Plan du site  
français  English
pixel
pixel
supinfo.com

Témoignage d’un diplômé Promotion 1993

Quick Links
 
ADMISSION
CURSUS
CAMPUS
Open-Campus Access
Outlook Web Access
SUPINFO Courses
SUPINFO Libraries
 
 
NEWS
 
SUPINFO Inside
Défi H
Télécharger notre brochure
Classement SMBG
BAC +2, +3, +4 à SUPINFO
 
 
EVENTS
 
Portes Ouvertes
Salons
Discovery days
SupRadio
Facebook
Twitter
 
 
LABS
 
Laboratoire Microsoft
Laboratoire Cisco
Laboratoire Apple
Laboratoire Oracle
Laboratoire Linux
Laboratoire Robotique
Laboratoire Web
Laboratoire Green IT
 
 
Chaque mois nous interrogeons nos anciens sur leur parcours une fois diplômé SUPINFO.
L'interview de Philippe a été publié dans SUPINFO Inside, le magazine de la Communauté SUPINFO, du mois de juin 2013.

> Philippe Garnier (SUPINFO 1993), Président Directeur Général chez Penbase

SUPINFO Inside : Bonjour philippe, peux-tu te présenter en quelques mots ?
Philippe GARNIER : Bonjour, je suis de la promo SUPINFO 1993. Après mon service militaire, j’ai travaillé pour plusieurs startups jusqu’à la fin des années 90. Je me souviens de ce climat particulier qui régnait à l’époque et j’ai attrapé le virus de l’entreprenariat à ce moment-là.

SI : Aujourd’hui que faites-vous professionnellement ? Pouvez-vous présenter votre entreprise ?
PG : Aujourd’hui, je dirige une société qui s’appelle Penbase. Nous sommes installés à Montpellier. L’histoire remonte à 1999. À l’époque, avec un collègue de la société 4D dans laquelle je m’occupais d’un compilateur (j’avais vraiment adoré les cours de théorie des langages à l’école), nous avons fondé Penbase.
Notre vision à l’époque était que les assistants personnels numériques Palm et autres Pocket PC allaient devenir de vrais outils professionnels communicants. Cela peut faire sourire aujourd’hui tant cela paraît normal, mais il y a presque quinze ans ce n’était pas si évident ! Nous avons construit Dalyo, une plate-forme web de génération rapide et de production d’applications mobiles professionnelles (pour smartphones et tablettes) synchronisées avec les systèmes d’information des entreprises. Une sorte de PaaS avant l’heure en définitive !

La société est passée par des hauts et des bas suite à une certaine explosion de la bulle internet et j’ai repris la société avec le directeur technique actuel début 2005. Nous nous sommes positionnés sur le marché du service à la personne et avons conclu des accords intéressants avec les acteurs historiques de ce marché ainsi qu’avec deux des quatre opérateurs mobiles français, de sorte que nous sommes aujourd’hui leader des solutions de synchronisation de planning et de pointage pour les aides à domicile et les aides-infirmières.
La société est passée par des hauts et des bas suite à une certaine explosion de la bulle et j’ai repris la société avec le directeur technique actuel début 2005.

SI : Aujourd’hui CEO de Penbase, quelles sont tes missions quotidiennes ?
PG : Mes missions sont bien sûr de veiller au quotidien tout en préparant l’avenir, ce qui est parfois un peu schizophrénique ! Mais terriblement intéressant. Parmi ces missions, celle que je préfère, c’est celle qui consiste à créer de la sécurité et de la pérennité, pour les salariés et pour les actionnaires. C’est peut-être un peu prétentieux mais je pense que c’est la mission principale de tous les chefs de petites entreprises. C’est grâce à cette sécurité et cette pérennité, qui ne sont jamais acquises, que nous gagnons la liberté d’entreprendre, d’innover, de travailler ensemble dans des conditions agréables.

SI : Quelle est l’expérience professionnelle qui t’a le plus marqué ?
PG : C’est bien sûr Penbase qui m’a le plus marqué car même si je ne l’ai pas créée en tant que dirigeant, je l’ai finalement reprise avec mon équipe et nous l’avons complètement reconstruite. Nous avons vécu plusieurs temps forts, difficiles parfois mais motivants toujours ! Aujourd’hui, nous avons acquis une certaine liberté qui nous permet de créer de nouveaux produits pour de nouveaux marchés dans des conditions confortables. C’est exactement ce que nous voulions faire à la reprise de la société.
L’expérience de la reprise de l’entreprise début 2005 a été très marquante. Changer complètement de travail en quelques jours, puisque mes activités sont passées du développement logiciel à des discussions avec les actionnaires, les banquiers et les avocats… cela m’a marqué durablement !

SI : Comment vois-tu ton métier dans les prochaines années ?
PG : Dans les prochaines années, nous verrons progressivement s’effacer les notions de matériel, de réseaux et de mobilité et je pense que le développement informatique, en particulier pour les plateformes mobiles, va profondément changer.

SI : Si tu devais donner un conseil aux étudiants SUPINFO, quel serait-il ?
PG : Aux étudiants je me permettrais de leur conseiller d’une part de se spécialiser « à fond » dans une matière technique (afin qu’ils puissent se distinguer) et d’autre part de se sensibiliser, le plus tôt possible, à ce qu’est -vraiment- une entreprise en intégrant si possible des petites entreprises à l’occasion des stages. Se sensibiliser, ce n’est pas lire des bouquins qui parlent vaguement des méthodes de management, c’est profiter par exemple de ces stages pour parler avec les responsables et leur demander de partager leur expérience « non-technique » de l’entreprise. Je parle bien ici de l’entreprise au sens startup ou plus généralement TPE, qui seule peut créer suffisamment d’emplois, ce dont notre économie a vraiment besoin aujourd’hui. En résumé, les étudiants de Supinfo doivent avoir selon moi le double-objectif de devenir d’excellents ingénieurs et de futurs créateurs d’emplois et de richesse. Et lorsque je repense à ma promo 1993, je réalise avec une certaine fierté que nombre de mes camarades ont atteint ce double-objectif !


SUPINFO Inside, juin 2013
A propos de SUPINFO | Contacts & adresses | Enseigner à SUPINFO | Presse | Conditions d'utilisation & Copyright | Respect de la vie privée | Investir
Logo de la société Cisco, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société IBM, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Sun-Oracle, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Apple, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Intel, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Accenture, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société SAP, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Prometric, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo du IT Academy Program par Microsoft, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management

SUPINFO International University
Ecole d'Informatique - IT School
École Supérieure d'Informatique de Paris, leader en France
La Grande Ecole de l'informatique, du numérique et du management
Fondée en 1965, reconnue par l'État. Titre Bac+5 certifié au niveau I.
SUPINFO International University is globally operated by EDUCINVEST Belgium - Avenue Louise, 534 - 1050 Brussels