Plan du site  
français  English
pixel
pixel

Règlement des études à SIU 2016-2017

Préambule

Sur le plan pédagogique, SIU opère depuis son siège à Bruxelles principalement en collaboration avec l'institution française "Ecole Supérieure d'Informatique de Paris - SUPINFO" - Etablissement d’Enseignement Supérieur Privé fondé en 1965 et reconnu par l’Etat Français depuis 1972. Ainsi, tout en garantissant des contenus, méthodes et titres internationaux officiels délivrés depuis la Belgique, SIU forme aussi avec son partenaire français, à travers plusieurs cursus de formation dispensés sur un campus physique (On Campus) ou à distance (Virtual Campus), des professionnels, experts et ingénieurs en informatique et en management. Ces derniers, s'ils répondent aux critères d'attribution de titres de l'Etablissement d'enseignement français, se voient également attribuer les titres officiels correspondants en France.

Le présent règlement des études, qui fait partie intégrante du Réglement de SIU, constitue le « contrat pédagogique » passé entre SIU et les étudiants et apprenants qui y sont régulièrement inscrits quel que soit leur niveau d'admission (libre accès, cursus payant, à distance ou sur un campus).

Tout étudiant inscrit à SIU doit prendre connaissance de ce règlement des études de même que l'ensemble du règlement de SIU et s’engage à les respecter. Comme pour tout règlement de SIU, le respect du règlement des études s’applique également le cas échéant à tout membre de la communauté de SIU constituée notamment des professeurs (Full Professors et Local Professors), des assistants de professeurs (SUPINFO Certified Trainer, SCT) , du personnel administratif (Campus Manager & Campus Staff) et et des anciens élèves (Alumni).

Cursus d'étude, niveaux d'étude, matières, évaluations et crédits académiques

SIU propose de suivre plusieurs cursus spécialisés en informatiuqe et Management.

Il y a notamment un cursus « Associate of Science » de 2 années correspondant chacune à un niveau d’étude nommé A.Sc.1 et A.Sc.2, un cursus « Bachelor of Science » de 3 années, nommées A.Sc.1, A.Sc.2 et B.Sc. et un cursus « Master of Science » de 5 années nommées A.Sc.1, A.Sc.2, B.Sc., M.Sc.1 et M.Sc.2. Ici, les niveaux A.Sc.1, A.Sc.2 et B.Sc. sont communs aux trois cursus et sont donc parfaitement compatibles.

Ainsi, un étudiant peut parfaitement commencer un cursus d'Associate of Science en vue d’obtenir par exemple l'équivalence en France d'un titre Bac+2 puis décider finalement de poursuivre une année de plus jusqu’au Bachelor of Science (Titre français Bac+3) et, pourquoi pas, poursuivre encore 2 années de plus pour le Master of Science, cursus à l'issu duquel SIU et son partenaire l'"Ecole Supérieure d'Informatique de Paris - SUPINFO" délivrent alors aux étudiants qui l’ont suivi avec succès, un titre français de niveau I (niveau Bac+5, Ingénieur, Master) enregistré par la CNCP (Commission Nationale de Certification Professionnelle) au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles) - code NSF 326n et publié initialement sur Journal Officiel de la République Française du 05.03.2006 sous l’intitulé : « Expert en Informatique et Systèmes d’Information ». Ce titre certifié par l’Etat Français a été renouvelé par arrêt ministériel du 1 décembre 2016 publié au Journal Officiel de la République Française le 18 décembre 2016.

De même, un étudiant inscrit pour un cursus de Master of Science depuis le niveau Bac peut parfaitement au bout de la 2ème, 3ème ou 4ème année, s’il justifie des crédits académiques requis, décrocher un titre d'Associate puis de Bachelor.

SIU délivre également avec ses partenaires, depuis la Belgique, les USA, la Chine ou le Royaume Uni, plusieurs titres internationaux de Bachelor et Masters of Science et notamment les titres « Specialized Master of Science » ainsi qu’un ensemble de titres de type « Certificate » (Certifications) pour des étudiants ayant suivi avec succès des cursus d’enseignement et de certification spécialisés dans certaines matières.

Chaque cursus d'étude proposé par SIU (Associaite, Bachelor ou Master of Science par exemple), est composé d’un ou plusieurs niveaux d’étude (A.Sc.1, A.Sc.2, B.Sc., M.Sc.1, M.Sc.2 par exemple). Ces nivaux permettent à l’étudiant d’accumuler idéalement un certain nombre de crédits académiques ECTS (European Credit Transfer System). S’il y parvient, l'étudiant peut alors obtenir, le cas échéant, un titre correspondant à ce niveau (120 crédits pour un Associate degree en fin de A.Sc.2, 180 crédits pour un Bachelor Degree en fin de B.Sc. ou 300 crédits pour un Master Degree en fin de M.Sc.2 par exemple). En fait, à chaque niveau d’étude correspond l’acquisition de connaissances et de compétences dans différentes matières enseignées à ce niveau. Ces matières sont ensuite évaluées pour déterminer le niveau de l'étudiant. L’évaluation des connaissances et des compétences de l’étudiant dans chacune de ces matières permet de lui attribuer, si le niveau requis est atteint (moyenne de 10/20 par exemple), la totalité des crédits académiques correspondants.

En fonction des matières qui composent un niveau d’étude, il est donc défini un nombre minimum de crédits académiques pouvant être obtenus pour ce niveau et ceci en dehors de toute considération d’année d’étude ou d’année universitaire. Généralement ce nombre est d'un minimum de 30 crédits pour un niveau d'étude se déroulant normalement sur un semestre et de 60 crédits pour un niveau d'étude se déroulant normalement sur une année académique ce qui est le cas pour les niveaux A.Sc.1, A.Sc.2, B.Sc., M.Sc. et M.Sc.2.

L'obtention d'un titre associé à un niveau d'étude ne peut se faire que si l'étudiant peut justifier du minimum de crédits académique correspondant à la somme des crédits minimum à obtenir pour le niveau d'étude en cours et pour tous les niveaux d'étude précédents. Par exemple, l'obtention du titre d'Associate au niveau A.Sc.2, niveau lui même requérant 60 crédits ECTS, n'est possible que si l'étudiant justifie d'au moins 120 crédits (60 crédits pour le niveau A.Sc.2 + 60 crédits pour le niveau A.Sc.1). De même, l'obtenbtion du titre de Bachelor au niveau B.Sc., lui même requérant 60 crédits ECTS, n'est possible que si l'étudiant justifie de 180 crédits (60 crédits pour le niveau B.Sc. + 60 crédits pour le niveau précédent c'est à dire A.Sc.2 + 60 crédits pour le niveau précédent le niveau A.Sc.2, c'est à dire A.Sc.1).

La somme des crédits ECTS qu'il est possible d'obtenir pour certains niveaux d'études par cumul des crédits attribués à toutes les matières le constituant peut parfois dépasser le mimim requis. Par exemple, il peut être possible d'obtenir 68 ou 80 crédits ECTS sur un niveau d'étude donné si on réussi et obtient tous les crédits de toutes les matières qui le composent.

En effet, au niveau de l'étudiant, tous les crédits académiques obtenus par la réussite des évaluations dans les matières composant les niveaux d’étude, eux-mêmes composant les cursus, sont cumulables d'un niveau à l'autre. Il est donc tout à fait possible d'obtenir un titre sur une durée variable allant de quelques semaines à plusieurs années en fonction du rythme de l’acquisition des connaissances et compétences et du rythme de passage des évaluations organisées par SIU et réussies par l’étudiant. Ce dernier peut même repasser les évaluations pour une matière donnée (notion de « rattrapage » qui représente en fait une « réévaluation») autant de fois que nécessaire afin d’obtenir les crédits correspondants, sous réserve que cette matière soit toujours évaluable par SIU et dans le délai de 5 ans après la première évaluation. Si, dans ce délai, la matière en question n'est plus évalué par SIU, elle peut alors être remplacée, sans contestation possible, par une matière équivalente et dont l’évaluation est en vigueur. Dans ce cas, un guide des rattrapages est publié chaque année avec les éventuelles correspondances et est disposnible à l'adresse https://www.supinfo.com/reglement et/ou sur Courses (http://courses.supinfo.com/).

Ce dispositif très souple basé sur la progression individuelle représente plus que jamais pour les étudiants une chance formidable et permanente de succès puisque, dès lors, la notion d’échec proprement dite n’existe plus à SIU. En effet, à moins d’abandonner ses études, tout étudiant n’ayant pas encore obtenu ou cumulé suffisamment de crédits ECTS pour obtenir un titre officiel a toujours la possibilité de le faire ultérieurement dans les délais prévus, à son rythme et selon des modalités pédagogiques souples et adaptées à sa situation personnelle (Parcours sur un campus : « On campus » ou à distance : « Virtual Campus», à l'école ou depuis chez lui, à plein temps pour ses études ou en exerçant un travail simultané dans une entreprise, …etc.). Un étudiant inscrit à SIU et n'ayant pas encore décroché un titre ne peut donc jamais considérer qu’il a véritablement échoué mais juste qu’il n’a éventuellement pas encore réussi !

En résumé, le parcours habituel proposé par SIU qui mène au titre français de niveau Bac+5 reconnu par l'Etat est donc jalonné de paliers assortis de Titres Officiels intermédiaires qui respectent le modèle international proposé par les universités américaines ou britanniques :

· Associate of Science (niveau Bac+2)
Correspondant à l'obtention de 120 crédits ECTS
(généralement après avoir passé avec succès les examens prévus en B1 et B2)

· Bachelor Of Science (niveau Bac+3)
Correspondant à l'obtention de 180 crédits ECTS
(généralement après avoir passé avec succès les examens prévus en A.Sc.1, A.Sc.2 et B.Sc.)

· Bachelor Of Science with Honours (niveau Bac+4)
Correspondant à l'obtention de 240 crédits ECTS
(généralement après avoir passé avec succès les examens prévus en A.Sc.1, A.Sc.2, B.Sc et M.Sc.1)

· Master Of Science (niveau Bac+5)
Correspondant à l'obtention de 300 crédits ECTS
(généralement après avoir passé avec succès les examens prévus en A.Sc.1, A.Sc.2, B.Sc, M.Sc.1 et M.Sc.2 + Mémoire et soutenance)

Inscription à SIU, Demande d'admisison à un cursus, Inscription à un cursus
et titres qu'il est possible de préparer en fonction du niveau d'admission

L'admission à SUPINFO International University est gratuite et permet déjà l'accès libre à un nombre limité de ressources pédagogiques de SIU en dehors de toute inscription à un cursus d'étude qui, lui, peut être soumis à des critères d'éligibilité et exige une demande préalable d'admission suivie, en cas d'acception, par une inscription complémentaire au cursus. Cette inscription à un cursus est soumise à la perception de frais d'études. En plus de la délivrance des cours, elle peut comprendre, en fonction des niveaux et des modalités pédagogiques, tout ou partie des frais d'examens et des frais d'émission de titre.

Globalement, après une inscription gratuite et en ligne à SIU à l'adresse http://enrolement.supinfo.com , un candidat peut, soit choisir de suivre librement et gratuitement une partie des enseignements de SIU, en dehors de tout encadrement (c'est le statut "Open-Campus - Discovery Member"), soit de soumettre, simultanément ou ultérieurement, une demande d'admission directement à un niveau d’étude d’un cursus proposé par SIU et ceci selon 2 modalités pédagogiques : sur un des campus physique du réseau SUPINFO (On-Campus, voir https://www.supinfo.com/campus ) ou à distance (Virtual-Campus). Cette demande est alors étudiée par SIU et éventuellement acceptée en fonction du niveau du candidat, de son parcours professionnel et des titres académiques qu'il a déjà obtenu ou qui sont en cours d'obtention.

Dans le cas d'une acceptation d'admission à un cursus donné, une offre conditionelle et limitée dans le temps d'inscription à ce cursus est alors faite au candidat. Si ce dernier répond favorablement et dans les délais à cette offre et procède à son inscription à ce cursus en respenctant les conditions générales d'inscription à un cursus (voir https://www.supinfo.com/cgi ) , il obtient automatiquement le statut "Open-Campus - Advanced Member"). Il a alors accès en ligne à la totalité des ressources pédagogiques de SIU.

A titre indicatif et d’exemple, voici un résumé des niveaux d’admission et des titres ou cursus requis pour, une fois inscrit à SIU, être admis à suivre un cursus international d'« Associate of Science », de « Bachelor of Science » et/ou de « Master of Science » afin d’obtenir les titres équivalent français Bac+2, Bac+3 et Bac+5.

  • Pour être admis en A.Sc.1, il faut : avoir un Baccalauréat ou obtenir la validation par la commission d’admission de SIU d’un titre ou parcours équivalent.
  • Pour être admis en A.Sc.2, il faut : obtenir la validation par la commission d’admission de SIU d’une année d’études supérieures (de type Licence 1 ou Bachelor 1) ou d’un titre ou parcours équivalent.
  • Pour être admis en B.Sc., il faut : avoir un titre de niveau Bac+2 (type DUT, BTS, titre étranger équivalent) ou obtenir la validation par la commission d’admission de SIU de deux années d’études supérieures (de type L2 ou Bachelor 2) ou d’un titre ou parcours équivalent.
  • Pour être admis en M.Sc.1, il faut : avoir un titre de niveau Bac+3 (type Licence, Bachelor, titre étranger équivalent) ou obtenir validation par la commission d’admission de SIU de trois années d’études supérieures ou d’un titre ou parcours équivalent.
  • Les admissions directes en M2 sont très exceptionelles et non recommendées. Elles ne s'appliquent, le cas échéant qu'à de très rares cas.

Les tarifs en vigueur, les conditions générales d'inscription à un cursus et les modalités de paiement des frais d'études sont publiées à l'adresse : https://www.supinfo.com/cgi .

Année Académique, Rythme et Calendrier des études

Chaque niveau d'étude est enseigné selon un rytme basé sur une année académique. Chaque année se déroule en fonction des niveaux, campus et classes constituées par SIU en respectant les dates publiées à l'adresse https://www.supinfo.com/dates .

SUPINFO Way Of Learning - Principes pédagogiques de SIU

« Tu me dis, j'oublie.
Tu m'enseignes, je me souviens.
Tu m'impliques, j'apprends !
»
Benjamin Franklin (1706 - 1790)


La philosophie pédagogique de SIU est basée sur le respect de principes simples à la fois traditionnels et novateurs en matière d’enseignement. Ils permettent la transmission de plusieurs savoirs avec une forte implication des étudiants dans le processus de partage des connaissances. Pour SIU, seule cette implication garantie le véritable apprentissage.

La pédagogie de SIU (SUPINFO Way of Learning) repose sur les 4 points suivants :

1- La transmission pragmatique d’un savoir théorique scientifique, technologique et managérial pour doter les étudiants d’un bagage indispensable leur permettant d’accéder aux meilleurs postes dans le secteur des technologies et des systèmes d’information. Cette transmission se fait d’abord par l’élaboration d’un programme et de cursus justes et pragmatiques correspondant aux attentes des entreprises et par la mise à disposition d’un arsenal de cours et de ressources de qualité représenté notamment par l’accès en ligne 24h/24 et 7j/7 à des bibliothèques de cours et de milliers d’ouvrages, de vidéos, de tutoriaux conçus et réalisés par les professeurs de SIU et les plus grands noms du secteur. Cet accès se fait par la plateforme "Campus Booster" quel que soit le statut de l'apprenant (Discovery Member ou Advanced Member) et quelle que soit les modalités pédagogiques choisies ("On-Campus" c'est à dire sur un campus physique ou "Virtual-Campus" c'est à dire à distance). Pour ceux qui choisissent l’accès à un campus physique à travers un parcours « On-Campus », la transmission du savoir théorique se fait également par des sessions de face à face pédagogique avec des professurs locaux (Local Professors) et assistants de professeurs (SUPINFO Certified Trainers ou SCT). Les Professeurs et SCT privilégient toujours l’interactivité aux présentations magistrales. Pour tous (On-Campus et Virtual Campus, certains cours peuvent être proposés sur un mode de classes virtuelles synchrones mais à distance à l’ensemble des étudiants à travers des sessions de cours « en live » dispensés via internet.

2 - La transmission d’un réel savoir-faire technique à travers une abondance de travaux pratiques (SUPINFO Graded Exercices ou SGE), des projets (SUPINFO Projects) et des stages ou expériences professionelles en entreprise (Internships par exemple) en lien direct avec les attentes du marché. Pour chaque niveau d’un cursus, des projets individuels et en groupe sont proposés afin de mettre en application les différentes connaissances et compétences acquises pendant les cours théoriques et afin de développer des capacités de travail en équipe.

3 - La transmission d’un savoir être respectant les qualités personnelles de chaque étudiant mais lui permettant aussi de gagner en terme d’autonomie, de dynamisme, de communication verbale et non verbale, de créativité, bref de professionnalisme.

4 - Enfin, la transmission d’un véritable savoir-transmettre qui implique réellement les étudiants dans le processus pédagogique et valorise leurs capacités de communication, de présentation et d’argumentation. SIU considère en effet qu’on maîtrise d’autant mieux les trois premiers savoirs précités (savoir théorique, savoir-faire et savoir être) quand on est capable de les transmettre à un tiers dans une logique noble et vertueuse de partage intelligent des connaissances. Ceci se fait dans le cadre du programme SUPINFO Knowledge Sharing (KWS) qui propose notamment la modalité SUPINFO Certified Trainer (STC) au cours de laquelle les étudiants sont amenés, après avoir reçu une formation de formateur spéciale et sous le contrôle de professeurs référents (Full Professors), à participer activement au processus d’enseignement. Cette logique de partage des connaissances se fait aussi à travers les laboratoires pédagogiques que SIU nourrit avec des leaders mondiaux de l’industrie comme Microsoft, Apple, Cisco, Oracle,…etc. Dès lors, l’implication réelle des étudiants dans le processus pédagogique évite l’oubli, renforce la mémoire et, comme le disait très bien Benjamin Franklin, assure le véritable apprentissage.

Chaque niveau d’étude met l’accent sur le développement de ces apprentissages à travers des cursus résolument tournés vers la professionnalisation et permettant de mesurer avec précision les connaissances, aptitudes et compétences de tous les étudiants.

Les cursus proposés par SIU, le contenu de toutes les matières enseignées, les modalités et les sujets d’évaluation sont définis et organisés sur un modèle d’université anglo-saxonne par des professeurs permanents travaillant pour le compte de SIU. Ce sont les Full Professors. Ils ont aussi, entre autre, la responsabilité de la coordination pédagogique de tous les intervenants dispensant localement ou à distance (les Local Professors et les SCT) le programme d’études sur tous les campus de SIU.

Evaluation des intervenants et modules de cours par les étudiants

Dans le cadre de son amélioration continue, SUPINFO International University demande à ses étudiants de remplir un questionnaire pour chaque module de cours suivi. En raison du caractère extrêmement important de cette évaluation dans le cadre de la selection et de la progression des intervenants, SUPINO a décidé de la rendre obligatoire. Tout étudiant qui ni satisfera pas à cette obligation se verra imposer un malus d'un point sur 20 sur la moyenne de la matière concernée.

Généralités le système de crédit académiques ECTS et les évaluations

Certaines matières correspondent à des enseignements dispensés sous forme de cours et évalués selon différentes méthodes (écrit, oral, execices, projets, ...etc). D’autres, correspondent à des unités d’enseignement non réellement dispensés sous forme de cours mais représentant malgré tout un support pour l’évaluation de certains travaux réalisés par les étudiants comme c'est le cas pour les stages ou encore la participation à la vie de l’université par exemple.

SIU a adopté très tôt le système de crédits académique européen dit ECTS (European Credit Transfer System). Le système ECTS est le système de crédits académiques destiné à l’enseignement supérieur et utilisé dans l’Espace européen qui concerne l’ensemble des pays engagés dans le processus de Bologne (46 pays signataires en 2009 dont la France - Pour la liste complète, veuillez consulter le site : http://www.bologna2009benelux.org ).

Le système ECTS est l’une des pierres angulaires du processus de Bologne. La plupart des pays participant au processus de Bologne ont légalement adopté le système ECTS comme système national. Le système ECTS est un système de transfert et d’accumulation de crédits centré sur l’apprenant, qui repose sur la transparence des résultats et processus d’apprentissage. Il vise à faciliter la planification, la délivrance, l’évaluation, la reconnaissance et la validation des certifications et unités d’enseignement, de même que la mobilité des étudiants.

Les crédits ECTS à SIU reposent sur la charge de travail nécessaire à l’étudiant pour atteindre les résultats attendus à l’issue du processus de formation. Les résultats d’apprentissage représentés par les évaluations décrivent ce que l’étudiant est supposé savoir, comprendre et être en mesure de faire à l’issue d’un processus d’apprentissage réussi au sein de SIU. Pour plus d’information sur le système ECTS, veuillez consulter le site : http://ec.europa.eu/education/lifelong-learning-policy/doc48_fr.htm .

La charge de travail indique le temps dont les étudiants ont en règle générale besoin pour participer à toutes les activités d’apprentissage (cours, projets, travaux pratiques, autoformation, examens, etc.) nécessaires pour parvenir aux résultats d’apprentissage escomptés. Selon les recommandations européennes, 60 crédits ECTS sanctionnent la charge de travail d’une année académique à temps plein d’un apprentissage formel (année académique classique composée de 2 semestres de 30 crédits ECTS chacun par exemple) et les résultats d’apprentissage correspondants. Dans la plupart des cas, la charge totale de travail d’un étudiant est de 1500 à 1800 heures pour une année académique complète, la valeur d’un crédit représentant alors 25 à 30 heures de travail (incluant le face à face pédagogique et le travail personnel de l’étudiant).
Pour chaque niveau d’étude des cursus enseignés à SIU (A.Sc.1, A.Sc.2, B.Sc., M.Sc.1, M.Sc.2 par exemple), une grille ECTS comprenant le programme complet du niveau composé des différentes matières enseignées ou évaluées est disponible. Elle est publiée à l’adresse https://www.supinfo.com/ects .

CREDITS ECTS A l'ADMISSION ET PRINCIPE D’OBTENTION DES CREDITS ECTS, DONC DES TITRES

Les titres délivrés par SIU reposent sur la capacité d’un étudiant à obtenir progressivement et à son rythme les crédits ECTS correspondants aux matières contenues dans les niveaux d’études composant les cursus complets associés à ces titres.

En fonction de son niveau d’admission à SIU, les crédits permettant à un étudiant d’y accéder et correspondant à la reconnaissance par SIU de ses études antérieures et de son parcours personnel, lui sont automatiquement attribués.

Ainsi, à titre indicatif et à valeur d’exemple, un étudiant admis à SIU à un niveau donné d'un cursus démarre ses études avec un « capital » de crédits ECTS équivalent à :

0 crédits ECTS pour un étudiant admis initialement au niveau A.Sc.1
60 crédits ECTS pour un étudiant admis initialement au niveau A.Sc.2
120 crédits ECTS pour un étudiant admis initialement au niveau B.Sc.
180 crédits ECTS pour un étudiant admis initialement au niveau M.Sc.1
240 crédits ECTS pour un étudiant admis initialement au niveau M.Sc.2

Pour progresser idéalement dans chaque niveau d’un cursus, les étudiants doivent obtenir au moins le nombre de crédits ECTS correspondant au niveau d’étude. Par exemple, pour un niveau d’étude correspondant à une charge de travail d’une année académique, ceci correspond à 60 crédits ECTS. Pour un niveau d’étude correspondant à une charge de travail d’un semestre, ceci correspond à 30 crédits ECTS.

Ainsi, toujours à titre indicatif et à valeur d’exemple, avant de pouvoir obtenir le titre de Bachelor (Bac+3) délivré par SIU requérant un minimum de 180 crédits ECTS, un étudiant doit ainsi justifier de :

180 crédits ECTS pour un étudiant admis initialement au niveau A.Sc.1
120 crédits ECTS pour un étudiant admis initialement au niveau A.Sc.2
60 crédits ECTS pour un étudiant admis initialement au niveau B.Sc.

Avant de pouvoir obtenir le titre Bac+5 délivré par SIU requérant un minimum de 300 crédits ECTS, un étudiant doit ainsi justifier de :

300 crédits ECTS pour un étudiant admis initialement au niveau A.Sc.1
240 crédits ECTS pour un étudiant admis initialement au niveau A.Sc.2
180 crédits ECTS pour un étudiant admis initialement au niveau B.Sc.
120 crédits ECTS pour un étudiant admis initialement au niveau M1
60 crédits ECTS pour un étudiant admis initialement au niveau M.Sc.2

Pour obtenir les crédits ECTS correspondant à une matière donnée, une note minimale de 10/20 doit être obtenue à cette matière (tout calculs et moyennes intermédiaires effectués le cas échéant). L’obtention des crédits ne se fait pas sur une base partielle. Ainsi, la totalité des crédits correspondants à une matière est obtenue quelle que soit la note supérieure ou égale à 10/20 obtenue par l’étudiant lors de son évaluation dans la matière donnée.

Dans le cas où la note obtenue à la matière est inférieure à 10/20, l’étudiant n’obtient aucun des crédits ECTS correspondants et doit repasser une évaluation à cette matière si nécessaire pour son parcours. Il doit alors être réévalué dans un délai de 5 ans après le passage du premier examen.

Précisions sur les évaluation des connaissances et des compétences

Afin de mesurer le niveau et la progression d’un étudiant, une combinaison de plusieurs types d’évaluation peut être réalisée pour chaque matière enseignée dans un niveau d’étude donné afin de permettre à l’étudiant de cumuler les crédits académiques ECTS (European Credit Transfer System) correspondants en vue de valider progressivement les matières et enfin les cursus complets pour décrocher un titre.

L’évaluation donnant droit à l’obtention de crédits ECTS d’une matière donnée d’un niveau d’étude se fait, en fonction du type de parcours choisi par l’étudiant, soit par contrôle de type « continu » tout au long d’une année universitaire et selon le calendrier fourni par SIU pour les étudiants ayant opté pour un parcours « On campus », soit à travers des sessions d’évaluation sous forme d’examens individuels sur convocation spéciale de SIU dans les autres cas (parcours à distance « Virtual Campus» ou « rattrapage » isolé de matières dans le cas d’un étudiant devant compléter des crédits ECTS).

Les passages d’évaluations ne sont réservés qu’aux étudiants inscrits à un cursus et en règle vis à vis du paiement des frais d'études ou d'examen conformément aux Conditions Générales d'inscription https://www.supinfo.com/cgi .

Pour les étudiants ayant choisi de suivre leurs études sur un campus physique (On Campus), ainsi que ceux ayant choisi de suivre leurs études à distance (Virtual Campus) les frais de passages d’examens d'une année en cours sont compris dans le forfait de frais d'étude de l’année concernée.

Le passage d'examens dans tous les autres cas est toujours possible, dans la limite des délais en vigueur, notamment pour le rattrapage de matières de niveaux précédents, en réglant des frais de passage d’examen complémentaires (Achat de voucher).

REGLES GENERALES APPLICABLES AUX EVALUATION DES MATIERES

Un dispositif d’émargement est mis en place afin d’attester de la présence de chaque étudiant lors d’une évaluation. La carte d’étudiant et/ou une pièce d’identité en cours de validité de l’étudiant sont obligatoires pour attester de la présence réelle de l’étudiant et doivent être présentées avant le démarrage de l’évaluation. Tout étudiant dans l’incapacité de produire sa carte d’étudiant et/ou sa pièce d’identité en cours de validité peut se voir refuser l’accès à l’évaluation avec pour conséquence d’être considéré comme absent.

Les étudiants ne sont pas autorisés à s’absenter pendant les évaluations.

Les étudiants ne peuvent conserver près d’eux que les documents ou supports expressément autorisés par le Full Professor du module de cours concerné ou par l’examinateur. Tout autre élément non expressément autorisé est par défaut interdit.

A l’exclusion des stages, de la participation à la vie de SIU, de la participation à la communauté et du mémoire de fin d’études de M.Sc.2, le niveau de connaissance et le niveau de compétence d’un étudiant pour chacune des matières peuvent être évalués par une ou plusieurs modalités d’évaluation choisies parmi les 4 modalités proposées par le dispositif global d’évaluation de SIU nommé SGES (SUPINFO Global Evaluation System). Ce dispositif comporte les 4 modalités suivantes :

• Les SOE (SUPINFO Oral Exam) consistant en des interrogations orales et individuelles tout au long de l’année
• Les SGE (SUPINFO Graded Exercices ou Travaux Pratiques) régulièrement proposés et notés durant l’année
• Les SP ou SMP (SUPINFO Projects ou Mini projets) proposés dans certaines matières
• Les SMCE (SUPINFO Multiple Choice Exam), évaluations écrites ou sur ordinateur consistant en une série de Question à Choix Multiples dans certaines matières

Le choix des modalités par matière se fait par SIU en fonction de la pertinence de la ou des modalités choisies au regard de la matière à évaluer. Dans le cas où plusieurs modalités sont choisies par SIU pour une même matière, il est procédé à la moyenne des notes obtenues aux différentes modalités pour déterminer la note finale à considérer dans la matière. Dans le cas ou plusieurs évaluations d’une même modalité sont organisées pour une matière donnée, une moyenne des notes obtenues sera effectuée pour cette modalité avant de compter dans la moyenne des notes obtenues dans les autres modalités afin de définir la note finale obtenue pour la matière.

Exemple : Une matière est évaluée en contrôle de type « continu » au cours d’une année universitaire pour un parcours « On Campus » par 2 SOE et 1 SMCE, la note finale dans la matière sera donc calculée selon la règle suivante : ((Moyenne des notes de SOE) + note de SMCE)/2.

SAVOIR-ETRE : Importance du comportement, de la qualité de la communication et notion de Malus

Les membres du Conseil de Perfectionnement de SIU, composé de représentants de nombreuses entreprises internationales, ont attiré l'attention de l'équipe pédagogique sur la grande importance du savoir-être et du respect des règles fondamentales de communication trop souvent bafouées par des rapports criblés de fautes, par un interlocuteur peu avenant ou habillé de façon inadaptée ou incompatible avec l'importance de sa mission.

Ainsi, dans le cas où un évaluateur constaterait un manquement aux éléments pré-cités, un malus non limité pourra être appliqué sur la note à attribuer à l’étudiant pour l’évaluation. Ces règles de communication incluent, raisonnablement, le respect de l’orthographe et de la grammaire ainsi que le respect des consignes de rendu et, le cas échéant pour un examen oral et en fonction de l'importance de ce dernier (soutenance de mémoire de M.Sc.2 par exemple), le comportement, la diction et la tenue vestimentaire de l'étudiant.

RATTAPAGES DE MATIERES

Les rattrapages sont organisés selon 2 modalités en fonction du niveau des matières à rattraper.

Afin de permettre aux étudiants n’ayant pas obtenu le nombre de crédits ECTS requis pour atteindre la qualification diplomante qu’ils visent à obtenir, SIU leur offre de nouvelles chances de démontrer leurs connaissances et compétences.

Ceci s’organise à travers le passage de nouvelles évaluations dans les matières pour lesquelles ils n’ont pas obtenu leurs crédits lors des épreuves régulières organisées pour leur niveau d’étude.

Ainsi, deux modalités de rattrapage en fonction des matières qu’il est possible de repasser sont mises en place:

1. La première modalité concerne le rattrapage global des matières du niveau d’études auquel l’étudiant est inscrit dans le cadre d’une session de rattrapage généralement planifiée en septembre. Par exemple, un étudiant inscrit en B.Sc. "On-Campus" peut rattraper des matières du niveau B.Sc pour lesquelles il n’a pas obtenu ses crédits ECTS en cours d'année et qui sont réévaluées lors d’une session de rattrapage en septembre.

2. La seconde modalité concerne le rattrapage des matières des niveaux d’études antérieurs au niveau auquel l’étudiant est inscrit. Ce rattrapage est alors individuel et pourra être planifié à tout moment sur rendez-vous et sur demande de l’étudiant, moyennant le paiement de frais de passage. Par exemple, un étudiant actuellement inscrit en M.Sc.2 qui n’a pas obtenu tous ses crédits de A.Sc.1 et A.Sc.2 peut demander à tout moment de rattraper les matières rattrapages sur lesquelles il se sent prêt et dont les crédits ECTS correspondants n’avaient pas encore été obtenus.

Le rattrapage d’une matière pour un niveau d’étude antérieur au niveau auquel un étudiant est inscrit ou qui se fait en dehors des conditions de rattrapage global prévues dans la première modalité présentée plus haut, est réservé aux étudiants régulièrement inscrits à SIU et disposant donc du statut « Advanced Member ».

Le rattrapage d’une matière sous cette modalité aura généralement lieu sous forme d’un entretien individuel de 30 minutes (avec ou sans temps de préparation) organisé sur un campus de SIU avec un intervenant local ou éventuellement un intervenant à distance sur une base de sujets fournis par SIU. L'objectif de cet entretien est de permettre à l’étudiant de justifier de ses connaissances et compétences pour la matière et le niveau d’étude concernés en vue d’obtenir les crédits ECTS correspondants.

Cet entretien individuel sera donc l'occasion d'utiliser des mises en situation ou des questions ouvertes laissant une grande part de prise de parole ou de réalisation à l’étudiant.

La planification de l’entretien d’évaluation pourra se faire à tout moment sur demande de l’étudiant, après le paiement de frais de passage selon le tarif en vigueur. Elle se fera par prise de rendez-vous organisé principalement par le Campus sur lequel l’étudiant passera cet entretien et/ou éventuellement par la Direction Académique de SUPINFO.

Comme cette modalité n'est accessible qu’aux inscrits ayant le statut "Advanced Member", pour les étudiants qui ne sont plus inscrits à un crusus de SIU (départ ou abandon), il leur faudra au moins s'inscrire à un crusus libre en formule "Open-Campus" afin de disposer du statut "Advanced Member" selon le tarif en vigueur.

Le total des crédits correspondants à toutes les matières composant un niveau d’étude d’un cursus peut éventuellement être supérieur au minimum de crédits pour ce niveau d’étude. Par exemple, le total des crédits ECTS des matières enseignées et évaluées dans le niveau A.Sc.1 à SIU est actuellement de 68 alors que le nombre minimum de crédits ECTS pour le niveau A.Sc.1 est de 60 (Une année académique de semestre). Cela signifie que les étudiants peuvent cumuler plus de crédits ECTS que nécessaires, se constituant ainsi des crédits d’avance pour la suite de leur cursus.

En effet, lorsqu’un étudiant obtient au sein de SIU un nombre de crédits ECTS supérieur au nombre de crédits associés à un niveau d’étude, ces crédits ECTS « excédentaires » par niveau sont cumulables et valables pour tous les autres niveaux d’un même cursus.

ATTENTION : Certains titres, qu’il est possible d’obtenir à l’issue de l’obtention de tous les crédits nécessaires à la fin d’un cursus correspondant peuvent encore être sanctionnés par le respect d'autres règles d'obtention. C'est le cas notamment de la soumission d’un mémoire et le passage d’une soutenance de fin d’étude avec respect de certaines conditions particulières pour la fin du cycle Master Of Science (M.Sc.2) et l’obtention du Titre Bac+5 délivré par SIU. C'est aussi le cas pour l'obtention des titres intermédiaires Bac+2, Bac+3 et Bac+4 dont l'émission est soumise à la perception de frais.

Les conditions spéciales d’obtention de titres, certificats ou diplômes en fin de cursus seront mentionnées sur la grille ECTS des cursus proposés par SIU.

Si à la fin d’une année académique, l’ensemble des conditions requises à la fin d’un cursus donné ne sont pas réunies pour l’obtention d’un titre ou diplôme, une nouvelle inscription administrative à un cursus de SIU est nécessaire en vue de poursuivre ses études.

Conditions de passage en année supérieure et changement de cycle

SUPINFO International University complète la logique de crédits ECTS, par deux règles supplémentaires concernant d'une part le passage à une année supérieure et d'autre part le changement de cycle (d'A.Sc. à B.Sc. puis à M.Sc):

  • Obligation d'obtenir au moins 5/20 de moyenne à toutes les matières obligatoires. Les matières optionnelles sont signalées comme telles dans la grille ECTS.
  • Obligation d'obtenir au moins 80% des crédits ECTS d'un cycle pour poursuivre au cycle suivant.

Si ces conditions ne sont pas satisfaites, l'étudiant pourra se re-inscrire afin d'obtenir les résultats nécessaires.

Précisions sur les évaluations de type SMCE (SUPINFO Multiple Choice Exam ou QCM)

Les examens au format QCM (Questions à choix multiples) autrement appelés SMCE portent généralement sur le contenu des cours.

L’organisation des sessions d’évaluations de type SMCE se fait principalement pour les étudiants inscrits à un cursus selon un parcours "On Campus" ou "Virtual Campus". Elle est placée sous la responsabilité du Campus Manager de chaque Campus SUPINFO à partir des directives transmises par la direction académique de SIU. Chaque session d’évaluation de type SMCE est mentionnée sur le planning des classes.

Le barème de notation pour les évaluations de type SMCE est le suivant :

Réponse juste : + 1 point
Réponse fausse : 0 point
Ne sais pas : 0 point

Précisions sur les SMP (SUPINFO Mini Projetcs) et SGE (SUPINFO Graded Exercices ou TPs notés)

Ces épreuves sont effectuées sur la base de rendus de travaux effectués par les étudiants.

Dans le cas d’un SGE (TP noté), le travail est effectué en classe par les étudiants « On Campus » ou à distance par les « Virtual Campus » et est d’une durée déterminée par le professeur ou son assistant.

Dans le cas d’un SMP (SUPINFO Mini-projet), le travail demandé peut être organisé pendant les heures de cours des étudiants « On Campus » mais nécessite généralement une part de travail personnel à réaliser en dehors des heures de cours.

Le sujet est transmis par le professeur ou son assistant et doit être rendu selon les modalités indiquées.

Précisions sur les SOE (SUPINFO Oral Exams)

Les SOE sont des sessions d’évaluation orales individuelles durant lesquelles l’étudiant doit répondre immédiatement aux différentes questions posées par un examinateur. Les sessions peuvent se faire en face à face pour les étudiants « On Campus » ou à distance à travers un dispositif en ligne proposé par SIU pour les étudiants inscrits en « Virtual Campus ».

Compte-tenu de leur caractère individuel et plus fiable, les SOE représentent le principal mode d’évaluation des connaissances et compétences au sien de SIU. Dès lors, en fonction des matières et de l’étendue des sujets à évaluer, leur durée peut être variable, allant de 10 minutes à 1 heure.

Lors d’une session SOE, l’étudiant est seul face à l’examinateur qui choisit un sujet tiré au hasard pouvant être traité instantanément par un étudiant.

Précisions sur les SP (SUPINFO Projects)

Un ou plusieurs projets de groupe peuvent être organisés par an en fonction des niveaux et des cursus. Quand ils sont demandés, ces projets représentent une matière avec crédits ECTS associés et donnent lieu à un rendu comptant pour 50% de la note ainsi qu’une soutenance orale comptant pour 50% de la note également.

L’ensemble des modalités concernant les projets ainsi que les thèmes abordés sont détaillés dans un Guide des projets communiqué aux étudiants et publié en début d'année universitaire.

Précisions sur les Stages à temps plein / Stages à temps partiel optionnels (Internships)

Les étudiants inscrits à un niveau de cursus de SIU peuvent avoir à effectuer des stages en entreprises tout au long de leur parcours d'études. Ces stages en entreprises sont obligatoires ou optionnels en fonction des niveaux et sont de deux types.

Dans tous les cas, un rapport de stage doit être produit par l’étudiant et soumis à évaluation de l’entreprise et de SIU. Ceci donne lieu à une note permettant d’obtenir les crédits ECTS associés.

Les stages conventionnés ne peuvent concerner que les personnes disposant du statut d'étudiant. De ce fait, les conventions de stage ne peuvent débuter avant la date d'inscription à un cursus ouvrant droit au statut d'étudiant et ne peuvent finir après la date a laquelle la personne cesse d'en bénéficier (généralement la fin de l'année universitaire au 31 octobre). La fait de solliciter l'établissement d'une convention de stage qui se terminerait à une date postérieure à celle où il ne bénéficierait plus du statut étudiant entraine de plein droit la ré-inscription pour une année d'études compléte, et le paiement des frais afférents.

Matière évaluée de type « Stages à temps plein »
Les stages à temps plein sont obligatoires pour certains niveaux comme A.Sc.1, A.Sc.2, B.Sc., M.Sc.1 par exemple. Ces stages peuvent se dérouler pour les étudiants « On Campus » entre le 1er Juillet et le 31 Octobre de chaque année.

A titre indicatif et à valeur d’exemple, la durée minimale de ces stages est de :

2 mois compris entre la date de début et la date de fin (hors congé individuel et/ou de l’entreprise inclus) pour les étudiants de A.Sc.1 et de A.Sc.2.
3 mois compris entre la date de début et la date de fin (hors congé individuel et/ou de l’entreprise inclus) pour les étudiants de B.Sc. et de M.Sc.1.

Les étudiants inscrits au niveau M.Sc.2 effectuent quand à eux leur stage à plein temps pendant une durée obligatoire de 6 mois comprise entre la date de début et la date de fin (congé individuel et/ou de l’entreprise inclus). Ce stage peut se dérouler pendant la période du 1er Avril au 30 Septembre pour les étudiants « On Campus ». Il ne peut en aucun cas faire l’objet d’une prolongation au-delà de la durée de 6 mois inscrite dans le cursus de formation des étudiants de M.Sc.2. Dans le cas où l’entreprise souhaite poursuivre au-delà de cette période, elle peut le faire dans le cadre d’un contrat de travail.

Matière évaluée de type « stages à temps partiel » ou « expérience pédagogique réalisée avec un professeur » (Optionnel)
Les stages à temps partiels sont optionnels. Pour les étudiants inscrits en niveau A.Sc.1 et A.Sc.2, ces stages peuvent être effectués selon un rythme d’un jour par semaine pendant toute la durée de la formation, soit jusqu’au 30 Juin.

Pour les étudiants inscrits en niveau B.Sc., M.Sc.1 et M.Sc.2, ces stages sont effectués selon un rythme de 2 jours par semaine pendant toute la durée de la formation, soit jusqu’au 30 Juin (pour les étudiants de B.Sc. et M.Sc.1) ou jusqu’au 31 Mars (pour les étudiants de M.Sc.2). Pour que ces stages soient validés et pris en compte dans le bilan académique de l’étudiant-stagiaire, il est nécessaire que le stage à temps partiel s’effectue pendant une durée minimale de 3 mois compris entre la date de début et la date de fin (congé individuel et/ou de l’entreprise inclus).

La matière « stage à temps partiel » peut également être substituée par une « expérience pédagogique réalisée avec un professeur.

Dans tous les cas, les stages à temps plein et les stages à temps partiel doivent faire l’objet d’une convention de stage signée entre SIU, l’étudiant et l’entreprise. Les périodes de stages mentionnées plus haut se déroulent dans une seule et même entreprise. Enfin, les stagiaires sont évalués par leurs tuteurs (responsable du stage) en entreprises. En cas d’absence de convention signée avant le début du stage, aucune note se saurait être comptabilisée dans l’évaluation de l’étudiant.

Matières évaluées optionnelles de type « School's Life » et « Excellence Project »

Les étudiants qui souhaitent apporter une contribution à la dynamique de leur école, à son rayonnement externe ou à sa vie interne peuvent, en contrepartie de ces contributions, obtenir des crédits ECTS (voir Grilles ECTS). Toutes ces actions sont fortement encouragées par les Directions des Campus de SIU. Deux modules encadrent ces contributions d’étudiants :

School's Life : cette matière peut évaluer un ensemble de contributions d'un étudiant pour des événements organisés par SIU tels que la participation à des Salons professionels ou des salons d'orientaiton, l'organisation de Journées Portes Ouvertes, la participation à des Forums dans d'autres établissement d'enseignement comme des lycées, l'organisation de Rencontres Ecole-Entreprises, etc… Chaque contribution est évaluée par la Direction du Campus SIU où est inscrit l’étudiant et, en fonction des résultats obtenus en fin d’année d'études, l’étudiant peut ainsi obtenir les crédits ECTS correspondants à cette matière.

Excellence Project : cette matière peut évaluer un ensemble de contributions d'un étudiant dans le domaine de plus libre de l’animation de communautés autour de SIU, l’organisation d’événements étudiants, l’animation de groupes et d’événements sportifs encore la participation au concours SUPINFO Community Awards. En fonction des résultats obtenus en fin d’année d'étude, l’étudiant peut ainsi valider les crédits ECTS correspondants à ce module.

Précisions sur le mémoire et la soutenance orale en vue d’obtenir certains titres

La rédaction d’un Mémoire et le passage d'une soutenance orale devant un jury sont obligatoires pour obtenir certains titres en complément des crédits ECTS requis pour le niveau donné. C’est notamment le cas pour l’obtention du titre de Master of Science Bac+5 de SIU. Un Guide Méthodologique est publié en cours d'année pour accompagner les étudiants dans la rédaction de ce Mémoire et mieux les préparer à la soutenance orale. Le Guide Méthodologique présente un calendrier mentionnant les dates importantes et impératives pour la validation des sujets de Mémoire, la remise des Mémoires et la période consacrée aux soutenances orales. Les dates de remise des Mémoires et la période de soutenances orales sont mentionnées également dans le Calendrier Académique. Le non-respect de ces dates par les étudiants entraîne la mise en place de pénalités au niveau de la notation du Mémoire. Par ailleurs, les étudiants qui ne présenteront pas leurs Mémoires et/ou qui ne passeront pas leurs soutenances orales pour la session programmée en Octobre seront dans l’obligation de d’obtenir le statut "Advanced Member" (Titre intermédiaire ou inscription dans un cursus libre de type "Open-Campus") et de payer les frais de passage à une session supplémentaire. Les étudiants dans l'obligation de refaire un second stage de 6 mois devront inscrire pour une année supplémentaire.

La plus grande attention doit être apportée par les étudiants à ce Guide Méthodologique : il constitue une aide précieuse pour réussir ces épreuves finales.

Contestation de notes

Les notes aux évaluations sont généralement attribuées aux étudiants et publiées sur l'outil en ligne de relation entre les étudiants et SIU : Campus-Booster.

Dans tous les cas, à l'exclusion de l'examen de fin d'études, le jour du rendu des notes marque le départ d’une durée de 15 jours pendant laquelle la note peut éventuellement être contestée. Passé ce délai aucune réclamation ne sera acceptée. Toute réclamation, quel que soit le campus, doit être adressée à l’évaluateur avec le Full Professor de la matière et le Campus Manager en copie.

Passé ce délai, plus aucune réclamation ne sera admise quelles que soient les circonstances. Toute réclamation doit être adressée par mail.

Fraude lors d’une session d’évaluation

Toute fraude ou tentative de fraude (notamment toute triche, plagiat, détournement des outils d’évaluation, piratage ou tentative de piratage, tentative d’accès ou accès aux sujets d’examen de son campus ou d’autres campus et diffusion de sujets d’examen) commise dans le cadre d’une session d’évaluation quelle qu’elle soit est strictement sanctionnée.

Toute fraude ou tentative de fraude constatée par un Campus Manager, ses assistants, un enseignant, évaluateur ou un surveillant lors d’une session d’évaluation est officiellement dénoncée à l'étudiant concerné et consignée dans les événements sur le dossier académique de l'étudiant sur la plateforme Campus-Booster.

L'étudiant doit alors s'expliquer. Dans le cas où la fraude est flagrante et/ou confirmée, l’étudiant se voit automatiquement attribuer la note de 0 à l’évaluation concernée, se voit dans l’impossibilité de rattraper la matière l'année en cours et peut-être convoqué en conseil de discipline.

En fonction de la gravité de la fraude, les sanctions encourues par le fraudeur peuvent aller jusqu’à l’interdiction temporaire de passer des examens à SIU ou encore jusqu’à l’exclusion définitive et sans appel de SIU.

Certifications de partenaires académiques ou industriels prévues dans les frais d’études

Certains niveaux de cursus de SIU incluent des matières qui préparent à des certifications de partenaires tiers. C’est le cas notamment pour certaines certifications Microsoft, Cisco, ...etc.

Dans ce cas, il peut être prévu dans les frais d'étude payés par les étudiants au forfait "On-Campus" ou "Virtual Campus", le remboursement des frais de passage de ces certifications dans le cas d’une réussite à certaines certifications durant l'année d'étude où elles sont prévues. Dans ce cas, l'étudiant qui passe et réussit lesdites certifications dans le centre agréé qu’il souhaite peut demander à SIU le remboursement des frais d’inscription au passage de ces certifications. Ce remboursement se fait alors sous forme d'avoir à valoir sur les prochains frais d'études que l’étudiant devra payer à SIU. Dans l’unique cas où l’étudiant a terminé ses études et ne pense pas utiliser ces avoirs, il pourra alors demander un remboursement en numéraire.

Pour obtenir le remboursement d’une certification sous forme d’avoir, le transcript officiel de cette certification (avec le lien vers le site de vérification le cas échéant) doit être envoyé au Campus Manager du Campus de rattachement de l'étudiant, avant le 31 octobre de l'année académique concernée.

ASSIDUITE ET COMPORTEMENT GENERAL DE L’ETUDIANT

Présence aux cours pour les parcours « On Campus » et « Virtual Campus »

La présence aux cours délivrés en face-à-face pédagogique et programmés, sur les différents campus, dans les plannings des classes pour les étudiants inscrits à un niveau d’un cursus dispensé sur un campus physique de SIU (On Campus) est obligatoire. Elle conditionne la bonne compréhension des enseignements et constitue un facteur de réussite évident pour l’étudiant. Toutefois, la présence régulière en cours relève de la responsabilité de l’étudiant. Un contrôle et un suivi peuvent, le cas échéant, être mis en place par la direction du campus où l’étudiant suit sa scolarité pour l’accompagner dans sa progression.

Présence aux évaluations et sanctions en cas d’absence

Toutes les évaluations, de tous types, pour un niveau donné sont indiquées dans le planning de la classe des étudiants « On Campus » ou par convocation spéciale ou rendez-vous individuel confirmés à l’adresse e-mail de l’étudiant @supinfo.com notamment pour les étudiants « Virtual Campus ». La présence de l’étudiant à tous les types d’évaluations prévus au planning ou pour lesquelles il a été convoqué pour une matière est strictement obligatoire, y compris si le dispositif est un dispositif à distance.

En raison de nombreux abus, toute absence à une évaluation implique obligatoirement l’annulation de l’obtention des crédits ECTS correspondant à cette matière selon les modalités de sessions prévues pour cette matière. C’est aussi valable en cas d’absence pour raison médicale ou pour raisons familiales. Il n’est donc plus nécessaire de justifier une éventuelle absence.

Toutefois, l’étudiant peut désormais toujours repasser l’évaluation à cette matière. En effet, afin d’obtenir les crédits ECTS correspondant, l’étudiant devra alors s’inscrire à un repassage de l’évaluation de cette matière soit lors de sessions planifiées, soit par la prise d’un rendez-vous individuel et s’acquitter des frais de passage correspondants.

Pour les étudiants ayant choisi un parcours « On Campus » des sessions d’évaluation supplémentaires en septembre sont organisées pour les matières à travers un examen écrit ou oral dans un centre d’examen dédié à la matière et notifié par SIU. Le centre d’examen n’est pas obligatoirement celui associé au campus de rattachement de l’étudiant. Il relève alors de sa responsabilité de s'y rendre

Pour certains types d’évaluation individuelle (TPs, projets ou oraux par exemple) les étudiants peuvent obtenir, le cas échéant directement avec l’examinateur, une éventuelle dérogation pour bénéficier d’une nouvelle date d’évaluation. L’acceptation de cette dérogation est strictement soumise à l’examinateur concerné et se fait sous son entière responsabilité. Elle n’est donc pas obligatoire. En effet, pour ces types d’évaluation individuelle, une souplesse est donnée à l’examinateur qui peut accepter exceptionnellement un éventuel passage à une date et/ou un créneau horaire différents de ceux programmés initialement. Dans ce cas, sur le plan administratif, SIU considère qu’il n’y a pas eu d’absence à l’évaluation puisqu’une note est finalement valablement communiquée par l’examinateur.

Ponctualité et comportement général de l’étudiant

Chaque étudiant doit faire preuve de ponctualité et se doit de respecter strictement les horaires de cours inscrits au planning. En cas de retard, pour quelque raison que ce soit, l’enseignant peut accepter ou refuser l’entrée de l’étudiant dans son cours.

En matière d’évaluation, les étudiants doivent faire preuve d’une parfaite ponctualité lorsqu’ils se présentent aux épreuves. Pour tout retard supérieur strictement à 10 minutes, l’étudiant retardataire ne sera pas admis à participer à l’évaluation concernée et sera considéré comme absent.

En ce qui concerne le comportement général de l’étudiant, ce dernier s’engage à respecter les dispositions prévues dans le règlement intérieur valable pour l’ensemble de la communauté de SIU.

CONSEIL DE DISCIPLINE

Le conseil de discipline de SIU est compétent pour statuer sur les manquements graves aux règlements de SIU et pour prononcer à l'encontre d’étudiants fautifs les sanctions correspondantes et répertoriées ci-après :

Un conseil de discipline peut être provoqué à tout moment, suite à un incident provoqué par un ou plusieurs étudiants, par l'une des autorités suivantes :

  • la Direction Générale ou la Présidence de SIU
  • le Service académique de SIU (SUPINFO Academic Department ou SAD)
  • le Campus Manager du Campus sur lequel s'est produit l'incident
  • le Full Professor, le Local Professor ou le SCT de la matière concernée par l’incident

Composition du Conseil de discipline

Le conseil de discipline est composé au minimum des personnes suivantes :

  1. L'autorité ayant provoqué le conseil de discipline
  2. Le ou les étudiants concernés
  3. Le cas échéant, toute personne que l'autorité ayant provoqué le conseil estime nécessaire ( témoins, délégués, ...etc)

Organisation du Conseil de discipline

L'autorité à l'origine du Conseil de discipline doit envoyer un e-mail ou courrier postal aux étudiants visés par la procédure disciplinaire en précisant les faits qui sont reprochés ainsi que les sanctions encourues avec, le cas échéant la date, l'heure et le lieu du Conseil de discipline.

Si les faits sont suffisamment graves pour le justifier, une mesure conservatoire préalable dans l’attente de la décision du Conseil de discipline peut être prise (exemple : exclusion temporaire d’un cours ou de SIU).

Au cours du Conseil de discipline, le ou les étudiants concernés peuvent apporter leurs explications et assurer leur défense.

L'autorité qui organise le Conseil doit entendre ces explications avant de clôturer les débats pour passer à la délibération qui verra ou non pronnoncer des sanctions contre les intéressés. Cette dernière doit être communiquée dans un délai de 15 jours ouvrés par l'autorité organisatrice.

Respect de principes fondamentaux en cas de sanctions

Les sanctions doivent respecter les principes suivants :

  • Légalité : elles doivent être définies dans le respect des règlements de SIU et correspondre aux fautes commises
  • Equité : Le ou les étudiants concernés doivent pouvoir s’exprimer pendant une durée équivalente
  • Proportionnalité : la sanction doit être proportionnelle à la faute commise
  • Individualisation : dans le cas d'incident commis par plusieurs étudiants, la sanction doit être individualisée pour tenir compte d’éventuelles circonstances atténuantes ou aggravantes

Communication obligatoire de la décision à l'étudiant concerné avec copie au département Académique, à la Direction Générale et à la Présidence

Dans un délai maximum de 15 jours ouvrés après la tenue du Conseil de discipline, l'autorité organisatrice doit communiquer par e-mail sa décision motivée à l'étudiant concerné et simultanément doit informer la Direction Académinque, la Direction Générale et la Présidence de SIU en consignant un rappel des faits reprochés, un rappel des arguments évoqués en scéance par l'étudiant concerné avant d'exposer ses conclusions.

Procédure d'appel (non suspensive)

Toute décision prononcée par le Conseil de discipline peut être contestée par écrit dans un délai de 5 jours ouvrés auprès de la Direction Générale ou de la Présidence de SIU. Passé ce délai, la décision est réputée définitive et l’étudiant est considéré l’avoir acceptée en l’état.

Dans un délai de 30 jours ouvrés à partir de la date de réception du recours en appel, le service saisi statue sur la légalité, l’équité, la proportionnalité et l’individualisation de la sanction et des mesures prise par l'autorité ayant provoqué le Conseil. Il rassemble si nécessaire des éléments complémentaires à ceux figurant dans le compte-rendu accompagnant la décision communiquée. Il transmet enfin par écrit sa décision définitive au requérant (mail et courrier postal) et à l'autorité à l'origine du Conseil.

Sanctions possibles

Les sanctions pouvant être prononcées à l'encontre des étudiants sont notamment :

  1. l'avertissement
  2. l'exclusion temporaire
  3. l'exclusion définitive

MOBILITE AU SEIN DU RESEAU INTERNATIONAL DES CAMPUS SUPINFO

Les étudiants inscrits à SIU ont la possibilité de bénéficier de l’étendue du réseau international des Campus de SUPINFO International University à travers la mobilité étudiante. Cette dernière est facilitée, année après année, par la garantie de suivre les cursus de SIU dans des conditions similaires ou proches quel que soit le campus (contenus de formation, planification et pédagogie harmonisés).

Quelques règles restent cependant à considérer :

La mobilité pendant l’année académique en cours n’est possible que sur certains campus qu’à la fin du premier semestre sous l’entière responsabilité des étudiants et sur acceptation des Campus-Managers concernés. En effet, pour répondre à des contraintes locales, tous les plannings semestriels peuvent présenter quelques différences en fonction des campus et des pays concernés. De plus, SIU ne peut en aucun cas garantir la conformité des pré requis administratifs pour permettre cette mobilité en cours d’année, notamment pour les campus à l’étranger nécessitant l’obtention préalable de visas par les autorités des pays concernés.

Un étudiant souhaitant changer de campus entre 2 semestres d’une même année académique doit en faire la demande aux Campus Manager des deux Campus concernés et obtenir leur accord préalable afin de s’assurer d’une capacité d’accueil suffisante sur le campus d’arrivée. Cette demande se fait sur Campus-Booster. Il doit également faire s'assurer du respect des conditions administratives éventuelles pour être régulièrement autorisé à pénétrer le territoire concerné par le campus choisi.

Concernant les projets, les groupes constitués en début d’année ne peuvent changer en raison de la décision d’un ou de plusieurs membres de changer de campus entre deux semestres. Les étudiants des groupes concernés sont libres d’utiliser tous moyens de travail collaboratif leur permettant de mener à bien leur projet exactement comme le font des collaborateurs distants d’une entreprise. Le passage de la soutenance finale se fait toutefois sous la responsabilité collective de tous les membres et ne peut être garanti que sur le campus initial du groupe. L’absence d’un membre à une soutenance est gérée de facto comme une absence pour le membre concerné mais pas pour le groupe. Elle peut toutefois avoir une incidence sérieuse dans l’évaluation générale du groupe.

En cours de semestre, aucun étudiant ne peut être autorisé à passer un examen individuel ou en groupe, notamment un oral, TP ou soutenance en dehors du campus sur lequel il est inscrit pour le semestre. Un étudiant peut exceptionnellement être autorisé à passer une évaluation non individuelle ou en groupe sur un autre campus que celui sur lequel il est inscrit à condition toutefois que, d’une part, les modalités d’organisation de cette évaluation notamment la date, l’heure, le contenu, le sujet, soient strictement les mêmes sur Campus d’inscription de l’étudiant et le campus sur lequel il souhaite passer l’évaluation et, d’autre part, d’informer et obtenir l’accord préalable des directions des deux campus concernés. Il est précisé que dans tous les cas, le passage d’une évaluation sur un autre campus que celui sur lequel il est inscrit ne peut être garanti par SIU et se fait sous la responsabilité unique de l’étudiant.


IMPORTANT : SIU se réserve le droit de réviser ces conditions à tout moment en modifiant la version du présent article et des articles associés. En cas de mise à jour des termes des présentes conditions ou de celles publiées dans les articles associés, nous serons amenés à changer la date de révision des articles (voir en fin de page), de sorte que vous serez toujours informé des conditions en vigueur et des responsabilités qui vous incombent.

Nous vous invitons donc à consulter régulièrement ces conditions et toutes les conditions associées à partir de l'adresse https://www.supinfo.com/reglement .

Les dispositions publiées dans les liens suivants font partie intégrante du présent réglement et vous reconnassez les avoir consultés avec attention dans leur intégralité avant toute poursuite de consultation ou d'utilisation des sites, produits et services fournis par SIU.

Révision du document : 30 décembre 2016.

A propos de SUPINFO | Contacts & adresses | Enseigner à SUPINFO | Presse | Conditions d'utilisation & Copyright | Respect de la vie privée | Investir
Logo de la société Learning Tree International, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Cisco, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société IBM, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Sun-Oracle, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Apple, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Intel, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Accenture, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société SAP, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Prometric, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo du IT Academy Program par Microsoft, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management

SUPINFO International University
Ecole d'Informatique - IT School
École Supérieure d'Informatique de Paris, leader en France
La Grande Ecole de l'informatique, du numérique et du management
Fondée en 1965, reconnue par l'État. Titre Bac+5 certifié au niveau I.
SUPINFO International University is globally operated by EDUCINVEST Belgium - Avenue Louise, 534 - 1050 Brussels