Plan du site  
pixel
pixel

Articles - Étudiants SUPINFO

Installation et configuration de rôle et réplication DFS

Par Yann PENVEN Publié le 09/02/2019 à 17:17:20 Noter cet article:
(0 votes)
En attente de relecture par le comité de lecture

Sommaire

  • Introduction

  • Installation du rôle "Réplication DFS" et ses dépendances

  • Créer un nouvel espace de noms

  • Partager un espace de noms

  • Créer un groupe de réplication

  • Gérer les droits utilisateurs

  • Conclusion

Introduction

Dans cet article nous allons aborder l’installation et la configuration du rôle de « Réplication DFS » sur Windows Server.

À chaque étape, nous allons détailler les choix qui nous sont mis à disposition afin de vous guider au mieux dans le respect de vos besoins.

Pour votre information : dans cet article, nous allons simuler une interconnexion entre deux sites distants d’une société : 1 site en France et 1 site à Houston.

Pour effectuer l’installation et la configuration des rôles dans notre procédure, nous allons nous baser sur deux serveurs Windows Server 2012 R2.

Les prérequis devant être installé au préalable sur vos deux serveurs Windows et nécessaire au bon fonctionnement de cette installation sont :

  • Rôle AD

  • Rôle DNS

Installation du rôle "Réplication DFS" et ses dépendances

À l’aide du Gestionnaire de serveur et de la fonction d’ajout des rôles et fonctionnalités, nous allons choisir notre premier et principal serveur : ici « SRV-AD-DFS-FRA » et nous allons installer les rôles nécessaires à la réplication DFS :

  • Serveur de fichier

  • Espace de noms DFS

  • Réplication DFS

À la fin de l’installation des rôles, prenez la précaution de redémarrer votre serveur afin de s’assurer que l’installation soit bien complétée.

Créer un nouvel espace de noms

Une fois les rôles installés sur le serveur principal, il nous faut maintenant créer le répertoire que l’on souhaite partager avec le serveur distant : ici, on le nomme « Dossier de partage ».

Nous allons maintenant partager le dossier que nous venons de créer. À l’aide de la fenêtre Gestion du système de fichiers distribués DFS sur le serveur principal, nous allons créer un Nouvel espace de noms :

Pour ce faire, nous devons entrer le nom du serveur qui hébergera l’espace de noms : ici, notre serveur principal « SRV-AD-DFS-FRA ».

Puis nous devons entrer le nom de notre « Espace de nom » qui sera autrement dit le nom partagé de notre dossier : ici nous gardons le même nom que notre dossier soit « Dossier de partage ».

Enfin, nous venons modifier les paramètres de notre espace de noms en cliquant sur Modifier les paramètres :

  • Dans le Chemin d'accès local du dossier partagé, comme indiqué, je vais entrer le lien de notre dossier « Dossier de partage » créé sur notre disque C: précédemment.

  • Dans les Autorisations du dossier partagé, je vais cocher la case correspondant à mon besoin : dans notre cas, nous choisissons « Les administrateurs ont un accès total, les autres ont un accès en lecture/écriture ». Ce paramètre d’autorisation va nous permettre d’ajouter, par la suite, différents accès en lecture et/ou écriture en fonction des groupes d’utilisateurs créés dans notre Active Directory.

Il nous est maintenant demandé de choisir entre :

  • Un espace de noms de domaine : permettant d’être partagé sur un domaine, entre plusieurs serveurs d’espace de noms.

  • Un espace de noms autonome : permettant d’être hébergé sur un serveur et/ou un cluster s’il est existant.

Dans notre cas, nous choisissons « Espace de noms de domaine » car nos deux serveurs sont intégrés au même domaine et nous laissons cocher « Activer le mode Windows Server 2008 ». Cette option nous permet au serveur Windows Server 2008 d’accéder aux espaces de noms créés avec des systèmes d’exploitation plus récents (même principe que le niveau fonctionnel Active Directory).

Une fois tous les paramètres défini, Windows nous affiche une fenêtre de récapitulatif pour vérifier nos choix puis créer le nouvel espace de noms lors de la validation par l’utilisateur.

Partager un espace de noms

Sur notre second serveur/machine distante, nous allons créer une nouvelle fois un dossier pour recevoir les fichiers partagés.

Sur le serveur principal, dans l’espace de noms créé à l’occasion, nous allons Ajouter un serveur d’espaces de noms et pour notre cas celui de Houston :

Il nous suffit d’ajouter le nom du serveur dans Serveur d’espaces de noms : ici « SRV-AD-DFS-HOU ».

Et de modifier les paramètres de la même façon que l’on a fait sur le serveur principal : en cliquant sur Modifier les paramètres, en ajoutant le lien du dossier créé au préalable dans Chemin d’accès local du dossier partagé et en appliquant la même Autorisations du dossier partagé : « Les administrateurs ont un accès total, les autres ont un accès en lecture/écriture ».

Créer un groupe de réplication

Pour pouvoir automatiser les réplications entre les deux dossiers que l’on a ajoutés à l’espace de noms précédemment, il nous faut créer un Nouveau groupe de réplication à l’aide de la fenêtre de Gestion du système de fichiers distribués DFS :

Nous devons choisir entre 2 types de groupe de réplication :

  • Groupe de réplication multi-usage : comme la description l’indique, ce type de groupe configure la réplication pour différents et quasi la totalité des scénarios : la publication, le partage de contenu et autres…

  • Groupe de réplication pour la collecte de données : ce type de groupe permet au serveur distant de répliquer le contenu du serveur principal de l’espace de noms sur son propre dossier.

Dans notre cas, nous utiliserons le « Groupe de réplication multi-usage ».

Il nous est demandé de nommer notre groupe de réplication et de définir le nom de domaine dans lequel il sera créé.

Attention : Le nom du groupe de réplication doit être unique et disponible dans votre domaine.

Pour votre information, le nom de domaine est automatiquement ajouté si votre type d’espace de noms est un Espace de noms de domaine et que les deux serveurs, ou plus, sont inclus au domaine.

Nous devons maintenant ajouter les serveurs qui deviendront membres du groupe de réplication. Dans notre cas, nous ajoutons les deux serveurs concernés par la réplication DFS soit :

  • SRV-AD-DFS-FRA

  • SRV-AD-DFS-HOU

Trois types de topologie nous sont proposées pour notre groupe de réplication :

  • Hub et Spoke : Cette topologie permet de répliquer sur les serveurs membres « spoke », les données poussées par le membre « hub ». Les membres « spoke » doivent être connectés à, au minimum, un « hub » pour permettre la réplication des données. Attention : Pour cette typologie, il faut disposer d’au moins 3 serveurs dans votre groupe de réplication.

  • Maille pleine : Comme indiqué dans la description Windows, cette réplication permet de répliquer chacun des serveurs membre du groupe de réplication ensemble.

  • Aucune topologie : Cette option est habituellement choisie lorsqu’une typologie personnalisée sera créée ultérieurement sinon aucune réplication ne sera effectuée dans le groupe de réplication.

Comme vous aurez pu deviner, nous choisissons le type de typologie « Maille pleine ».

Ici, l’assistant Windows nous demande d’indiquer la fréquence des réplications entre nos serveurs.

Deux choix nous sont proposés :

  • Réplication constante et synchronisation en temps réel. Pour cette option vous devrez choisir la bande passante associée : dans notre cas « Complète ». Cette option est à déterminer selon vos besoins et prend sa signification dans un cadre professionnel où la bande passante est calculée selon les besoins ressentis.

  • Réplication à heures et jours spécifiques.

Nous devons choisir quel serveur est à définir en tant que membre principal. Il sera utilisé comme source pour la réplication des données envers les autres serveurs membres.

Puis nous devons indiquer quel dossier source nous souhaitons répliquer. Nous allons donc chercher le dossier créé précédemment sur notre serveur principal « Dossier de partage » sur notre disque C: et l’indiquer dans Chemin d’accès local du dossier à répliquer.

Même chose pour notre serveur secondaire SRV-AD-DFS-HOU, nous devons sélectionner le dossier de réplication « d’accueil » créé précédemment et nous allons cocher la case « Activé » concernant la synchronisation en temps réel pour que les modifications apparaissent d’un côté comme de l’autre.

À la fin de l’assistant du Nouveau groupe de réplication, une fenêtre de validation confirme que le nouveau groupe de réplication a bien été créé avec succès.

Nous devons alors redémarrer les deux serveurs afin que les modifications soient bien prises en compte.

Gérer les droits utilisateurs

Une fois les deux serveurs redémarrés, il est indispensable de gérer les droits d’accès à nos dossiers pour augmenter le niveau de sécurité et garantir un bon usage du contenu.

Pour notre cas d’usage, nous avons donc créé deux groupes de travail contenant des utilisateurs Active Directory auxquels nous allons appliquer différents droits d’accès au dossier partagé :

  • Pour notre premier groupe, nous appliquons les droits d’accès en lecture afin que les utilisateurs puissent accéder au dossier, voir les fichiers et les ouvrir.

  • Pour notre second groupe, nous appliquons les droits d’accès en modification afin que les utilisateurs puissent accéder au dossier, voir les fichiers, les ouvrir et les modifier ou bien en supprimer/créer des nouveaux.

Conclusion

Nous venons de voir ensemble comment installer et configurer un rôle de réplication DFS et apprendre à l’utiliser avec une mise en œuvre dans un cas d’usage.

Vous l’aurez compris tout au long de cet article : il y a plusieurs façons de créer son propre espace de noms et groupe de réplication pour l’adapter à son besoin.

À vous de trouver la vôtre, en espérant vous avoir guidé sur le sujet le plus clairement possible.

A propos de SUPINFO | Contacts & adresses | Enseigner à SUPINFO | Presse | Conditions d'utilisation & Copyright | Respect de la vie privée | Investir
Logo de la société Cisco, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société IBM, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Sun-Oracle, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Apple, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Sybase, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Novell, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Intel, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Accenture, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société SAP, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Prometric, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Toeic, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo du IT Academy Program par Microsoft, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management

SUPINFO International University
Ecole d'Informatique - IT School
École Supérieure d'Informatique de Paris, leader en France
La Grande Ecole de l'informatique, du numérique et du management
Fondée en 1965, reconnue par l'État. Titre Bac+5 certifié au niveau I.
SUPINFO International University is globally operated by EDUCINVEST Belgium - Avenue Louise, 534 - 1050 Brussels