez le choix entre les étiquettes, les formats (utile si votre blog se concentre sur les médias : image, vidéo, audio) et les catégories. Je vous conseille le choix de la dernière possibilité, les catégories pour vos articles.

Permaliens

En début d’article nous avons évoqué l’importance d’avoir des permaliens simples et lisibles afin de faciliter la navigation pour les internautes. Yoast SEO, nous offre la possibilité de les optimiser afin d’accomplir l’objectif : avoir des URLs propres.

Tout d’abord, on vous propose de retirer le répertoire de base de l’URL de vos catégories. Par défaut, WordPress génère l’URL de vos catégories avec /category ou alors le préfixe que vous avez définit dans la section Réglages > Permaliens. Si ce paramètre de l’url ne vous est pas utile vous pouvez le supprimer. Cependant attention, il ne faudra pas oublier de faire les redirections 301 de vos anciennes adresses URL vers les nouvelles. Mais si vous souhaitez utiliser dans le futur les marqueurs de données de Google afin de mettre en valeur les données de votre site dans les résultats de recherche, je vous conseille de laisser ce préfixe.

Ensuite, vous avez la possibilité de rediriger l’URL de vos pièces-jointes vers l’URL de l’article parent. De base, les pièces jointes des articles sont stockées dans la base de données en tant qu’articles, ce qui signifie qu’elles sont accessibles par leurs propres URL si vous ne les redirigées pas. Il faut activer cette option car sinon vous aurez des pages ne contenant qu’une image. Pour le référencement et pour vos visiteurs ce n’est pas conseillé d’avoir des pages sans contenu.

L’option retirer les mots d’arrêts vous permet de créer des URLs plus propres en retirant automatiquement les mots tels que a, de, le, la (stop words) de vos URLs. Mais cette fonctionnalité ne fonctionne que pour la langue anglaise. De ce fait, lorsque WordPress génère votre URL je vous conseils d’enlever vous-même les mots d’arrêts.

Le prochain réglage concerne la partie des commentaires de votre blog. ?replytocom est une variable présente sur votre blog qui génère un doublon de vos pages afin de permettre aux utilisateurs de se répondre dans les commentaires. Cependant les moteurs de recherche risquent de détecter du duplicate content et donc de déclasser votre site dans les résultats de recherche. Je vous recommande fortement de supprimer ces variables en activant cette option.

Enfin, le dernier réglage de la section Permaliens, rediriger les URL laides vers des permaliens propres, est reconnue pour des problèmes avec d’autres extensions et donc, il est recommandé de désactiver cette option.

Le paramétrage des permaliens est terminé passons maintenant au flux RSS.

RSS

Les flux RSS sont des flux de contenus en provenance de sites internet. Ils incluent les titres des derniers articles mis en ligne, des résumés et des liens vers les articles orignaux, ce qui permet d’augmenter le nombre de vos visiteurs. Cependant il arrive que les flux d’un site soient repris sans citer la source pour éviter cela Yoast SEO met à disposition une fonctionnalité qui permet d’ajouter automatiquement du contenu à vos flux RSS. Vous pouvez disposer ce texte de signature comme bon vous semble, avant ou après chaque article de votre flux. Pour constituer votre texte Yoast SEO vous met à disposition quatre variables.

Petite subtilité, je vous conseils de n’afficher que l’extrait de votre article dans votre flux RSS pour cela il faut vous rendre dans la section Réglages puis Lecture.

La présentation du plugin Yoast SEO est enfin terminée, je vous laisse découvrir les autres outils et services disponibles dans les onglets Outils et Premium.

A propos de SUPINFO | Contacts & adresses | Enseigner à SUPINFO | Presse | Conditions d'utilisation & Copyright | Respect de la vie privée | Investir
Logo de la société Cisco, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société IBM, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Sun-Oracle, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Apple, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Sybase, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Novell, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Intel, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Accenture, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société SAP, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Prometric, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Toeic, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo du IT Academy Program par Microsoft, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management

SUPINFO International University
Ecole d'Informatique - IT School
École Supérieure d'Informatique de Paris, leader en France
La Grande Ecole de l'informatique, du numérique et du management
Fondée en 1965, reconnue par l'État. Titre Bac+5 certifié au niveau I.
SUPINFO International University is globally operated by EDUCINVEST Belgium - Avenue Louise, 534 - 1050 Brussels