Plan du site  
pixel
pixel

Articles - Étudiants SUPINFO

Composer de la musique avec FL Studio

Par Mathieu ROSSETTO Publié le 29/09/2018 à 10:48:09 Noter cet article:
(0 votes)
Avis favorable du comité de lecture

Introduction

FL Studio est un logiciel de production musicale / MAO (Musique assistée par ordinateur). Grâce à lui vous pouvez composer tout genre de musique, mais généralement on l’utilise pour faire de la musique électronique ou du rock.

Vous pouvez brancher une clavier MIDI, une guitare électrique, et utiliser toute la banque VSTi intégrée au logiciel, et vous pouvez même télécharger des VSTi sur Internet. Les prix de ce logiciel varient de 89€ à 797€.

Le logiciel est compatible PC et Mac.

Définitions

VSTi : Instrument de musique virtuel qui se charge dans un logiciel de MAO (ex : FL Studio ou Ableton Live) et qui est spécifique à un OS (Windows ou OS X)

Audio Unit : C’est comme un VST, sauf que c’est uniquemnt destiné à MacOS

Piste audio : Une piste est destinée à un VSTi ou instrument réel

Synthétiseur : C’est un instrument de musique capable de créer du son. Il existe la synthèse additive et la synthèse soustractive pour générer les sons.

VST : Ce sont les effets qu’on y insère sur la piste audio (exemples : réverbération ou echo)

Métronome : Appareil qui fait un petit bruit toutes les X secondes (X étant défini manuellement par l’utilisateur) afin de bien respecter le tempo en jouant les musiques.

Clavier MIDI (ou clavier maître) : c’est un dispositif (qui ressemble à un synthétiseur réel avec généralement 25 touches) qu’on branche à l’ordinateur et qui permet de jouer des notes de musiques en temps réel (plutôt que de placer les notes à la souris).

Piano Roll : C’est une sorte de partition à laquelle on y insérer les notes à la souris sur l’ordinateur. Contrairement à une partition, on n’affiche pas les notes de musique sur une portée mais bien par rapport à un piano représenté à la verticale.

Prise en main de FL Studio

Voici l’interface du logiciel.

L’espace de travail se divise en 6 grandes parties :.

La toolbar ou barre de menu :

C’est ici que vous pouvez charger un fichier, enregistrer un projet, lire la musique, enregistrer depuis une source externe (chant, guitare électrique…) changer le tempo, activer le métronome.

Le channel rack :

Votre piste audio se divise en plusieurs « pattern » qui sont des éléments de votre musique (par exemple : le refrain, le couplet, le pont, l’intro). Ce sont les motifs destinés à être répétés dans le morceau.).

En faisant clic droit sur un VSTi comme « Kick » par exemple, ça ouvre le piano roll pour pouvoir placer les notes de musique.

Le piano roll :

L'explorateur de fichiers :

La Playlist  :

C’est là que vous regrouperez tous vos patterns pour y faire votre morceau entier.

Le mixer :

Il vous permet d’y insérer des effets audio comme par exemple la reverberation, le gain, le limiteur, l’echo, le side chain sur des pistes audio.

Installer un VST externe au logiciel

Pour installer un VST/VSTi autre que ceux proposés par FL Studio de base, il faut aller les chercher sur internet. Certains sont gratuits, d’autre payants.

Les VSTi ne sont pas forcément des synthétiseurs virtuels. Ca peut être des guitares virtuelles, des piano virtuels, des saxophones virtuels, et plein d'autre encore... .

Je vous conseille le site http://www.vst4free.com qui propose des VST gratuits pour PC et Mac.

Le répertoire d’installation des .VST pour Windows est : C:\Program Files\FL Studio\VST ou C:\Program Files\FL Studio\VST3

Le répertoire d’installation des .VST pour Mac OS est : /Library/Audio/Plug-Ins /VST ou /Library/Audio/Plug-Ins /VST3

Le répertoire d’installation des .AU (Audio Unit) pour Mac OS est : /Library/Audio/Plug-Ins/Components/

Ensuite, vous devrez les scanner avec FL Studio en faisant Options > Manage Plugins dans la toolbar.

Puis faites « Start Scan ».

Vous pourrez l’ajouter à votre piste sur le channel rack de FL Studio.

Utilisation d'un synthétiseur pour créer du son

Chaque synthétiseur fonctionne différemment, chaque bouton n’est pas positionné au même endroit. Il faut tout de même repérer 4 parties importantes dans un synthétiseur à synthèse soustractive (les plus fréquents) : générateurs, filtre, enveloppe du volume et LFO.

Les générateurs : Ils se composent d’un ou plusieurs générateurs d’ondes

L’onde carrée

L’onde en dents de scie

L’onde sinusoïdale

L'onde triangle

Le bruit blanc

Le bruit rose

Le Filtre

Il permet de filtrer les basses fréquences ou les hautes fréquences d’un ensemble de sons fournis par les générateurs. Pour rentre le son plus « profond » ou plus « brillant ».

L’enveloppe

Il permet de régler le volume du son grâce à 4 paramètres bien définis

Attaque : Le temps que met un son pour arriver à son volume le plus haut

Decay : Le temps du son à son volume le plus haut

Sustain : Le temps que met le son à décroître de volume

Release : le temps que met le son à s’arrêter complètement

Le générateur de basses fréquences (ou LFO)

Il permet de moduler la fréquences du son pour modifier soit le filtre soit la fréquences à partir d’un dispositif qui génère des sons de très basse fréquence (en dessous de 20 Hz).

Exporter une musique

L’export de musique est très simple sur FL Studio. Il vous suffit de faire File > Export. 
Choisissez WAV ou FLAC pour une qualité optimale sans perte de qualité (car le MP3 est un fichier audio compressé). Vous pourrez alors le mettre sur YouTube ou SoundCloud sans problème.

Configurer un clavier MIDI

Pour configurer un clavier MIDI, il faut le brancher en USB à l'ordinateur, puis aller dans Options > MIDI Settings puis sélectionner l'entrée du Clavier MIDI qui correspond, puis cocher la case "Enable".

Conclusion

Grâce à ce tutoriel sur FL Studio, vous savez maintenant vous servir du logiciel. A vous de produire de la bonne musique pour la publier sur SoundCloud ou YouTube et si vous voulez, avoir des fans.

Bonne musique !

A propos de SUPINFO | Contacts & adresses | Enseigner à SUPINFO | Presse | Conditions d'utilisation & Copyright | Respect de la vie privée | Investir
Logo de la société Cisco, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société IBM, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Sun-Oracle, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Apple, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Sybase, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Novell, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Intel, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Accenture, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société SAP, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Prometric, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Toeic, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo du IT Academy Program par Microsoft, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management

SUPINFO International University
Ecole d'Informatique - IT School
École Supérieure d'Informatique de Paris, leader en France
La Grande Ecole de l'informatique, du numérique et du management
Fondée en 1965, reconnue par l'État. Titre Bac+5 certifié au niveau I.
SUPINFO International University is globally operated by EDUCINVEST Belgium - Avenue Louise, 534 - 1050 Brussels