Plan du site  
pixel
pixel

Articles - Étudiants SUPINFO

Utiliser la seedbox intégrée sur sa Freebox

Par Nils VIDAL Publié le 10/09/2018 à 16:50:16 Noter cet article:
(0 votes)
Avis favorable du comité de lecture

Objectif

Votre Freebox, que ce soit la Mini 4K ou encore la Revolution, dispose d'un grand nombre de fonctionnalités, dont peu d'utilisateurs profitent. Nous allons parler aujourd'hui de la fonctionnalité "Seedbox". Vous allez donc aujourd’hui apprendre comment utiliser cette option de votre Freebox.

La seedbox préintégrée à votre Freebox, vous permet tout simplement, de manière autonome, comme sur PC, de gérer des téléchargements de fichiers. Cette possibilité autorise le téléchargement directement sur la Freebox sans avoir à laisser allumer son PC et permet l'enregistrement directement sur le disque dur intégré sur la Révolution ou sur un disque dur branché en USB sur la Mini 4K.

Il est facile d'ajouter et gérer rapidement ses téléchargements depuis, un pc, sa tablette ou son téléphone.

Quelques précisions

Nous avons parlé de Seedbox un peu au dessus, mais concrètement, qu'est-ce que cela signifie ?

Une Seedbox est une machine de partage, c'est un serveur informatique privé qui est dédié à la réception (download) et à l'émission (upload) de tout type de fichier.

Les seedbox sont légales en France puisque c’est un outil neutre pour télécharger tout type de fichiers (Tout dépend ce que vous en faites en quelques sortes...).

L'avantage ici, est l'utilisation de la puissance de votre Freebox. Votre box est allumée 24h/24, votre ordinateur en général est éteint la nuit, voire une grande partie de la journée. Si vous utilisez un PC en tant que Seedbox celui-ci devra fonctionner 24h/24 et donc consommera une certaine quantité d'énergie. La Freebox quant à elle, est là pour ça, c'est son travail d'être disponible toute la journée, lui faire fonctionner sa Seedbox intégré n'est donc pas un problème pour elle et votre facture d'électricité n'en pâtira que très peu contrairement à un PC qui tournerait toute la journée.

De plus, si vous souhaitez étendre la mémoire de celle-ci, il vous suffit de brancher un autre disque dur sur un des ports USB et vous voilà avec une capacité mémoire améliorée.

Se familiariser avec l'interface

Pour accéder à l'ensemble des applications présentes sur votre Freebox c'est très simple, il vous suffit de vous rendre à l'adresse mafreebox.free.fr directement depuis votre navigateur (Google Chrome, Firefox, Opéra, etc). Vous devriez arriver sur une interface comme celle-ci :

Entrez votre mot de passe d'administration (si vous ne le connaissez pas lancez la procédure mot de passe oublié et laissez vous guider). Vous accédez ensuite à l'ensemble des applications de la Freebox.

Cliquez sur "Téléchargements" :

Vous êtes désormais sur l'application Téléchargements.

Vous trouverez plusieurs boutons : Nouveau Téléchargement, Paramètres, Gestion, Flux RSS et le champ Ajout direct avec un bouton + sur la droite

Si vous cliquez sur "Nouveau Téléchargement", trois possibilités s'offrent à vous. "Téléchargement depuis un URL", "Téléchargement depuis un fichier" et "Téléchargement avancé". Vous vous servirez principalement de deux premiers.

La première possibilité, via URL, est en fait un champ qui va apparaître vous demandant de rentrer le lien du téléchargement, la Freebox va consulter le lien et récupérer automatiquement le fichier à télécharger comme lorsque vous cliquez sur un bouton télécharger sur un site internet. Une fois l'URL entré vous choisissez le disque et dossier où vous souhaitez enregistrer le fichier à la suite du téléchargement.

La deuxième possibilité, via fichier, va vous demander de lui donner un fichier .nzb ou .torrent. Le fichier NZB est un ensemble de plusieurs identifiants de fichiers, il regroupe tous les identifiants des articles necessaires à l'obtention du fichier désiré. Et le torrent est en fait un peu le même système c'est un tout petit fichier contenant des informations pour savoir sur quels serveurs se connecter afin de télécharger notre fichier (vidéo, audio, image, fichier compressé, executable…).

La troisième possibilité, "avancée", permet d'ajouter par exemple plusieurs URLs de fichiers à télécharger (en les séparant par un saut de ligne), de séléctionner l'option téléchargement récursif et de séléctionner l'authentification si le téléchargement est verrouillé par un login et un mdp. Et pour finir choisir l'emplacement de sauvegarde.

Le bouton "Paramètres" est là pour vous servir à configurer votre application.

Cet onglet, comme son nom l'indique, permet de gérer la vitesse de vos téléchargements que ce soit en émission ou réception. Il est même possible de régler un planning sur lequel va pouvoir s'appuyer l'application pour continuer à télécharger/partager de manière normale (sans bridage), fonctionner de manière bridée (brider la vitesse peut vous permettre par exemple de libérer de la bande passante si votre connexion est un peu faible et donc vous permettre de naviguer sur vos autres périphériques sans ralentissements) et se désactiver complètement.

Vous pouvez régler sur l'onglet "Réglages généraux", le nombre de téléchargements qui peuvent s'effectuer en simultané, le dossier où vont s'enregistrer vos fichiers par défaut (ce réglage par défaut n'empêche pas qu'à chaque téléchargement, lorsque vous les ajoutez, la possibilité de modifier l'emplacement de sauvegarde pour ce fichier soit changée).

L'activation du "Dossier surveillé" permet de renseigner l'emplacement d'un dossier où le gestionnaire de téléchargement vérifiera de manière périodique la présence de fichiers .nzb ou .torrent dans ce dossier et s'il en trouve de lancer automatiquement le téléchargement sans intervention de votre part (pratique si vous disposez d'un système automatisé qui place les fichiers .nzb ou .torrent directement dans ce dossier.

Et les deux champs Serveur DNS permettant de renseigner l'adresse de serveurs DNS par lequel passera le gestionnaire pour effectuer ses téléchargements.

L'onglet NewsGroup ne va sûrement pas vous servir à grand chose mais voici quelques explications : C’est un système de forum en réseau avec des groupes de discussions ou des groupes de nouvelles (en anglais newsgroups). Ces groupes sont hébergés sur des serveurs tous synchronisés entre eux, c’est le système Usenet. Il existe un grand nombre de serveurs de NewsGroups. Ici, la Freebox se connecte avec vos identifiants et vous permet de gérer les téléchargements depuis le serveur NewsGroup sur lequel vous êtes identifié.

L'onglet Torrent vous permet d'affiner les réglages de gestion des téléchargements torrents. Vous pouvez choisir le nombre de pairs maximum (nombre de connexions au personne qui vous partagent le fichier). De régler le ratio de partage de fichier, si vous le réglez sur 1 par exemple et que votre fichier fait 1Go, votre box continuera de partager ce fichier jusqu'à ce qu'elle atteigne les 1Go en émission sur ce fichier (pratique si vous téléchargez sur un site demandant de respecter des ratios). Vous pouvez également régler le type de connexion en chiffré ou pas.

L'activation de DHT vous permet de communiquer avec l'ensemble des logiciels de torrents (logiciels que d'autres utilisateurs font fonctionner sur leur PC, Mac, par exemple...), cette option vous permet en général d'obtenir plus de connexions sur le fichier que vous télécharger et donc d'augmenter le débit de réception de ce fichier, ou de toucher plus d'utilisateurs lorsque vous partager des fichiers. L'option "activer l'échange de pairs" fonctionne un peu de la même manière que DHT, il est donc préférable de le laisser activer avec DHT. Pour les derniers réglages, laissez tout par défaut.

L'onglet Feeds permet de régler les paramètres des Flux RSS dont nous parlerons plus tard.

L'onglet BlockList permet de renseigner un ensemble d'adresse IP avec lesquelles vous ne souhaitez pas communiquer. Une fois renseignées l'application évitera la communication avec ces adresses.

Le bouton gestion va vous permettre de suspendre l'ensemble des téléchargements/partages en cours, de les relancer ou encore de supprimer de la liste les fichiers qui ont bien été téléchargés (cela supprimme uniquement le référencement dans l'application téléchargement mais ne supprime pas le fichier téléchargé dans le disque dur).

Le bouton Flux RSS permet d'ajouter un Flux RSS ou de mettre à jour les Flux RSS déjà ajoutés. Les Flux RSS sont utiles pour par exemple lancer automatiquement un téléchargement d'un fichier lorsque celui ci est mis à jour par exemple. Si vous récupérez le flux RSS d'une distribution Linux par exemple, votre gestionnaire de téléchargement va récupérer automatiquement la dernière version lorsque celle-ci sortira et ainsi de suite, le tout automatiquement sans intervention de votre part.

Pour finir, la partie Ajout direct permet de déposer un lien avec un copier coller et de lancer directement le téléchargement via le bouton +.

Sur la gauche vous trouvez une partie vous permettant d'afficher tous les téléchargements, ou de n'afficher que ceux en cours de téléchargement, ceux uniquement en partage, ceux qui sont totalement terminés (sans partage) et ceux qui ont rencontrés des erreurs.

Télécharger un fichier en direct download

Comme nous avons pu le voir le gestionnaire de téléchargement est capable de gérer des téléchargements en direct (depuis un lien) ou via un fichier (nzb, torrent).

Nous allons donc ici, télécharger un fichier depuis un lien comme on le ferait depuis notre navigateur internet.

Ici se trouve une page de test, permettant de télécharger un fichier pour tester sa connexion (testdebit.info). Je choisis donc pour exemple un fichier de 500Mo de n'importe quel serveur. Je fais clic droit sur le lien et je récupère l'adresse du lien. Car c'est ce lien qui va permettre à la Freebox de savoir quel fichier télécharger :

Je reviens ensuite sur l'application Téléchargements de la Freebox et je clique sur Nouveau Téléchargement, puis sur Téléchargement depuis un URL, une fenêtre s'ouvre, je colle mon lien et je clique sur ajouter.

Le fichier s'ajoute dans les téléchargements et hop, vous avez votre fichier enregistré sur votre box !

C'est simple et rapide...

Télécharger un fichier en torrent (même procédé pour le nzb)

Maintenant que nous avons vu le déroulé pour télécharger un fichier en direct download, voyons voir le procédé pour les torrents.

Rendez-vous sur l'application téléchargement (comme pour le direct download).

Récupérer un fichier torrent sur le site de votre choix.

Dans l'exemple ci-dessous je récupère un torrent de la distribution Linux, Ubuntu (sur le site : https://www.ubuntu.com/download/alternative-downloads)

Revenons sur l'application de Téléchargement de notre Freebox et on clique sur "Nouveau téléchargement" puis sur "Téléchargement depuis un fichier" et on ajoute notre fichier torrent précédemment téléchargé et le téléchargement se lance :

Votre fichier est désormais téléchargé et enregistré dans le dossier téléchargement sur le disque dur de la Freebox. Vous pouvez le consulter depuis l'explorateur de fichier de la Freebox.

Conclusion

Grâce à cette manipulation, vous pouvez télécharger vos fichiers facilement et ce directement sur votre Freebox, ils sont donc par la suite consultable par l'ensemble des appareils connectés en local (et même à distance avec un réglage).

Pas besoin d'un ordinateur connecté et allumé 24h/24 pour consulter vos fichiers téléchargés.

Il est également possible d'ajouter des fichiers en téléchargement hors de chez vous directement depuis l'application Freebox Compagnon ou directement depuis un PC pour que dès que vous arriviez chez vous, le fichier soit prêt à être consulté.

A propos de SUPINFO | Contacts & adresses | Enseigner à SUPINFO | Presse | Conditions d'utilisation & Copyright | Respect de la vie privée | Investir
Logo de la société Cisco, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société IBM, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Sun-Oracle, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Apple, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Sybase, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Novell, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Intel, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Accenture, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société SAP, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Prometric, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Toeic, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo du IT Academy Program par Microsoft, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management

SUPINFO International University
Ecole d'Informatique - IT School
École Supérieure d'Informatique de Paris, leader en France
La Grande Ecole de l'informatique, du numérique et du management
Fondée en 1965, reconnue par l'État. Titre Bac+5 certifié au niveau I.
SUPINFO International University is globally operated by EDUCINVEST Belgium - Avenue Louise, 534 - 1050 Brussels